L’enfant et le Maudit #1-2 – Nagabe

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Il était une fois deux divinités qui représentaient la lumière et les ténèbres. Le dieu de lumière apportait la joie autour de lui, alors que le dieu des ténèbres semait le malheur sur son passage. »

couv24413631Titre : L’enfant et le Maudit #1-2
Auteur : Nagabe
Genre : Shonen
Langue : Française
Tomes : 5 tomes (en cours)
Note : 4.25/5

En bref : Je n’ai pas vraiment eu l’impression de lire un mangas mais plutôt un conte tant l’ambiance et la poésie qui se dégagent de cette saga est particulière. Le mangaka est assez radin en informations mais j’ose espérer que cela changera dans les prochains tomes, en attendant je profite de l’univers.

Résumé :

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…

Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Avis :

Sheeva vit avec le Professeur en attendant que sa tante vienne la récupérer. Du moins, c’est ce qu’on lui a raconté. En réalité, le village de Sheeva a été abandonné et elle avec. Le Professeur, un être maudit, l’a recueilli et l’élève jusqu’au jour où leur quotidien est bouleversé par l’arrivée des hommes et d’autres maudits dans leur repère.

Ce qui marque en premier lieu à l’ouverture de ce mangas est le coup de crayon du mangaka. Il a un style très particulier qu’on aime ou pas. Pour ma part, j’ai adoré les dessins, ils reflètent parfaitement l’innocence de la jeune fille et le monde sombre et chaotique dans lequel elle semble vivre. Le côté minimaliste des planches m’a aussi beaucoup plu. Pourtant d’habitude je raffole des détails mais là, le peu que le mangaka dessinait suffisait à faire passer le message souhaité.

De même pour les dialogues. L’enfant et le Maudit est un mangas qui contient très peu de textes. Malgré ça, je n’ai pas ressenti une seule fois le besoin d’en avoir plus. Je n’ai pas non plus eu le sentiment d’avoir expédié le livre en quelques minutes parce que même s’il n’y a pas grand-chose à lire, il était très facile de se laisser emporter par l’ambiance et de passer du temps sur chacune des planches. Ce qui est plutôt paradoxale étant donné le peu de détails dont elles sont composées… Il doit y avoir un sortilège louche là-dessous !

Côté histoire, nous sommes dans un monde divisé en deux : « L’Intérieur » et « L’Extérieur ». Le premier est le lieu où vive les humains tandis que le deuxième est habité par les Maudits, des êtres autrefois humains mais ayant subi une malédiction. Sheeva et le Professeur logent dans la partie Extérieure qui semble s’étendre au détriment de l’Intérieur. On n’apprend pas grand-chose de plus sur ce point ni sur beaucoup d’autres d’ailleurs et c’est probablement là le défaut de ce mangas. On ne s’en rend pas forcément compte sur le coup parce qu’on est captivé par les paysages, etc. mais à la fermeture du deuxième tome, je me suis aperçue que je n’en savais pas beaucoup plus sur l’intrigue ou les personnages qu’en commençant ma lecture. Il y a bien quelques filons qui partent de-ci de-là mais l’auteur reste très mystérieux sur ces derniers.
Ce n’est que le début donc ce n’est pas si dérangeant que ça, puis la fin du deuxième tome promet quelques éclaircissements mais j’espère tout de même que ce n’est pas une habitude que prendra le mangaka parce que bien que j’apprécie me perdre dans l’histoire, il est fort probable que je finisse par me lasser s’il n’y a aucune évolution au niveau de l’intrigue derrière.

Côté personnages, le tour est vite fait vu que nous sommes majoritairement qu’en compagnie de Sheeva et du Professeur. J’ai adoré leur relation. Tout les oppose et pourtant, ils vivent en parfaite harmonie dans leur petite maison forestière. Sheeva est une jeune fille innocente et joviale qui ne voit rien de bizarre dans son amitié avec un être maudit. Quant au Professeur, il a pleinement conscience de cette différence et du regard que les autres pourraient porter sur eux. Malgré tout, il porte beaucoup d’affection à Sheeva et fait tout son possible pour la protéger, quitte à lui mentir ou se sacrifier. J’ai hâte de voir comment ce duo va évoluer lorsque le Professeur découvrira comment lever la malédiction qui s’abat sur les êtres maudits ou quand Sheeva apprendra la vérité sur son abandon et sur le monde qui l’entoure…

Bref, « L’enfant et le Maudit » est un mangas enchanteresse qui, si vous êtes amateur du genre, sera vous émerveiller par la simplicité et la technicité de ses dessins mais aussi par ses deux personnages que tout oppose. Je n’ai pas vraiment eu l’impression de lire un mangas mais plutôt un conte tant l’ambiance et la poésie qui se dégagent de ces deux premiers tomes sont particulières. Le mangaka est assez radin en informations mais j’ose espérer que cela changera dans les prochains tomes, en attendant je profite de l’univers.

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tomes #3-5

Publicités

4 réflexions sur “L’enfant et le Maudit #1-2 – Nagabe

  1. J’ai lu le tome un il y a quelques temps et même si j’avais passé un agréable moment dans cette atmosphère noire mais poétique, je ne me suis pas jetée sur le deuxième tome pour autant, car je reprochais justement ce manque d’informations accordé au premier tome. Tout me paraissait un peu trop flou, mais bon, ton avis me donne tout de même envie de me lancer dans la suite ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s