Forget Tomorrow, tome 3 : Live Today – Pintip Dunn

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Nous sommes face à une situation odieuse qui nous pousse à prendre des décisions impardonnables vouées à nous tourmenter pour le restant de nos jours. »

couv51420909

Titre : Forget Tomorrow, tome 3 : Live Today
Auteur : Pintip Dunn
Genre : Jeunesse, Science-Fiction
Langue : Française
Pages : 468
Note : 4.25/5

En bref : Dans ce genre littéraire, c’est rare que la fin me satisfasse mais c’est le cas de Live Today où Pintip Dunn nous propose un dénouement original mais cohérent avec son récit. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Olivia ainsi que Ryder mais j’aurais aimé que d’autres soient plus mis en avant.

Résumé :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

Sur le papier, Olivia a tout pour être heureuse… Non seulement c’est la fille de la présidente Dresden, la femme toute-puissante qui dirige d’une main de fer la ville d’Eden City, mais c’est aussi la seule prophétesse du monde : elle est capable de voir les différents avenirs possibles de tous ceux qu’elle approche. Malgré tout, à seize ans, c’est surtout une adolescente mal dans sa peau. Loin de lui faciliter la vie, son pouvoir de précognition la terrorise, surtout depuis le jour où, à peine âgée de six ans, elle a vu sa mère perpétrer un génocide dans un lointain futur. Depuis, elle n’a de cesse d’éviter que son cauchemar ne se réalise. Mais quelle prise pourrait-elle bien avoir sur le Destin, elle qui s’est isolée pendant dix ans loin des autres pour échapper aux images et aux voix qui l’assaillaient sans cesse ?

Avis :

Dans ce troisième et dernier tome nous ne suivons plus les traces de Jessa et encore moins celles de Callie. Cette fois-ci, nous sommes dans le peau de Olivia, la fille de Dresden et celle ayant la capacité de voir dans le Futur. Ou plutôt les Futurs car en découvrant le personnage, nous nous rendons compte que la jeune fille a la faculté non pas de voir le Futur seul et unique mais plutôt de voir toutes les possibilités qui s’offrent à chaque personne. Cependant tous les avenirs qu’elle consulte ont un point commun, ils s’arrêtent tous au 4 mai, après cette date, c’est le trou noir…

Bon cette fois-ci, je m’attendais à ce que le point de vue change, et l’ellipse est seulement de quelques mois, donc je n’ai eu qu’à m’habituer à la personnalité de Olivia pour retrouver pleinement mes repères et replonger dans cette saga pour le moins originale.
Olivia est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Elle est timide, mal dans sa peau et a tellement pris l’habitude de ne pas être au centre de l’attention qu’elle ne sait plus où se mettre quand elle est sous le feu des projecteurs. J’ai aimé sa maladresse, son manque de confiance en elle mais surtout le courage et la ténacité dont elle fait preuve en toutes circonstances et ce malgré ses nombreux échecs. C’est probablement la protagoniste que j’ai préféré et que j’ai le plus aimé suivre.

A chaque tome son duo, et dans celui-ci c’est Ryder qui se retrouve aux côtés de Olivia. Leur relation est encore bien différente de celle de Jessa et Tanner ou Callie et Logan mais elle est tout aussi agréable à observer. J’avais déploré la mise à l’écart de Ryder au profit de Tanner dans le tome 2, j’étais donc ravie de le voir dans un rôle conséquent ici. C’est un garçon qui a vécu une expérience traumatisante durant son enfance et celle-ci a aujourd’hui encore un impact sur son comportement et son mode de vie. Je l’ai trouvé très touchant et son lien avec Olivia n’en est que plus émouvant. Même si j’approuve la mise en lumière d’autres personnages, je regrette quand même le manque de présence des anciens protagonistes. Au vu de leur importance dans les précédents tomes, j’aurais aimé que leur rôle ne soit pas aussi minime dans cet ultime volet.

Côté histoire, il se passe pas mal de choses dans ce tome contrairement au précédent car bien que l’auteure ait une nouvelle fois accaparé une partie du livre à la présentation et au développement de son personnage principal, elle en profite aussi pour nous montrer les capacités de Olivia et les théories qui tournent autour du voyage dans le temps et les mondes parallèles. Ces théories ne sont pas très poussées mais tout de même suffisamment développées pour que nous n’ayons pas l’impression que ça sort de nul part.

Quant à la fin, elle était plutôt satisfaisante ! Je crains souvent le dernier tome de ce genre de saga car je trouve que le dénouement est la plupart du temps bâclé. Je pense notamment à Maze Runner que j’ai adoré mais dont la fin m’avait paru complètement décalée et incohérente avec le reste de l’histoire. Comme si l’auteur, incapable de trouver une issue qui expliquerait tout ce qu’il a construit jusque-là décidait de tout « effacer » d’un coup de baguette magique…
Heureusement ce n’est pas le cas de cette saga où Pintip Dunn nous propose une conclusion à la fois crédible et marquante.

Bref, Forget Tomorrow est une série qui monte crescendo pour nous offrir un final à la hauteur de mes espérances. Que ce soit au niveau des protagonistes, du déroulé des événements ou de la fin proposée, je les ai davantage préférés au tome 2, qui me plaisait déjà bien plus que le premier tome. Voilà une saga que je conseille aux amateurs de science-fiction jeunesse.

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tome 1 / Tome 2.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s