Angelfall, tome 1 : Penryn et la Fin du Monde – Susan Ee

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Je ne me le suis jamais dit jusqu’à maintenant, mais je me sens fière d’être humaine. Nous sommes bourrés d’imperfections, faibles, confus, violents, et nous avons énormément de problèmes à gérer. Mais je suis fière d’être la Fille de l’homme, dans l’ensemble. »

wp-1500075371419.jpg

Titre : Angelfall, tome 1 : Penryn et la Fin du Monde
Auteur : Susan Ee
Genre : Jeunesse, Fantastique
Langue : Anglaise
Pages : 288
Note : 4.5/5

En bref : Un premier tome excellent ! Il manque quelques explications sur le système des anges (leurs histoires et leur hiérarchie) mais pour le reste (personnages, histoire, rebondissements,…), c’est parfait. J’ai dévoré ce tome et je suis très impatiente de connaître la suite.

Résumé :

Le monde court à sa perte. Depuis six semaines, les anges attaquent les humains et ont entrepris de détruire la civilisation. Alors que Penryn tente de prendre soin de sa petite sœur, Paige, handicapée, et de sa mère, paranoïaque et schizophrène, elle assiste à une scène terrible : un ange, Raffe, se fait couper les ailes devant elle par d’autres de son espèce. Penryn se fait repérer et les anges kidnappent sa petite sœur. L’ange blessé est laissé pour mort. Penryn décide de lui venir en aide, car il est le seul à pouvoir révéler l’endroit où ils ont emmené Paige. Même s’ils sont ennemis, ils entreprennent ensemble leur voyage qui les mène jusqu’à San Francisco, où les anges ont établi leur nid. Raffe espère pouvoir se faire greffer des ailes et Penryn entrevoit enfin la possibilité de sauver sa sœur. Mais c’était sans compter sur la résistance humaine qui se met en place, la nature maléfique de certains anges et l’évolution de la relation entre Raffe et Penryn…

Avis :

Cela fait six semaines que l’apocalypse a eu lieu et il est temps pour Penryn, sa mère et sa sœur Paige de quitter leur appartement avant que les gangs de la ville viennent ravager et piquer le reste de leurs possessions. Mais alors que Penryn et sa famille sont en train de traverser la ville vers leur prochaine destination, un groupe de six anges atterrissent non loin d’eux. Plus exactement, un ange se bat contre cinq de ses congénères et alors que celui-ci se fait couper les ailes, Penryn est débusquée par un des anges. Pour laisser une chance à sa mère et sa sœur de se sauver, elle joue les appâts, récupère l’épée de l’ange mutilé, tombée non loin d’elle, pour la lui rendre et qu’il se débarrasse de ses ennemis. Les anges sont alors mis en déroute mais l’un d’eux, emporte la jeune Paige avec lui avant de partir. Penryn n’a pas d’autre choix que d’aider l’ange à l’agonie et lui soutirer des informations si elle veut espérer retrouver sa petite-sœur.

Cette trilogie me faisait de l’œil depuis quelques temps et j’en avais entendu beaucoup de bien alors je me suis laissée tenter. Ce fût une bonne décision parce que j’ai lu ce premier tome en une journée seulement !
J’étais un peu perturbée au départ car Susan Ee nous plonge directement dans un univers ravagé avec des personnages en fuite sans nous expliquer quoique ce soit. Du coup, je lisais et je me demandais ce qu’il s’était passé (d’ailleurs à la fin de ce premier tome, je me pose toujours la question… Que s’est-il passé exactement pour que les humains subissent ce châtiment ?). Car oui, nous apprenons très vite que les anges sont responsables du carnage qui s’offre sous les yeux de Penryn mais nous n’en connaissons pas les raisons. En parlant des anges, nous comprenons qu’il y a « les gentils » et « les méchants » mais la structure et la hiérarchie de ce peuple restent relativement floues. J’espère que l’auteure détaillera un peu plus ces points par la suite car n’étant pas très calée niveau personnages bibliques, j’étais un peu perdue par moment.

Alors que la première partie du livre est plutôt calme et nous permet de découvrir les personnages et leurs relations, la deuxième partie nous laisse peu de temps pour respirer. L’action est omniprésente et les rebondissements nombreux. Tous les préparatifs menés par l’auteure se dévoilent dans la dernière partie et il m’était tout simplement impossible de lâcher le livre. Le dénouement est, quant à lui, plein de surprises. Je m’étais imaginée de nombreux scénarios mais j’étais loin de ce que Susan Ee nous a proposé. Cela me rend encore plus avide de connaître la suite.

Côté personnages, Penryn est une fille forte et débrouillarde qui aime avoir le contrôle sur sa vie et ses actions. Elle est assez différente des héroïnes que j’ai l’habitude de rencontrer et je l’ai apprécié pour cette singularité. Raffe, lui, était un peu plus dur à déchiffrer mais je ne l’ai pas moins apprécié pour autant. Son côté taciturne et la barrière qu’il a installé autour de lui ne rendent ses gestes spontanés que plus intenses. On prend tout ce qui s’échappe involontairement de lui et on le conserve précieusement. J’ai beaucoup aimé la relation entre ces deux êtres, qui ne collaborent que par pur intérêt. Ce duo est vraiment étrange, ils se persécutent, sont très loin d’être aimables l’un envers l’autre et pourtant ils sont d’une loyauté sans égal. Leurs échanges ne manquaient pas de mordants et j’ai adoré les suivre. Si vous n’êtes pas tombé sous le charme de ces personnages, la fin de ce tome finira de vous convaincre, j’en suis sûre !

Enfin, l’auteure entoure cette paire de nombreux personnages secondaires qui ont tous leur importance. J’ai surtout retenu la mère de Penryn, cette femme qui semble avoir des problèmes psychologiques m’a intrigué du début à la fin. Elle converse avec des démons, récite des incantations dans une langue inconnue et est persuadée que des Choses sont à ses trousses. Pour beaucoup, à commencer par Penryn, elle est folle et j’aurais sûrement pensé la même chose si les personnages vivaient dans un monde normal. Mais ce n’est pas le cas et je ne peux m’empêcher de penser que peut-être, elle n’est pas si folle que ça et qu’elle a une capacité quelconque. Ce n’est qu’une supposition et dans tous les cas, elle est super flippante ! xD

Bref, des personnages originaux, une histoire qui monte crescendo mais qui manque d’explications côté géopolitique et hiérarchie des anges. Si Susan Ee corrige ses deux petits points dans le prochain tome, tout en continuant à me surprendre comme elle l’a fait à la fin de ce premier volume, je ne passera certainement pas loin du coup de cœur.

Retrouvez ma chronique du premier tome ici : Tome 2 / Tome 3.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s