Lucide, tome 1 : Initiation – Soraya Doye

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Je ne crois plus au hasard. Les événements sont des signes qui nous conduisent à notre destin. Les éviter, c’est fuir ses responsabilités, les affronter, c’est tenter de contrôler sa destinée. »

couv34540168

Titre : Lucide, tome 1 : Inititation
Auteur : Soraya Doye
Genre : Fantastique, Science-Fiction
Langue : Française
Pages : 384
Note : 3.75/5

En bref : Un univers original basé sur les rêves que j’ai beaucoup apprécié et qui est bien exploité. Cependant, j’ai moins adhéré aux changements de comportement plutôt radicaux de l’héroïne. En ce qui concerne l’intrigue, même si je suis curieuse de connaître la suite, je ne suis pas entièrement convaincue car elle reste très prévisible.

Résumé :

La nuit de ses dix-huit ans, Alaya découvre qu’elle est une Lucide, un être capable de vivre et de contrôler ses rêves. Sa rencontre avec Thomas, qui partage le même don, va la plonger dans un avenir inconnu où le danger sera omniprésent. Entre traques et révélations, elle devra se montrer impitoyable pour protéger sa famille et son secret. Guidée par son instinct et par son cœur, sa vie sera bouleversée à jamais. Une aventure au-delà des dimensions, à la limite de la réalité, au cœur de la Lucidité. Nous dormons en moyenne vingt-cinq ans au cours de notre vie. Si vous pouviez vivre consciemment vos rêves, que feriez-vous de toutes ces années ?

Avis :

Ce livre est un SP proposé par les éditions Alter Real et je les remercie une nouvelle fois pour leur confiance. C’est ma troisième chronique en partenariat avec eux et pour l’instant, je suis tombée sur des histoires plutôt originales.

La famille de Alaya est composée de son père et de son frère, Adam. Sa mère est morte dans un accident six ans auparavant et malgré les années, son absence se fait toujours ressentir. Mais Alaya peut compter sur ses deux meilleurs amis, Ethan et Maya, pour être auprès d’elle en toutes circonstances, comme par exemple pour fêter ses dix-huit ans. Cependant, cet anniversaire ne se révèle pas comme les autres. Alaya va se découvrir un pouvoir, celui de vivre ses rêves et dans l’un d’entre eux, elle fera la connaissance de Thomas. Le jeune garçon lui apprendra qu’elle fait partie des Lucides, des gens capables d’être conscients et libres de leurs mouvements lorsqu’ils rêvent. Il deviendra son tuteur et lui enseignera tout ce dont elle a besoin de savoir pour maîtriser son pouvoir et rester à l’abri du danger.

La première chose que j’ai remarqué et aimé dans ce roman, c’est l’ambiance familiale et chaleureuse qui se dégage de la famille de Alaya. Chacun a son rôle au sein de la maisonnée et tout le monde se serre les coudes et se soutient, ça fait chaud au cœur. De plus, malgré le fait que Maya et Ethan ne fassent pas partis de la famille, ils entrent et sortent de la maison comme dans un moulin et n’hésitent pas à s’incruster pour un repas improvisé. Grâce à cette ambiance bonne enfant, il m’a été facile à moi aussi de m’intégrer et de me faire une place parmi eux.

Le deuxième point fort de ce livre est l’univers fantastique qu’a crée l’auteure. Dès que Thomas et Alaya s’endorment, ils entrent dans le monde des rêves, la Lucidité. Ce monde ressemble en tout point au Paris qu’ils connaissent dans la réalité, à la différence qu’ils peuvent faire pratiquement tout ce qu’ils veulent sans que cela ait un impact sur leur vie réelle. Je dis bien « pratiquement » parce que Alaya apprend vite que les Lucides sont pourchassés par un groupe de scientifiques, les Quartzs, dont l’objectif est de les étudier pour connaître l’origine de leurs capacités.

Jusqu’ici, rien à redire, les personnages sont attachants, l’histoire est intéressante et bien dosé entre action et révélations. Malheureusement, à partir du moment où Ethan donne un pistolet à Alaya, j’ai commencé à décrocher petit à petit. L’auteure nous offrait jusque-là, un récit fantastique ancré dans une réalité qui nous est bien connue, ça m’a donc dérangé que, tout d’un coup, les armes à feu fassent leur entrée. L’intrigue se passerait aux Etats-Unis, je n’aurais rien dit mais en France, à Paris, aucun habitant lambda ne devrait avoir de pistolet chez lui. C’est un détail vous allez me dire et vous aurez probablement raison mais c’est un détail qui m’a gêné et que j’ai trouvé incohérent par rapport au reste.

Un autre point, plus important, qui m’a dérangé, c’est le changement de personnalité de Alaya. Au début, elle est décrite comme une jeune fille aimante, chaleureuse à qui l’absence d’une mère pèse énormément. J’ai donc été surprise par la modification plutôt drastique de sa personnalité. Elle fait face à de nombreuses révélations, un nouveau pouvoir et se fait attaquer à plusieurs reprises par les Quartz donc qu’elle mûrisse, s’endurcisse et que la colère l’envahisse, je le conçois tout à fait mais dans le dernier quart du roman, j’ai trouvé que l’essence même du personnage avait été altérée. Elle a des réactions qui ne correspondent pas avec la personnalité initiale du personnage. Cette soudaine transformation m’a empêché de soutenir Alaya jusqu’au bout dans sa quête. Il m’était impossible de cautionner ses actes et l’absence de contestations de son entourage.

Enfin, en ce qui concerne l’histoire, elle est bien développée et rythmée. On ne s’ennuie pas une seconde et même si j’ai deviné dès le début la plupart des rebondissements, j’étais toujours impatiente de reprendre ma lecture et de tomber sur les révélations que j’avais découvertes. Sur ce point, j’espère tout de même que l’auteure arrivera à me surprendre davantage dans le deuxième tome.

En bref, le premier tome de la saga « Lucide » est prometteur. L’univers est bon, l’histoire intrigante et même si je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages jusqu’à la fin, je reste curieuse de connaître la suite des aventures de Alaya et ses amis.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s