Never Never, L’intégrale – Colleen Hoover & Tarryn Fisher

Note : ★★★★☆ (4.17/5)
Extrait : « Je la rejoins, lui prends le papier qui semble avoir été plié et replié à plusieurs reprises, au point qu’un petit trou s’est formé en son centre. Il contient cette phrase écrite en travers de la page : Ne jamais arrêter. Ne jamais oublier. »

wp-1498141272157.jpg

Titre : Never Never, L’intégrale
Auteur : Colleen Hoover, Tarryn Fisher
Genre : Jeunesse
Langue : Anglaise
Pages : 3 tomes
Note : 4.17/5

En bref : Une trilogie courte mais très rythmée et mélangeant parfaitement enquête et romance. Ce n’est pas aussi intense émotionnellement parlant que les autres livres de Colleen Hoover mais j’ai tout de même passé un très bon moment en compagnie de Silas et Charlie.

Résumé :

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.
Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qui les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  » jamais, jamais « , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

Avis :

Charlie, lycéenne, se réveille en classe juste avant que le cours ne commence. Elle est cependant incapable de se souvenir du pourquoi et du comment elle est arrivée là et des gens qui gravitent autour d’elle. Elle ne se souvient même pas de son prénom jusqu’à ce qu’on l’interpelle. De peur qu’on la prenne pour une folle, elle ne dit rien à personne et essaye d’agir aussi naturellement que possible. Au déjeuner, elle fait la connaissance de ce qui semble être son groupe d’amis et de son petit-ami, Silas. En Silas, elle trouvera d’ailleurs un allié de poids et ensemble ils rechercheront les raisons de leurs amnésies.

Première collaboration de Colleen Hoover et Tarryn Fisher et c’est plutôt réussi dans l’ensemble. Silas et Charlie ont perdu une partie de leurs souvenirs et ils essayent à tout prix de recoller les morceaux. Cela donne des situations parfois cocasses et hilarantes. J’ai aimé suivre notre duo dans leur quête et découvrir leur passé et leur relation au fil du récit. De nouveaux éléments nous sont donnés régulièrement et continuent d’attiser notre curiosité.
Bien que ce soit une relecture, j’avais oublié une grosse partie des événements et je me suis retrouvée à être dans la même situation que nos deux héros, à découvrir leurs secrets en même temps qu’eux et à être familière à certaines circonstances. Dans ce sens, le premier tome est très intriguant et il m’était difficile de lâcher mon bouquin. Le deuxième tome est encore plus addictif malgré le fait que les auteures aient réemployé le même schéma que précédemment. On va ici, de révélation en révélation mais le mystère ne s’éclaircit pas pour autant et j’étais très curieuse de connaître la suite. Cependant, le tome trois n’a pas réussi à satisfaire complètement ma curiosité. Au vu de tout ce qui était dévoilé dans les tomes un et deux, je m’attendais à une conclusion plus complexe. J’ai apprécié le dénouement proposé par les auteures mais certains points ont été un peu vite expédiés à mon goût. De la part de Colleen Hoover, j’en attendais plus (je suis dure, je sais).

Côté personnages, Colleen Hoover et Tarryn Fisher se sont principalement concentrées sur Charlie, Silas et Jannette et Landon, respectivement la sœur de Charlie et le frère de Silas. On a bien aussi quelques altercations avec les amis de nos héros mais trop peu et rien de suffisamment approfondi pour être digne d’intérêt. Les parents ont aussi un rôle important mais ils font justement partis de ces points que j’ai trouvé peu développés. Ce qui est vraiment dommage vu leur place dans l’histoire…

D’une manière générale, j’ai trouvé les personnages moins intenses et j’ai été moins investie émotionnellement dans cette saga que dans les autres de Colleen Hoover. J’ai l’habitude, avec elle d’avoir des personnages forts, une histoire bouleversante qui me fait rire aux éclats et/ou me met les larmes aux yeux (en ce qui concerne Tarryn Fisher, je n’ai pas encore lu un seul de ces livres donc je ne peux rien dire à ce sujet).
Dans Never, Never, ce ne fût pas autant le cas. Je pense que c’est une série destinée à un public un peu plus jeune. J’ai aimé les différentes significations derrière les mots employés par Silas et Charlie et j’ai aimé leur relation, l’amour et la confiance qu’ils se portent, c’est mignon et ça nous rendrait presque jaloux.

Bref, les personnages sont attachants (surtout Silas et Landon) et l’histoire est bien menée malgré une fin quelque peu rapide sur certains sujets mais vu l’épaisseur des tomes, c’était à prévoir. Néanmoins développer plus, l’histoire aurait été moins rythmée et intéressante de mon point de vue. Les auteures ont fait le choix de se concentrer sur la relation entre nos deux jeunes héros et bien que j’aurais aimé en apprendre davantage sur leurs familles respectives, je ne peux nier que ce fût un choix judicieux. Colleen Hoover et Tarryn Fisher nous offrent là une série de qualité mélangeant parfaitement enquête et romance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s