Happy Marriage?! – Maki Enjoji

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extraits : ‘Celui qui a été apprivoisé… c’est moi. Celui qui veut rester avec toi par n’importe quel moyen… c’est moi.’
‘Une fois que toute cette histoire sera réglée, je te consacrerai le reste de ma vie.’

7743Titre :
 Happy Marriage ?!
Auteur : Maki Enjoji
Genre : Josei
Langue : Française
Tomes : 10 + 1 hors-série
Note : 4/5

En bref : Un coup de crayon léger et agréable. Des personnages touchants et évoluant énormément au fil des tomes. Une histoire drôle et mature mais avec néanmoins une petite perte de régime au trois-quart de la saga à cause d’un manque de diversité dans  les péripéties de ce jeune couple.

Résumé :

Chiwa Takanashi, 22 ans, aucun petit ami connu, est une employée de bureau “presque banale”… Mais pour rembourser les dettes de son père, elle mène une double vie, travaillant le soir dans un bar à hôtesses. Un jour, son secret est dévoilé, et soudain… la voilà mariée ! Entre mariage de raison et sentiments contradictoires, Chiwa va découvrir du jour au lendemain les joies et les galères de la vie de couple !

Avis :

Dans le cadre du challenge ABC 2017, je me suis lancée dans cette série dont j’avais déjà lu les deux premiers tomes il y a très longtemps. Et vu que j’aime bien finir ce que j’ai commencé (même si c’est plusieurs années après), je me suis replongée depuis le début dans cette saga.

On suit Chiwa Takanashi qui travaille d’arrache-pied, comme employé de bureau de la société Mamiya, pour rembourser les dettes de son père un peu trop crédule. Mais un soir, alors qu’elle travaille dans un bar à hôtesse (son deuxième boulot), elle rencontre son patron, l’arrogant Hokuto Mamiya. L’entrevue ne se passe pas très bien et lorsque Chiwa est appelé dans le bureau du patron le lendemain, elle se voit déjà mise à la porte. Mais c’était sans compter sur le grand-père de Hokuto qui, par respect pour son premier amour (la grand-mère de Chiwa), décide d’éponger les dettes de cette dernière à condition que Chiwa se marie avec Hokuto. Nous suivons donc les péripéties de ces jeunes mariés qui vont devoir apprendre à se connaître, à faire des compromis et peut-être à s’aimer.

J’ai apprécié les premiers tomes de cette saga. Chiwa est une jeune femme sensible, pleine de vie et d’amour, elle essaye toujours de faire de mieux malgré les obstacles qui viennent barrer sa route. Elle tombe très vite amoureux de Hokuto et elle va tout faire pour être une épouse exemplaire et que son mariage dure. J’ai aimé cette force de caractère mais malheureusement au fil des tomes, cela fait un peu trop souvent place à des larmes et Chiwa a fini par m’agacer. (Je ne suis pas fan des pleurnicheuses…)
Hokuto, quant à lui, est un homme fier, arrogant, à l’apparence dur et qui n’a qu’un seul objectif, devenir l’héritier de la compagnie Mamiya. Pour cela, il est prêt à tout, même à se marier à une parfaite inconnue. C’était un personnage vraiment passionnant à suivre ! Il n’a jamais eu de vrais relations de couple, il n’a pas l’habitude d’avoir quelqu’un qui l’attend le soir à la maison, qui lui fait à manger, etc. C’est un accro du travail, solitaire, qui jusqu’à présent n’avait qu’à s’occuper de lui-même. Ces changements vont le chambouler bien plus qu’il ne le pensait et au fil des tomes il va se dévoiler de plus en plus sous son vrai jour. Hokuto a vraiment la meilleure évolution dans ce mangas, on ne peut s’empêcher de fondre et de tomber, nous aussi, amoureux de ce personnage si attachant.

A travers ce jeune couple, nous apprenons qu’un mariage nécessite beaucoup d’amour, d’honnêteté, de compréhension, de discussion et de compromis. Et il faut parfois se battre pour avoir ce que l’on désire. C’était touchant, drôle et rafraîchissant à la fois.
Les dessins plutôt arrondis, doux, accentue toutes les émotions ressentis par les personnages. Les scènes sont bien décrites et les pages pas trop chargées, ce qui donne une certaine fluidité à l’histoire. De plus, les couvertures sont absolument magnifiques !

Le seul défaut que je pourrais reprocher à ce mangas, c’est la redondance des quiproquos. Les personnages sont constamment confrontés à des situations rocambolesques et hilarantes mais, au fil des tomes, le mangas perd de sa fraîcheur avec les mêmes situations revenant perturber nos jeunes mariés. Puis, le passé de Hokuto m’a un peu dérangé, je n’ai pas trouvé la résolution de ses problèmes si bien travaillé que ça. C’était à croire que l’auteur avait eu l’idée qu’à la toute fin de son récit…

Malgré une petite perte de régime au trois-quart de la saga, j’ai globalement apprécié ma lecture et je recommande Happy Marriage?! à toute personne souhaitant lire une romance drôle, touchante et mature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s