November 9 – Colleen Hoover

Note : ★★★★★ (4.75/5)
Extrait : « We don’t get to choose our parents, and parents don’t get to choose their children. But we get to choose how hard we’re willing to work in order to make the best of what we’re given. »

couv2065503

Titre : November 9
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance Contemporaine
Langue : Anglaise
Pages : 320
Note : 4.75/5

En bref : Les personnages sont touchants, sensuels et marqués par la vie. Le concept de l’histoire est original et aurait pu être répétitif mais il est parfaitement maîtrisé par Colleen Hoover qui nous offre encore une fois un one-shot de qualité ! Vivement le prochain~

Résumé :

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer. La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain. Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.
Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie. Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

Avis :

On est le 9 novembre et cela fait deux ans que Fallon a survécu à un incident qui lui a laissé des traces indélébiles sur son corps. Elle a dû abandonner sa carrière de jeune actrice et se concentrer sur sa réhabilitation. Aujourd’hui, elle a rendez-vous avec son père au restaurant pour lui faire part de ses nouveaux projets mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu. Son père Donovan O’Neil, un célèbre acteur, n’est pas aussi enthousiaste que Fallon à l’idée que cette dernière veuille tenter sa chance à Broadway. Alors qu’il essaye de raisonner sa fille, Ben, un jeune étudiant aspirant à devenir écrivain s’assoit à leur table et prétend être le petit-ami de Fallon. Il remet Donovan à sa place et finit par passer le reste de la journée avec la jeune fille.
Le courant passe très bien entre eux mais Fallon a décidé de suivre les conseils de sa mère et de ne pas s’enfermer dans une relation amoureuse avant ses 23 ans afin de pouvoir s’accomplir en tant que femme. Ils décident tout de même de se revoir mais seulement une fois dans l’année, le 9 novembre. Le reste de l’année, Fallon poursuivra ses rêves à New York, tandis que Ben écrira un livre sur leur relation.

Encore un Colleen Hoover et encore une réussite. L’histoire est plutôt originale étant donné qu’elle se déroule sur plusieurs années mais que l’auteure nous raconte seulement ce qu’il se passe le 9 novembre. Je me souviens qu’à ma première lecture, j’avais regretté qu’on n’en sache pas plus sur les vies de Fallon et Ben en dehors de ce fameux jour, qu’on ne découvre pas leur quotidien, leurs activités et leurs autres relations. Mais finalement, ce manque d’informations ne m’a pas autant manqué lors de cette deuxième lecture car c’est ce qui fait le charme de l’histoire en fin de compte.
J’ai aussi aimé le petit clin d’œil de l’auteure qui fait apparaître brièvement quelques personnages de son roman Ugly Love (Miiiiiiles <3). Ce n’était pas vital mais je ne dis pas non à ce genre de petits bonus surtout s’ils sont aussi bien amenés que celui-là !

Côté personnages, je n’ai pas immédiatement adhéré à Ben. Au départ, il m’est apparu comme un garçon sans véritable problèmes, un brin dragueur et je me suis demandée, tout comme Fallon, s’il ne se moquait pas d’elle. Mais connaissant Colleen Hoover, je me doutais qu’il y avait anguille sous roche et j’ai bien fait d’attendre avant de cataloguer Ben car plus j’en apprenais sur lui et son passé plus je tombais sous son charme ! Contrairement aux autres héros de l’auteure qui sont entrés dans mon cœur en démolissant la porte (Miles et Will par exemple), Ben fût comme une brise passant à travers le trou de la serrure. Il s’est infiltré petit à petit dans mon cœur et il a empli la pièce sans que je m’en aperçoive (le vilain !). Il sort des phrases pleines de bon sens et particulièrement touchantes par moment et à d’autres passages, il est plus débile que jamais, j’adore !
Quant à Fallon, j’ai aimé son caractère et je me suis beaucoup identifiée à elle. Malgré son manque cruel de confiance en elle et en son physique (bienvenue au club), elle est pleine d’humour et de piquant. Je me suis sentie proche d’elle dès le début et c’est aussi probablement pour cette raison que j’étais un peu méfiante vis à vis de Ben car je ne souhaitais pas que le peu de courage qui lui restait s’envole à cause d’un inconnu.
Au final, j’ai adoré leur relation mais je ne l’ai pas trouvé aussi explosive et intense que d’autres duos de Colleen Hoover, enfin si dans un sens c’est intense, mais d’une manière plus subtile, plus sensuelle. On les suit d’année en année, un seul jour, mais on n’a pas l’impression d’avoir manqué quelque chose pour autant car l’évolution de leur liaison est bien maîtrisée. Et ce n’est pas non plus répétitif car les rebondissements sont nombreux et bien que le premier et le dernier 9 novembre soient plus addictifs de mon point de vue, les autres ne manquent pas d’intérêt !

Bref, tous les one-shots de Colleen Hoover sont de très bonnes qualités et la seule chose qui nous en fait apprécier un plus qu’un autre est l’émotion qu’il nous apporte. J’ai adoré November 9, le concept, l’histoire, les personnages, leur évolution, tout est maîtrisé mais émotionnellement parlant, ce roman m’a un peu moins captivé que d’autres et c’est seulement pour cette raison que je ne lui ai pas mis la note maximale *pardon ><*.

 

6 réflexions sur “November 9 – Colleen Hoover

      • J’avoue n’être vraiment pas fan de New Romance donc forcément j’avais déjà un approprie 🙈 mais sincèrement le résumé ne me donnait pas vraiment envie.
        Mais du coup ta chronique donne plus de détail et la je suis plus emballée !

        J'aime

      • Je ne suis pas spécialement fan de romance non plus. J’ai l’impression de lire toujours la même chose et c’est souvent bourré de clichés ou de passages mielleux à souhait… –‘
        Mais avec Colleen Hoover, c’est des émotions fortes à chaque bouquin ! Je suis redevenue une adepte de romance grace à elle ^^

        Aimé par 1 personne

      • Ben j’aime bien la Romance (John Green etc…) mais j’ai été tellement déçue pour la New Romance que souvent quand je vois un livre dans cette édition je suis assez retissante à l’acheter et pourtant Colleen Hoover je l’entends partout mais pour l’instant j’ai toujours pas réussie à sauter le pas. Mais bon peut être que grâce à toi je vais le sauter justement haha

        J'aime

      • Je ne lis pas beaucoup de New Romance parce que les couvertures d’homme dénudé ne me tente absolument pas xD Je n’arrive même pas à faire la différence entre les livres et j’ai l’impression que c’est la même histoire partout…
        Mais j’ai commencé Colleen Hoover en VO donc je n’ai pas eu de préjugés avec elle ^^

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s