Top et Flop #4 : Les Films du Studio Ghibli

Voici le Top et Flop, mon premier rendez-vous non-littéraire qui m’a été inspiré par les Top 5 de Chez Xander. Aujourd’hui, je vais vous parler des films du Studio Ghibli qui ne manquent jamais de m’émerveiller à chaque fois surtout quand c’est Hayao Miyazaki aux commandes !

Je tiens avant tout à préciser que même si j’ai écrit « Flop », ce n’est pas forcément des films que j’ai trouvé nuls ou que j’ai détesté mais plutôt des films que je n’ai pas apprécié autant que les autres. Je les ai classé par ordre chronologique. Bonne lecture~

5 Flops : Studio Ghibli

1- Le Tombeau des Lucioles

Non, vous ne rêvez pas, Le Tombeau des Lucioles de Isao Takahata sorti en 1988 fait bien parti de mon Flop *esquive les tomates*. En pleine Seconde Guerre Mondiale, on y suit deux enfants à l’abandon suite aux bombardements de la ville qui a tué leur mère, Seita 14 ans et sa sœur Setsuko, 4 ans. Je connaissais l’histoire avant de le regarder, je savais à quel point elle était sombre et tragique. Je m’attendais donc à pleurer toutes les larmes de mon corps mais arrivée à la fin du film… pas une larme sur mes joues. Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle ce film ne m’a pas transportée. Tout y est pourtant, l’histoire, les personnages, la musique, etc. mais je me suis quand même ennuyée devant… Peut-être est-ce à cause du rythme un peu lent, je ne sais pas.

2- Souvenirs goutte à goutte (Omoide Poroporo)

Encore un film de Isao Takahata qui date cette fois-ci de 1991. Je n’ai rien contre cet homme, je vous assure mais j’ai remarqué que j’appréciais peu ses films dont l’ambiance, quelle qu’elle soit, n’arrive pas à me captiver. De plus, il aborde la plupart du temps des thèmes liés aux traditions mais d’une manière souvent trop réaliste, ce qui fait qu’au lieu d’être charmée et d’adhérer à sa vision des choses, ça a l’effet contraire. Souvenirs goutte à goutte n’échappe donc pas à mon ennuie avec le récit de cette femme dont la vie citadine ne lui convainc plus et qui va partir quelques temps à la campagne pour se ressourcer.

3- Porco Rosso

Sorti en 1992 et réalisé par Hayao Miyazaki, Porco Rosso fait parti des rares films du studio qui ne m’ont jamais attiré, que j’ai tout de même regardé mais qui ne m’ont pas plu du début à la fin. J’ai bien compris que Miyazaki voulait nous montrer à travers le personnage principal, l’absurdité de la guerre et le mythe du héro mais au lieu de trouver cette perspective pertinente et bien menée, elle n’a fait que m’ennuyer. L’ambiance italienne des années 20 est loin d’être une période qui m’enchante et bien qu’on ait un héro en forme de cochon, je n’ai pas retrouvé dans Porco Rosso, ce côté magique qui fait tout le charme des films du Studio Ghibli. Bref, la morale était peut-être bonne mais je n’ai pas été réceptive à la manière dont elle a été présentée.

4- Pompoko

Je vous parlais, juste avant, des films qui ne m’ont jamais vraiment attiré. Pompoko fait aussi parti de cette liste. Un film réalisé par Isao Takahata en 1994 et qui aborde les thèmes de prédilection du studio, à savoir, le rejet des traditions et le non-respect de la nature. Tout comme Porco Rosso, j’ai aimé la morale de l’histoire mais je n’ai pas réussi à entrer dans la vie des Tanukis, ni à les apprécier plus que ça. Je crois que le plus gros problème de ce film est son rythme. Contrairement aux films d’animation de l’époque qui duraient 1h30 environ, Pompoko, lui, s’étend sur 2h, et deux heures quand ils ne se passent pas grand-chose, c’est long, trèèèès long. Je me souviens d’être arrivée à la moitié du film et d’avoir abandonné l’idée de le regarder sans rien faire d’autres à côté. Je me suis mise à pianoter sur mon ordinateur mais même comme ça, j’ai réussi à m’ennuyer…

5- La colline aux coquelicots

Dernier film de la liste et bien plus récent, La colline aux coquelicots de Gorô Miyazaki (le fils de Hayao Miyazaki) sorti en 2011. Contrairement aux quatre autres films que j’ai présenté juste avant, je n’ai pas détesté ce long métrage ni ne me suis ennuyée devant. Mais il me fallait un Top 5 et en regardant la liste des films du Studio Ghibli, c’est celui qui m’a le moins marqué. C’est le genre de film avec lequel on passe un bon moment mais qui ne nous laisse pas une marque indélébile, que ce soit au niveau de l’histoire, des personnages ou de l’animation. C’est bien mais c’est tout.

5 Tops : Studio Ghibli

1- Si tu tends l’oreille (Mimi wo sumaseba)

Il est sorti en 1995 et a été réalisé par Yoshifumi Kondo. C’est le seul film auquel il a participé en tant que réalisateur et c’est probablement un des films les moins connus du Studio. Pour ceux qui connaissent Le Royaume des Chats vous allez pouvoir retrouver le Baron et Muta, mais la comparaison s’arrête là. Bien que cela se passe dans le même univers, l’intrigue n’a pas grand-chose à voir avec Le Royaumes des Chats sorti en 2002. Ici, on nous raconte l’histoire de Shizuku, une jeune fille passionnée de lectures qui fait la rencontre de Seiji, un apprenti luthier. Kondo aborde, à travers ces deux personnages, la difficulté de trouver sa voie et de s’y accrocher. Un film simple, sans fioriture mais qui a l’effet escompté notamment grâce à des décors splendides qui seront vous émerveiller.

2- Princesse Mononoke

Parmi les films du Studio Ghibli, j’ai un Top 3 bien arrêté et Princesse Mononoke sorti en 1997 en fait parti. Réalisé par Hayao Miyazaki, ce long métrage est beau sur tous les plans ! Il a plus de 20 ans maintenant mais il n’a pas pris une seule ride (merci le dessin traditionnel) et, à chaque visionnage, il met toujours autant d’étoiles dans mes yeux.
C’est le premier film des studios où je trouve qu’il y a un réel développement des personnages qu’ils soient principaux ou secondaires. Ashitaka et San ont des caractères forts, des convictions, des objectifs, ce sont des personnages riches et complets qui nous poussent à réfléchir sur le bien fondé des motivations de chacun et des enjeux qui se profilent (développement des armes à feu, destruction de la forêt, etc.). Avec ce long métrage, Miyazaki nous propose donc différents niveaux de lecture afin de satisfaire autant les grands que les petits. C’est poétique, militant, divertissant et en plus la musique signé Joe Hisaishi est sublime !

3- Le Voyage de Chihiro

Sorti en 2001, Le Voyage de Chihiro fait aussi parti de mon Top 3. La force de ce film réside dans l’univers créé par Hayao Miyazaki. Dès que Chihiro passe dans le monde des esprits, on est subjugué par l’ambiance et les couleurs des lieux, un onsen traditionnel en effervescence ! Il se passe tellement de choses, qu’on ne sait plus où donner de la tête et c’est seulement en le regardant plusieurs fois qu’on commence à remarquer les petits détails. Le deuxième point fort est les personnages. Encore une fois, ils sont riches, excentriques et d’une grande variété ! Ajouté à ça, Joe Hisaishi qui nous sort des pistes qui collent parfaitement à l’ambiance de ce long métrage et vous avez un film d’animation qui reste à l’heure actuelle le plus gros succès du cinéma japonais.

4- Le Château Ambulant

Et pour compléter ce Top 3 dans ce Top 5, j’appelle le numéro 1, Le Château Ambulant ! Que dire de ce chef d’oeuvre ? En vrai, tout comme Princesse Mononoke et Le Voyage de Chihiro, il réunit tout ce qui fait, pour moi, un excellent film d’animation. Un univers qui mélange habilement réalité et fiction, des personnages profonds qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, une histoire drôle, divertissante qui apporte une certaine réflexion sur le monde qui nous entoure et enfin une musique (de Joe Hisaishi encore une fois) qui harmonise et embellit tout ça !
La seule chose qui fait que je l’ai un peu plus aimé que les autres (mais de vraiment pas grand-chose), c’est simplement l’affinité que j’ai eu avec les personnages. Pendant longtemps, j’ai préféré Princesse Mononoke avec Ashitaka et les Kodama mais dernièrement j’ai un penchant pour Hauru et Calcifer. Si vous ne devez en voir qu’un c’est probablement celui-là (et les deux que j’ai cité avant !).

5- Arrietty, le petit monde des chapardeurs

J’ai eu quelques difficultés à compléter mon Top 5 car depuis Le Château Ambulant, je n’ai pas eu de véritable coup de cœur pour un film des Studio Ghibli. J’ai apprécié tous ceux sortis après celui-là mais je n’ai pas retrouvé cette petite étincelle. Comme pour le Flop, j’ai donc choisi dans les derniers long métrages celui qui m’avait le plus marqué et j’ai sélectionné Arrietty, le petit monde des chapardeurs sorti en 2010, réalisé par Hiromasa Yonebayashi et scénarisé par Hayao Miyazaki (toujours dans les parages celui-là). J’ai aimé l’histoire et les personnages mais j’ai surtout été fascinée par l’animation. J’ai adoré voir les chapardeurs, ces êtres minuscules, redoubler d’ingéniosité pour naviguer à travers une maison à taille humaine. C’est mignon et plein de poésie.

Et vous, quels sont vos Top et Flop du Studio Ghibli ?
Etant donné que j’ai fait le tour des plus grands studios d’animation, je ne sais pas encore sur quoi sera le prochaine thème, j’ai plusieurs idées en tête mais rien de concret encore.

 

2 réflexions sur “Top et Flop #4 : Les Films du Studio Ghibli

  1. Mon Dieu, le Tombeau des lucioles m’a traumatisée ado tellement j’ai pleuré. J’ai d’ailleurs tellement chialé que je ne veux plus jamais le revoir ! J’ai, par contre, adoré la colline aux coquelicots qui serait dans mon top avec Totoro, Kiki la petite sorcière et Arriety. Sinon, dans mes flops Chihiro, car je ne suis pas du tout rentrée dedans et Le vent se lève, qui est, je trouve, très mal réalisé au niveau des personnages et de leurs relations.

    J'aime

    • J’avais prévu le paquet de mouchoirs pour Le Tombeau des Lucioles, j’étais prête à pleurer, je voulais presque pleuré mais… rien du tout — »

      Tu as un top plutôt original ! ** C’est souvent les plus connus (Mononoke, Totoro, Chihiro) qui ressortent le plus d’habitude.

      Je te rejoins un peu pour Le vent se lève, c’est un Ghibli très beau à voir visuellement (comme toujours) mais j’ai un peu moins accroché aux personnages, j’ai failli le mettre en Flop à la place de La Coline aux coquelicots.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s