Le Puits des Mémoires, tome 2 : Le Fils de la lune – Gabriel Kat

Note : ★★★★★ (4.75/5)
Extrait : « Nils se sentit comme chez lui. Sa seule patrie, c’était ce trio improbable ayant survécu à tant d’épreuves qu’ils étaient devenus frères. » – « Leur vie n’était qu’une question sans réponse ; ils ne savait rien, ils n’étaient personne. »

couv1520087

Titre : Le Puits des Mémoires, tome 2 : Le Fils de la Lune
Auteur : Gabriel Katz
Genre : Fantasy
Langue : Française
Pages : 441
Note : 4.75/5

En bref : Une suite qui regorge de rebondissements. Les révélations s’enchaînent et je n’ai pas eu le temps de souffler une seconde alors poser mon livre ? Ce n’était même pas la peine d’y penser ! Je n’ai désormais qu’une hâte, lire la suite de cette saga et voir comment Nils, Olen et Karib vont déjouer les plans de leurs adversaires.

Résumé :

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Avis :

Le tome 1 se finissait avec Olen, Karib et Nils sur un bateau quittant les Terres Communes. Ils ont échappé aux cavaliers de Cristal et regagne leur terre natal afin de partir à la recherche de leur passé oublié. Mais ce retour les rapproche aussi de leur(s) ennemi(s) et il va falloir redoubler de vigilance pour ne pas tomber dans leurs guets-apens.

J’avais beaucoup apprécié le premier tome mais à la fin de cette suite, je remarque qu’il est quand même beaucoup plus plat et lent que Le Fils de la Lune. On ne le constate pas sur le coup car l’histoire est intrigante et que l’envie de connaître l’identité des trois protagonistes, nous pousse à continuer mais le deuxième tome regorge tellement d’action et de révélations comparé au premier qu’il le rend un peu fade. Mais bon, il vaut mieux que ce soit dans ce sens là que dans l’autre. Au moins, maintenant, je n’ai qu’une envie, me jeter sur le tome 3 !

Ce volet nous réserve donc de grosses surprises. Alors que je pensais connaître les (très) grandes lignes de l’histoire, l’auteur est venu, en l’espace de quelques lignes, chambouler toutes mes hypothèses. Je n’ai pas l’habitude d’être à ce point prise au dépourvu mais ce fût le cas et… wouah, la claque ! Si vous pensiez avoir percé les secrets de Olen, Karib et Nils, vous faites probablement erreurs.

Ce rebondissement en plus de nous surprendre, donne une nouvelle dynamique à l’histoire. A partir de cet instant, les événements s’enchaînent et les langues se délient. J’ai eu l’impression de me faire emporter par un torrent d’aveux, il m’était impossible d’arrêter ma lecture avant la dernière page ! Et je n’exagère pas, l’auteur a réussi à me tenir en haleine jusqu’à la dernière phrase, jusqu’aux derniers mots même. Souvent, la tension descend un peu dans les dernières lignes pour clôturer en douceur le tome mais pas ici, Gabriel Katz lâche une grosse bombe et s’en va, l’air de rien.
Bon, celle-là, je l’ai vu venir et j’étais excitée comme une puce à l’idée que l’auteur allait confirmer mes dires (je battais littéralement des pieds dans mon canapé xD) mais quand même, finir un tome de cette façon devrait être interdit, ce n’est pas bon pour mon cœur !

Côté histoire, j’en ai donc pris plein la figure mais côté personnages, qu’en est-il ?
J’ai beaucoup plus apprécié Olen dans ce tome. Jusqu’à présent, il arrivait toujours à se sortir des pires situations avec une facilité déconcertante contrairement à ses camarades, ce qui fait que j’avais moins de sympathie pour lui. Puis, je le trouvais quelque peu superficiel mais dans ce tome, on découvre (en même temps lui) son passé et c’est aussi troublant pour lui que pour nous. On le suit dans cette « ancienne vie » et je me suis prise d’affection pour cet homme qui essaye tant bien que mal de se réadapter à une vie qu’il a complètement oublié.
On découvre aussi le passé de Karib mais elle m’a laissé un peu plus indifférente que celle de Olen car le choc entre son ancienne vie et la nouvelle est moins violent et qu’il se trouve très vite un allié de poids.

Pour finir, il nous reste Nils. Seul homme du trio à ne toujours pas connaître son identité mais qui ne semble pas s’en inquiéter plus que ça. J’aime vraiment ce personnage nonchalant et je-m’en-foutisme qui ne manque malgré tout pas d’humour et de cœur (surtout quand il s’agit de ses deux compagnons). Il faudra attendre la toute fin du bouquin pour apprendre son secret mais ça vaut largement le coup ! Si vous avez l’âme d’un détective, vous découvrirez sûrement, comme moi, le poteau rose avant l’heure mais je vous rassure, ça n’enlève rien au charme du dénouement !

En bref, la fin du tome 1 annonçait une suite plus dynamique et ça n’a pas raté ! On n’en a pour son argent, si je puis me permettre xD. Toutes les pièces de l’échiquier ont été mises en place et il ne nous reste plus qu’à regarder, dans ce troisième et dernier tome, comment chacun va avancer ses pions. Je suis persuadée que Gabriel Katz nous réserve encore quelques brillants coups qu’on ne verra pas venir ! En tout cas, j’ai de grandes attentes pour cette fin et j’espère que je ne serais pas déçue.

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tome 1 / Tome 3.

 

Publicités

4 réflexions sur “Le Puits des Mémoires, tome 2 : Le Fils de la lune – Gabriel Kat

Répondre à cassie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s