Fruits Basket – Natsuki Takaya

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « Il y a quelque chose que je souhaitais obtenir. Une chose dont j’ai souvent rêvé : des parents qui me serrent dans leurs bras, une maison où j’ai toujours envie de retourner, un endroit où tout le monde sourit, un lieu où vivent des gens qui me quitteront jamais, un lieu… bien agréable. Des gens chaleureux et généreux. Cet endroit et ces gens existent… j’en suis sûr ! »

couv4749564Titre : Fruits Basket
Auteur : Natsuki Takaya
Genre : Shojo
Langue : Française
Pages : 23 tomes (terminé)
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : Dix ans après, je relis cette saga et c’est toujours un coup de cœur ! Les dessins s’améliorent grandement au fil des tomes et les personnages évoluent, de manière fulgurante pour certains. Natsuki Takaya nous offre, avec ce mangas, de belles leçons de vie. Un classique à lire absolument !

Résumé :

Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

Avis :

Tohru Honda est une jeune lycéenne qui vient de perdre sa mère dans un accident. Elle était censée vivre avec son grand-père mais ce dernier doit faire des travaux chez lui et se retrouve à aller vivre avec un de ses enfants. Tohru, ne voulant déranger ni sa famille ni ses amis, décide de vivre sous une tente en attendant la fin des rénovations. A la suite d’un éboulement qui détruit sa tente, elle est accueillie par Shigure et Yuki Soma. A leurs côtés, Tohru fera la connaissance des autres membres de la famille Soma. Elle découvrira leurs secrets, leurs peurs, leurs espoirs et de nombreuses vies seront bouleversées, à commencer par celle de Tohru.

Fruits Basket est le premier mangas qui a rejoint ma bibliothèque, il y a plus de dix ans déjà. Depuis, je l’avais bien relu quelques fois mais ça faisait probablement cinq ans que je n’avais pas ouvert un seul tome. J’ai donc profité d’une battle « Fruits Basket VS Nana » sur Livraddict pour relire ce classique de la littérature japonaise.

Au niveau des dessins, comme souvent les premiers tomes ne sont pas très jolies, les traits sont un peu durs et il y a beaucoup de textes dans tous les sens. Mais au fil des tomes, Natsuki Takaya a pris le coup de main et ses dessins sont devenus plus fluides et agréables. On remarque surtout une nette évolution dans la dernière partie de la saga, le design des personnages changent énormément et bien que cela m’avait choqué lors de ma première lecture, c’est passé plus naturellement cette fois-ci.

En ce qui concerne l’histoire, le secret de la famille Soma nous est très vite dévoilé (il suffit de lire le résumé en vrai) mais pour le reste, il faut attendre un peu. La mangaka développe tout doucement ses protagonistes. Les uns après les autres nous apprenons leurs peurs et leurs espoirs et bien que j’ai eu du mal avec certains personnages au départ, en apprenant leur passé, j’ai fini par beaucoup m’attacher à eux.
La première moitié de la saga est donc utilisée pour présenter les douze membres maudits de la famille Soma. Chacun a son moment de gloire et a l’occasion d’être apprécié ou non par le lecteur. Pour cette partie, contrairement à ma première lecture où j’avais dévoré tous les tomes, j’ai eu cette fois-ci, un peu moins d’enthousiasme. Un vent de nostalgie est tombé sur moi et j’étais ravie de retrouver cette grande famille remplie de caractères variés mais j’étais tout de même impatiente d’avancer et de passer aux choses sérieuses.
Car à partir de la moitié (trois-quart) de la saga, les révélations se font si nombreux qu’il est impossible de lâcher les tomes. Malgré le fait que je connaissais déjà le dénouement de l’histoire, je n’ai pas pu m’empêcher d’être happée à nouveau dans cet univers et de ressentir les mêmes émotions qu’auparavant. C’est un mangas fort qui traite de sujets pas toujours faciles comme l’amour obsessionnel, le rejet, l’abandon, les brimades, le suicide, la culpabilité, etc. mais aussi de sujets plus légers comme l’amitié, l’amour maternelle, l’acceptation de soi et j’en passe.
Bref, à travers ses personnages, Natsuki Takaya nous offre de belles leçons de vie qu’on interprète pas forcément de la même façon en fonction de notre âge ou du moment de notre vie où on le lit.

Pour ce qui est des personnages, à part Ritsu qui fait une brève apparition, l’auteure donne un rôle bien précis à chacun des douze et c’est un véritable défi pour choisir son petit préféré. Pour ma part, j’ai toujours un coup de cœur pour Yuki. Il est pour moi le personnage le plus abouti. Il se reconstruit de A à Z, s’ouvre petit à petit au monde qui l’entoure et devient un personnage au caractère affirmé et très drôle. Il change vraiment du tout au tout et c’est avec plaisir qu’on suit son évolution ! Quant à Momiji, mon deuxième personnage favori, c’est probablement celui qui m’a fait verser le plus de larmes dans cette saga. Il est extrêmement attachant et c’est impossible de rester insensible à son sort. De mon point de vue, c’est le plus maudit d’entre tous (T__T). Même si je relis cette saga dans dix ans, je pense que son histoire fera toujours mouche tellement elle est déchirante…

En bref, Fruits Basket est un classique à lire dans la catégorie shojo. C’est une saga qui regorge d’espoir et de bons conseils sur la vie. Le début peut paraître un peu lent pour certains mais la découverte de chacun des personnages est une étape importante pour comprendre la suite des événements et le lien qui unit les protagonistes entre eux. Chaque personnage est accompagné d’une histoire touchante dont on ne ressort pas toujours indemne. Je le conseille pour les petits et pour les grands !

Publicités

2 réflexions sur “Fruits Basket – Natsuki Takaya

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s