Paper Gods, tome 3 : Storm – Amanda Sun

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Every Samurai uses circumstances to his advantage, right? Don’t play by the rules. Use your foreigner status to cheat your way out of trouble. » « One, we’re not samurai. Two, don’t samurai have an honor code or something? » […] « Oh yeah, » he said. « I was thinking pirates. »

wp-1498141341492.jpg

Titre : Paper Gods, tome 3 : Storm
Auteur : Amanda Sun
Genre : Jeunesse, Fantastique
Langue : Anglaise
Pages : 304
Note : 3.75/5

En bref : Avec ce dernier tome, Amanda Sun nous offre une fin digne de la saga. Toutes mes questions ont eu leurs réponses et j’ai pris plaisir à suivre les aventures de Katie et Tomohiro (et Satoshi !). Ce n’est pas un coup de cœur mais ça change des mythes et légendes qu’on rencontre d’habitude.

Résumé :

After almost a year in Japan, Katie Greene has finally unearthed the terrible secret behind her boyfriend Tomohiro’s deadly ability to bring drawings to life—not only is he descended from Kami, the ancient Japanese gods, but he is the heir to a tragedy that occurred long ago, a tragedy that is about to repeat.

Even as the blood of a vengeful god rages inside Tomo, Katie is determined to put his dark powers to sleep. In order to do so, she and Tomo must journey to find the three Imperial Treasures of Japan. Gifts from the goddess Amaterasu herself, these treasures could unlock all of the secrets about Tomo’s volatile ancestry and quell the ink’s lust for destruction. But in order to complete their quest, Tomo and Katie must confront out-of-control Kami and former friend Jun, who has begun his own quest of revenge against those he believes have wronged him. To save the world, and themselves, Katie and Tomo will be up against one of the darkest Kami creations they’ve ever encountered—and they may not make it out alive.

Avis :

Après les révélations faites dans le tome précédent, Tomohiro et Katie n’ont qu’une seule idée en tête : trouver le moyen de canaliser voire endormir les pouvoirs de Tomohiro afin qu’il ne perde pas la raison et qu’il puisse faire taire le Kami qui est en lui.
Chose plus facile à dire qu’à faire… car entre Jun qui sème le chaos au sein des clans de Yakuzas et les pertes de connaissances de plus en plus fréquentes de Tomohiro, ce n’est pas que leur futur au lycée qui est en jeu mais leur futur tout court.

Dernier tome de la saga donc (si on n’oublie les deux spin-off) et encore une fois, je suis très satisfaite de l’utilisation d’une partie du folklore japonais par Amanda Sun. Je me répète mais ça change vraiment des vampires, loups-garous et autres créatures dont j’ai l’habitude de lire les histoires. Les Kamis (Dieux japonais) et la calligraphie ont parfaitement été intégrés, d’un bout à l’autre du récit, à l’histoire du Japon telle qu’on la connaît. L’auteure ne détaille pas des masses l’aspect historique et ne fera mention que de quelques personnages emblématiques de l’époque des Samouraïs mais c’était suffisant pour faire le lien entre Mythe et Histoire. De plus, l’auteure, dans ce tome, nous fait voyager à travers le Japon et elle nous fera découvrir des régions et des temples encore inexplorés par nos personnages. Un pèlerinage instructif qui emmènera Katie, Tomohiro et Satoshi à la recherche d’objets faisant partis du patrimoine japonais.
A la fin du deuxième tome, j’étais plutôt sceptique mais Amanda Sun a réussi à conclure sa saga sur une bonne note. L’intrigue est simple (peut-être un peu trop pour tenir trois tomes) mais elle est maîtrisée. J’ai eu toutes les réponses à mes questions et c’est toujours mieux que des récits complexes et bâclés qui laissent un arrière-goût d’inachevé à la fin…

Côté personnages, on retrouve tout ceux de la trilogie, même si certains font plus pots de fleur qu’autre chose dans cet ultime volume. Nous avons même un nouvel arrivant dont je tairais le nom. Je ne m’attendais pas du tout à le voir apparaître et bien que son rôle soit minime, il ajoute de la consistance et de la cohérence à un pan de l’histoire et ça, je ne dis pas non !
J’ai aussi eu un renouvellement d’intérêt pour Katie. Elle m’avait terriblement agacé dans le tome 2 mais ici, j’ai retrouvé la jeune fille courageuse et déterminée qui m’avait plu dans le tome 1 et avec Tomohiro, ils forment un couple vraiment mignon.
Par contre, jusqu’au bout Jun n’aura pas réussi à m’attendrir, je ne l’aimais pas beaucoup au départ et c’est toujours le cas à l’arrivée. Je suis d’ailleurs un peu déçue de la tournure des événements en ce qui le concerne. Même si j’y étais préparée, je m’attendais à quelque chose qui ait plus de sens à mes yeux.

En bref, un dernier tome qui conclut parfaitement cette trilogie. Que ce soit au niveau de l’histoire ou des personnages, ce n’est clairement pas un coup de cœur, mais j’ai tout de même pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Katie au Japon. Elle m’a souvent énervée (surtout dans le tome 2…) mais je ne partirai pas fâchée pour autant, elle n’a pas eu une année facile xD !
Il y a, au final, dans cette trilogie, pas mal de clichés et l’histoire est assez classique mais transposé dans un univers asiatique (très différent de ce que j’ai l’habitude de lire) fait que c’est passé plus facilement et j’ai passé un bon moment. (Mention spéciale, encore une fois, pour les couvertures qui sont supers belles ! **)
Ne voyant ce que peut bien ajouter Amanda Sun à son histoire, je suis curieuse de lire les deux spin-off qu’il me reste.

Retrouvez ma chronique du premier tome ici : Tome 1 / Tome 2 / Spin-off.

Publicités

2 réflexions sur “Paper Gods, tome 3 : Storm – Amanda Sun

  1. Je connaissais pas du tout cette série ! Mais c’est original l’utilisation de la mythologie japonaise (dans un roman YA j’entends). Je note le titre, au cas où (meme si tu parle de clichés, et ça, ça me botte moins …)
    Kara

    J'aime

    • Oui, je crois que c’est la première fois que je lis un YA utilisant la mythologie japonaise. Sur ce point c’est original et bien travaillé et intégré au récit !

      Les clichés sont présents (comme pratiquement partout en fait) mais vu que l’environnement est complètement différent, ça passe plus ou moins inaperçus ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s