Dans cette vie et celle d’après – Géraldine Billet-Christin

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Paul avait entendu dire que retenir une femme ne faisait que précipiter son départ, il fallait la laisser s’éloigner afin que, tel un élastique, elle revienne vers vous très vite. L’élastique avait dû se rompre entre lui et la table des rafraîchissements où se tenait Pierre entouré de sa cour, car Laura Ley ne revint pas. »

book-1648

Titre : Dans cette vie et celle d’après
Auteur : Géraldine Billet-Christin
Genre : Jeunesse, Fantastique
Langue : Française
Pages : 138
Note : 4/5

En bref : Un roman policier original qui a su me tenir en haleine jusqu’au bout. La plume de Géraldine Billet-Christin ne manque pas de mordant. J’ai passé un très bon moment et je ne serais pas contre une autre enquête de William Gaymard ou une autre vie de Paul Deviry !

Résumé :

Lorsque Laure Ley Beausacq, jeune héritière d’une famille aisée de Saint Cyr au Mont d’Or, disparaît dans de macabres circonstances, son ex amant, Pierre Legrand, homme marié, est suspecté. Il est sauvé in extremis de l’arrestation par un ancien camarade de classe, Paul Deviry : il ne s’agirait que d’un mauvais canular d’une femme rejetée. Pourtant, malgré les preuves, William Gaymard, capitaine de police refuse de croire à ce scénario. La personnalité de Paul l’intrigue, le met mal à l’aise. Ainsi, malgré les preuves et une hiérarchie sourde à ses convictions, le policier poursuit son enquête. Un nouveau corps est découvert…

Avis :

Voici un livre que j’ai reçu dans le cadre d’un partenariat avec Librinova sur Livraddict. Je remercie donc la maison d’édition ainsi que l’auteure Géraldine Billet-Christin pour m’avoir permis de découvrir ce roman fort sympathique. J’aime beaucoup les romans policiers et les thriller (bien que je n’en lise pas énormément en ce moment) alors lors de la lecture du résumé, l’histoire m’a tout de suite interpellée et je me suis proposée pour ce partenariat.

Nous suivons les vies de plusieurs personnages : Pierre, Marion, Laura Ley, Gaymard et j’en passe, mais c’est avec Paul Deviry que tout commence. Ce jeune homme qui a la vingtaine est décrit comme quelqu’un de peu attrayant. De ce fait, il est gentiment mais constamment moqué par ses « amis » (et en particulier par Pierre) qui se servent de lui pour se rendre plus intéressant. Tout cela dure jusqu’au jour où la goutte d’eau fait déborder le vase et Paul quitte la soirée à laquelle il participait, non sans avoir accepter au préalable la carte de visite que lui tendait une de ses connaissances.
Cinq ans plus tard, nous suivons cette fois-ci Pierre dont le quotidien se trouvera chamboulée suite à la disparition de sa maîtresse, Laura Ley et à la réapparition de Paul dans sa vie.

C’est un roman court d’un peu plus de 100 pages seulement et je sortais de cinq jours intenses avec peu d’heures de sommeil à la clé lorsque je l’ai commencé. J’avais peur de m’endormir au bout de deux pages mais ce ne fût absolument pas le cas. Malgré ma fatigue, Géraldine Billet-Christin a réussi à me tenir éveiller jusqu’à la fin grâce à une histoire originale, des personnages variés et un dénouement pour le moins surprenant. Les descriptions des quartiers de la ville et des meurtres nous permettent de nous plonger au cœur de l’enquête et de visualiser les scènes de crime comme si nous y étions. L’enquête en elle-même est assez facile à deviner mais cela n’a pas gâché mon plaisir car j’ai trouvé la psychologie des personnages et l’idée que nos vies antérieures aient un impact sur notre vie actuelle très intéressantes.

J’ai beaucoup aimé William Gaymard. C’est un excellent enquêteur qui marche essentiellement à l’instinct et qui n’hésite pas à transgresser quelques petites règles si cela l’aide à atteindre son but plus rapidement (ou si ça améliore son confort xD). Il a un humour comme je l’aime et son attitude avenante lui permet d’amadouer les gens qu’il questionne et de leur soutirer des informations. Je ne serais pas contre une suite avec Gaymard en charge d’une nouvelle enquête !
Un deuxième personnage qui m’a marqué est Paul. Je ne l’appréciais pas vraiment au départ, pas parce qu’il est décrit comme étant moche mais parce qu’il se voile la face et voit toutes les moqueries de ses camarades comme des marques d’affection… Cela me donnait envie de le secouer comme un pruneau pour lui ouvrir les yeux ! Heureusement il change assez rapidement et il devient par la suite de plus en plus intriguant. J’aurais aimé savoir ce qu’il a fait pendant les cinq années où il disparaît de la circulation et aussi ce qu’il s’est passé dans ses vies antérieures. J’aimerais beaucoup que l’auteure continue sur ce concept et nous présente les vies antérieures de Paul ou d’autres personnages. Vu l’aperçu qu’on a dans ce roman, il y a, je pense, de quoi faire des histoires passionnantes !

En ce qui concerne la plume de l’auteure, je l’ai trouvé fluide et dynamique. Cela se lit vraiment tout seul et certains passages ne manqueront pas de vous faire rire. Je regrette cependant l’usage un peu trop fréquent d’insultes. Je ne suis pas un bisounours mais les vulgarités dans les livres, ce n’est pas trop mon truc. Mais à part ce détail, je n’ai rien à ajouter !

En bref, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Gaymard, Pierre, Paul et compagnie ! L’histoire est très bien rythmée d’un bout à l’autre et les protagonistes ont tous leurs défauts et leurs qualités, ce qui en font des personnages très humains. Quant à la fin, qui pourrait ne pas plaire à tout le monde, elle m’a prise au dépourvu et je l’ai apprécié pour ça. Si vous cherchez un policier court et plutôt original, je vous conseille « Dans cette vie et celle d’après » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s