Découverte (Musique) #3 : The Script

Je voulais écrire des articles sur ce que j’aime en dehors des livres. C’est ainsi qu’est née la section « Découverte », un rendez-vous où je vous parlerai de musique, séries, films, events et autres sujets qui m’ont marqué. Cet article sera consacré à la musique avec un groupe irlandais : The Script !

BIOGRAPHIE

The Script est un groupe irlandais qui se forme en 2001 mais leurs véritables débuts se font le 8 août 2008, soit 7 ans plus tard, avec la sortie de leur premier album « The Script ». Un groupe qui a donc fêté ses 10 ans ce mois-ci. Il est composé de seulement trois membres :

Danny O’Donoghue : Chanteur et Leader
Mark Sheehan : Chanteur, Producteur et Guitariste
Glen Power : Chanteur et Batteur

The Script est un groupe de pop-rock qui a très vite connu le succès notamment grâce à leur chanson-titre « The Man Who Can’t Be Moved » de leur premier album. Cela leur vaut quelques prix comme le World Music Award pour la meilleure performance live, mais aussi de chanter en première partie de U2, Paul McCartney ou encore Take That. C’est cependant avec leur deuxième album « Science & Faith » en 2010 qu’ils atteindront le top du chart irlandais, la quatrième place du chart anglais et la troisième place du Billboard 200 aux Etats-Unis.

Pour faire connaître davantage son groupe, Danny décide de devenir coach pour l’émission The Voice UK. Il restera deux saisons avant de se concentrer entièrement à la musique. De son passage dans l’émission naîtra une amitié avec Will.I.Am et une chanson avec lui « Hall Of Fame », chanson-titre de leur troisième album « #3 » qui sera certifiée disque de platine dans de nombreux pays comme la Suède, les Etats-Unis, l’Australie ou encore l’Italie. C’est probablement, à l’heure actuelle, la chanson du groupe qui a rencontré le plus de succès, même si la piste « Superheroes » de leur quatrième album « No Sound Without Silence » permettra au groupe de remplir des salles de plus de 70 000 personnes en Irlande.

Enfin, l’année dernière The Script sort leur cinquième et pour l’instant dernier album « Freedom Child » qui a pour chanson-titre « Rain » sorti sur YouTube en plusieurs versions. Ils enchaînent avec une tournée internationale qui passe notamment à l’Olympia de Paris le 27 février 2018.

MON AVIS

J’ai découvert The Script avec leur chanson « The Man Who Can’t Be Moved » au lycée mais sans m’intéresser plus que ça à eux. Il faudra attendre leur troisième album « #3 » pour que je raccroche au groupe et que je ne les lâche plus jamais. Ce que j’aime par dessus tout chez eux, c’est les paroles de leurs chansons. Ils ont pour habitude d’écrire des chansons sur des événements qui les ont touchés de près ou de loin et que ce soit dans les paroles ou dans les performances, on ressent leurs émotions et leur sincérité. J’aime les chansons qui racontent une histoire et The Script m’en dévoile une à chaque piste. C’est d’ailleurs sur cet aspect que provient le nom de leur groupe.

Pour vous donner quelques exemples, la chanson « Six Degrees Of Separation » raconte la rupture entre Danny et son ex-petite-amie et « If You Could See Me Now » est une chanson en hommage au père de Danny et aux parents de Mark aujourd’hui décédés.
Ils parlent de sujets très personnels mais aussi de thèmes plus généraux comme l’amour, de la première rencontre, à la rupture en passant par les joies et les peines avec « Before The Worst » ou « Breakeven ». Avec « It’s Not Right For You », The Script nous incite à ne pas abandonner nos rêves car « You got one life to love what you do » (tu n’as qu’une vie pour aimer ce que tu fais). Bref, je ne vais pas tous vous les faire mais, il excelle dans l’art de raconter des histoires qui touchent dans leurs chansons et c’est ce qui me plaît dans ce groupe !

En plus d’écrire et de produire pratiquement toutes leurs chansons, les membres mettent tous la main à la pâte lors des performances. Ainsi, Danny qui est le chanteur principal du groupe sait aussi jouer du piano, de la guitare acoustique et un peu de batterie. Mark, le guitariste chante souvent les parties raps des chansons, on peut le retrouver dans « Broken Arrow » par exemple. Quant à Glen, le batteur, en plus de savoir aussi jouer du piano et de la guitare, il lui arrive de venir chanter en soutient lors des notes aiguës.

Je suis allée les voir avec une amie au concert à l’Olympia cette année et bien que l’album « Freedom Child » ne soit pas mon préféré du groupe, The Script dégage une telle prestance sur scène, les membres mettent tellement de cœur dans leurs prestations qu’ils ont réussi à me faire adorer des pistes que je ne pensais pas apprécier autant un jour. C’est un groupe qui se dévoile vraiment sur scène, qui reste proche de son public (ils ont même chanté quelques chansons dans les gradins dont Never Seen Anything ‘Quite Like You’) et qui reçoit autant qu’il donne. J’ai fait pas mal de concerts mais celui-là avait une ambiance particulière. J’ai ressenti une véritable communication entre le groupe et le public et ce n’est pas souvent que j’ai cette sensation lors d’un concert en France. C’était la première fois que je les voyais en live et je croise les doigts pour qu’ils reviennent lors de leur prochaine tournée car j’ai adoré !

Bref, The Script complète le top 3 de mes groupes préférés avec SHINee et ONE OK ROCK. Ils ne sont pas très connus en France mais ils valent vraiment le détour. Leurs voix, leurs performances, les messages qu’ils font passer à travers leurs chansons sont autant d’éléments qui font d’eux des groupes exceptionnels à mes yeux. Ils me touchent comme peu de groupes savent le faire et surtout pour quelqu’un qui se lassent facilement des choses, ils ont réussi à faire en sorte que je conserve mon intérêt pour eux et ce n’est pas donné à tout le monde, je peux vous le dire xD.

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Youtube Officiel
Site Officiel
Twitter Officiel
Facebook Officiel

LAISSEZ-VOUS TENTER ?

The Script – The End Where I Begin (2008)
Science & Faith – For The First Time (2010)
#3 – If You Could See Me Now (2012)
No Sound Without Silence – No Good In Goodbye (2014)
No Sound Without Silence – Flares (2014)
No Sound Without Silence – Without Those Songs (2014)
Freedom Child – Arms Open (2017)
Freedom Child – Written In The Scars (2017)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s