Maybe, tome 1 : Maybe Someday – Colleen Hoover

Note : ★★★★★ (5/5)
Extrait : « Je n’aurais jamais cru que mon vingt-deuxième anniversaire s’achèverait sous une douche dans un appartement inconnu, suivie d’une nuit sur le canapé d’un mec à qui je parle depuis à peine quinze jours, tout ça à cause des deux personnes que j’aimais et en qui j’avais le plus confiance. »
couv60554484Titre : Maybe, tome 1 : Maybe Someday
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance Contemporaine
Langue : Anglaise
Pages : 384
Note : 5/5

En bref : Un très beau roman autant au niveau de l’histoire, que des personnages ou de la plume de l’auteure. Avec certains passages qui sont absolument déchirants et d’autres qui sont à mourir de rire (Merci Warren !), j’ai vraiment frôlé le coup de cœur. Un livre bourré d’émotions que je conseille !

Résumé :

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Avis :

Je continue ma redécouverte des livres de Colleen Hoover avec Maybe Someday que j’ai dévoré, pour la deuxième fois consécutive, en une seule journée !

Nous découvrons Sydney, une jeune fille qui vient tout juste d’avoir 22 ans, d’une manière assez surprenante. Dès les premières lignes, on la voit mettre un coup de poing dans le visage de Tori, sa colocataire et meilleure amie mais aussi dans celui de Hunter, un ami de Tori et le petit-ami de Sydney depuis deux ans. Tout cela pour finir en bas de chez elle sous la pluie avec ses valises… Mais que s’est-il passé ?
Il semblerait que, en l’absence de Sydney, Tori et Hunter soient un peu plus que des amis, ce qui n’a pas plu à cette dernière quand elle a découvert le pot aux roses. Trahie par les deux personnes en qui elle avait le plus confiance, Sydney est désemparée mais refuse de demander de l’aide à ses parents ou même à son voisin d’en face, Ridge, qu’elle connaît depuis à peine deux semaines mais qui était au courant de l’affaire. Embarquée par une certaine Bridgette, Sydney sera forcée de passer la nuit chez Ridge où elle finira par poser officiellement ses valises et vivre en colocation avec ces deux derniers ainsi que Warren, le meilleur ami de Ridge, par manque de moyens.

En général, je ne suis pas fan des personnages féminins, quand elles ne sont pas agaçantes, elles ne sont simplement pas intéressantes (car trop cliché ou sans profondeur) mais Colleen Hoover arrive toujours à me faire aimer ses personnages. J’ai beaucoup compatis à l’histoire de Sydney. Elle m’a fait de la peine à plusieurs reprises et bien que je connaisse déjà le déroulement des événements, je n’ai pas pu m’empêcher de ravoir la larme à l’œil au trois-quart du récit. Je crois que quelque soit le nombre de fois que je lis ce livre, il m’aura toujours à cet endroit là !
Tandis que Sydney est une personne plutôt forte, drôle et compréhensive, Ridge lui, est beaucoup plus sensible. J’ai adoré sa passion pour la musique et ce qu’il en ressort. Sa loyauté envers les gens qu’il aime m’aurait complètement faite craquer pour ce personnage si elle ne m’avait pas exaspérée la plupart du temps. Attention, je ne dis pas que je n’aime pas les gens loyaux ! C’est juste que lorsqu’on a l’impression que cette loyauté n’est plus saine et devrait être tourné ailleurs, c’est agaçant de voir la personne camper sur ses positions… Ce n’est donc pas mon personnage masculin préféré de l’auteure mais il a néanmoins toutes les qualités requises pour être un bon personnage principal ! Quant à son handicap (que je vous laisse découvrir), il est vraiment bien exploité. Sans ajouter de la lourdeur au récit, Colleen Hoover réussit à nous faire comprendre à travers Ridge qu’un handicap n’est pas forcément synonyme d’isolement ou de solitude. Au contraire, Ridge a une copine, des amis, un boulot, comme n’importe lequel d’entre nous. On le sent bien dans sa peau et il reçoit même les vannes de Warren avec le sourire !

D’ailleurs en ce qui concerne les personnages secondaires, Warren en est un que j’ai adoré ! Il m’a rappelé Daniel dans la saga Hopeless. J’ai aimé sa facilité d’adaptation, sa volonté de remettre les choses dans l’ordre pour que tout ceux qu’il aime soient heureux, ses fourberies et son honnêteté. Ses relations avec Ridge et Sydney sont magnifiques *cœur*. Je suis impatiente de relire Maybe Not où on va connaître plus en détails son histoire avec Bridgette !
Il y a bien d’autres personnages en plus de Warren, mais ils n’ont pas ou peu d’impacts sur le récit. Comme Tori et Hunter qu’on ne revoit pratiquement plus par la suite ou Bridgette qui fait plus pot de fleur qu’autre chose… Ou encore Brennan, le frère de Ridge qui est constamment mentionné mais qui n’apparaît que trop peu à mon goût et pourtant, il avait l’air d’être un personnage passionnant.

Du côté de l’histoire, je n’aurais pas dit non à une confrontation entre Sydney et Tori, je trouve ça un peu dommage qu’elle disparaisse de la circulation aussi rapidement. C’était tout de même sa meilleure amie… Sinon, hormis ça, il y a tellement de rebondissements que j’ai fini par me demander si l’histoire allait se finir comme je le souhaitais… Avec Colleen Hoover, j’ai l’habitude d’avoir des fins qui finissent en apothéose mais dans Maybe Someday, le passage le plus intense, pour moi, se trouvait aux trois-quart du livre (impossible de décrocher !). Du coup, après ce moment, j’attendais impatiemment d’être à la fin du livre, malheureusement, j’ai mis un peu de temps à y arriver.

Mais outre ce petit problème de rythme dans la deuxième moitié du bouquin, cela reste une romance contemporaine d’excellente qualité. J’ai apprécié la recherche effectuée sur la musique (et je vous conseille d’aller faire un tour chez celui qui les a écrites et chantées : Griffin Peterson) et le handicap de Ridge parfaitement intégré au récit. C’est encore un très bon livre de Colleen Hoover. Je ne me lasserai jamais de sa plume je crois ! Je trouve que le résumé n’est pas très représentatif de l’histoire. On pourrait croire à une histoire de colloc’ tout à fait banal alors qu’en réalité, les choses sont bien plus complexes que ça. Bref, si vous ne l’avez pas lu, n’attendez plus !

Retrouvez mes chroniques de la saga complète ici : Tome 1.5.

Publicités

4 réflexions sur “Maybe, tome 1 : Maybe Someday – Colleen Hoover

  1. Je vais enfin pouvoir me plonger dedans ! Je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment donc je vais sûrement mettre trois plombes à le finir mais c’est pas grave, ça fera durer le plaisir xD C’est quand même un de mes deux coups de coeur de CoHo ♡

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s