Younger – Pamela Redmond Satran

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « J’aimais bien ma vie et je n’avais aucune intention de quitter Gary parce que j’étais certaine que je ne trouverais pas mieux.
Gary, lui, avait trouvé quelqu’un de mieux : Gina, sa secrétaire. Je sais, c’est cliché, mais où peut-on rencontrer de nouvelles personnes sinon au travail. »

couv45811144
Titre :
 Younger
Auteur : Pamela Redmond Satran
Genre : Chick-Lit
Langue : Anglaise
Pages : 304
Note : 3.75/5

En bref : Une histoire légère et agréable tout comme la plume de l’auteure. J’ai aimé me plonger dans la vie de Alice, une maman de 44 ans qui lutte contre les préjugés liés à l’âge. Je regrette cependant le manque de développement de l’histoire et des relations entre les personnages.

Résumé :

Une fois divorcée et sa fille partie de la maison, Alice, 44 ans, souhaite changer de vie. Le soir du réveillon, elle passe la soirée avec sa meilleure amie Maggie. Elles font un voeu de nouvel an : Maggie rêve d’avoir un bébé et Alice donnerait tout pour rajeunir. Son amie lui coupe et lui teint les cheveux et l’habille comme une femme de 30 ans. A minuit, Alice embrasse Josh, un étudiant.

Avis :

J’ai tout d’abord découvert la série télévisée du même nom en septembre dernier grâce à une de mes amies de la fac que j’étais partie voir en Finlande. Nous cherchions une série pas prise de tête et Younger semblait être parfaite pour ça. Nous ne nous sommes pas trompées mais à aucun moment nous pensions devenir accro au point de regarder tous les épisodes sortis, en seulement trois jours *fous rires garantis*. Après avoir fait quelques recherches, j’ai appris que l’histoire provenait à l’origine d’un roman et j’ai donc voulu voir ce que le livre, qui a inspiré la série, avait dans le ventre.

Nous commençons la lecture du livre avec Alice, 44 ans, mère d’une jeune fille de 22 ans, Diana et récemment divorcé de son mari, Gary, qui part à la rencontre de sa meilleure amie Maggie pour fêter la nouvelle année. Suite à son divorce, Alice cherche à retrouver du travail mais son âge et ses 22 dernières années à jouer les mères de famille, ne jouent pas en sa faveur et personne ne la prend au sérieux.
Alors qu’elle se ballade dans les rues de New-York avec sa meilleure amie, elles tombent sur une boutique qui exauce les vœux. Alice prend alors conscience qu’elle aimerait changer et être plus jeune afin d’obtenir un travail et d’accomplir toutes les choses qu’elle a toujours voulu faire mais qu’elle a du abandonner lorsqu’elle est tombée amoureuse de Gary et qu’ils ont commencé à vivre ensemble. C’est Maggie qui va l’aider à réaliser ce souhait en la relookant de la tête au pied et en l’embarquant avec elle dans un bar branché. Là-bas, elle fera la connaissance de Josh, prendra confiance en elle et cette soirée marquera le début de sa nouvelle vie.

Je ne sais pas si c’est une bonne chose d’avoir vu la série avant de lire le livre parce que du coup, j’ai trouvé les personnages peu développés. Soit ils sont tout blanc, soit ils sont tout noir, il n’y a pas assez de nuances dans leurs caractères et c’est dommage. Il suffit de prendre par exemple Teri, la chef marketing qui supervise Alice et le cliché de la femme carriériste. Elle est exécrable du début à la fin, il n’y a pas une once de sympathie chez elle alors qu’avec Alice, elles ont beaucoup plus de points communs qu’on pourrait l’imaginer. Puis même si tu lui prouves par A + B qu’elle a tort, elle est tellement fière et imbue d’elle-même, qu’elle va tout nier en bloc jusqu’au bout. C’est un personnage trop extrême que j’ai réussi à apprécier seulement parce que je m’imaginais la même femme dans la série qui, elle, est maladroite et en manque d’affection derrière son apparence froide et autoritaire. C’est l’exemple le plus parlant du livre mais j’ai eu cette impression avec pratiquement tous les personnages… comme si on avait effacé des couleurs de dessins pour les rendre monochrome.
De plus, j’aurais aimé que la vie de Alice lorsqu’elle ne triche pas sur son âge, soit plus présente, par le biais de rencontres avec les anciennes amies de Alice ou même par un face à face entre Alice et Gary. Son ex-mari est souvent mentionné dans le livre mais à aucun moment il apparaît.

Quant à l’histoire, elle est sympathique et ça se lit vraiment tout seul mais arrivée au trois-quart de ma lecture, j’ai senti une petite baisse de régime qui s’est suivie par une accélération soudaine de la situation. A partir de là, tout s’enchaîne rapidement sans qu’on est le temps de se poser. Etant donné que c’est censé être le passage le plus important du bouquin, j’aurais apprécié que l’auteure prenne son temps pour exposer plus en détails les faits et les sentiments des personnages. Leurs réactions face à l’âge de Alice sont trop vite expédiées à mon goût, celle de Josh encore plus que les autres…

D’une manière générale, j’ai apprécié ma lecture. L’idée de base est originale et j’ai aimé me plonger dans la vie de Alice qui doit faire face aux préjugés liés à l’âge. L’histoire est légère et agréable tout comme la plume de l’auteure. Je regrette cependant le manque cruel de développement au niveau de l’histoire, du caractère des personnages et de leurs relations entre eux. Que ce soit sur leurs vies professionnelles ou personnelles, j’aurais aimé en apprendre davantage sur Alice et Josh. Je ne le dis pas souvent mais, pour le coup, je conseille la série qui a su adapter ce roman en prenant toutes les qualités de ce dernier, sans prendre les défauts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s