Promesse tenue, tome 1 – Erika Boyer

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Il n’y avait que moi pour attendre un quart de vie avant de tomber amoureux pour la première fois et pour tuer la seule personne au monde à avoir su me faire aimer. »

151801262-352-k967191

Titre : Promesse tenue, tome 1
Auteur : Erika Boyer
Genre : Romance contemporaine
Langue : Française
Pages :
Note : 4.5/5

En bref : Il m’a fallu quelques chapitres pour m’habituer à l’univers nocif et aux addictions des personnages mais une fois le cap passé, je les ai suivi avec plaisir et j’ai été touchée par leurs histoires et le devenir de chacun. J’ai hâte d’avoir le deuxième tome sous la main.

Résumé :

Sandy s’est toujours senti impuissant devant la souffrance de sa mère. Incapable d’aider la femme qu’il aimait le plus, il s’est enfermé dans une bulle de fausse indifférence. Mais à trop se mentir, on finit par croire à ses propres mensonges. Dans l’incapacité de ressentir quoi que ce soit d’autre que de la colère, il a commencé à chercher quelque chose qui pourrait le faire se sentir vivant : l’alcool, la drogue, le sexe, conduire sa moto à toute vitesse, se battre avec le premier venu… tout était bon pour ressentir enfin la vie, en frôlant la mort.

Pourtant, quand sa mère arrive à un stade où lui seul est en mesure de l’aider, il ne peut plus fuir. Il doit se montrer digne, être le fils qu’il a toujours voulu être. Pour la femme qui l’a mis au monde, il est prêt à traverser la France et à partir à la recherche de sa sœur. Pour sa mère, il veut bien faire n’importe quoi. Ce n’est qu’une faible compensation pour toutes ces années où il n’a su l’aider.

Avis :

Etant une des bêta-lectrices de Erika Boyer, je lis et chronique ses romans avant leur sortie officielle, il se peut donc que des modifications aient été faites entre temps et que certains des défauts relevés ne soient plus d’actualité.

Tout d’abord, vous pouvez lire ce roman gratuitement sur Wattpad. Il est en cours de publication et un nouveau chapitre sort chaque lundi. En tant que bêta-lectrices de l’auteure, j’ai reçu il y a quelques temps l’équivalent du tome 1. Voici mon avis dessus !

L’histoire commence avec un enterrement, celui du père de Sandy. Un homme que ses collègues et voisins respectaient beaucoup mais que le jeune homme détestait plus que tout. Pourquoi ? Parce qu’à l’abri des regards, il battait sa femme, la mère de Sandy. Sa mère pleure son défunt mari tandis que Sandy ne sait pas trop quoi faire de ses sentiments. Tristesse, soulagement, colère,… beaucoup d’émotions le submergent mais alors qu’il apprend que sa mère est atteinte d’un cancer et qu’il risque de la perdre, une seule perdure, l’envie. L’envie de sauver sa mère pour qu’elle ait enfin la vie qu’elle mérite. Pour cela, il va parcourir la France sur sa moto et essayer de retrouver sa sœur, seule membre de la famille susceptible de lui venir en aide.

Erika Boyer s’est lancée ici dans une romance beaucoup plus sombre que ses précédents livres mais tout en gardant cette plume légère et poétique qui lui va si bien. L’histoire commence par un enterrement et une mauvaise nouvelle et vu le prologue, on peut penser que la fin de cette duologie ne sera pas rose non plus (préparez les mouchoirs, je crains le pire !).
On découvre donc un monde plutôt nocif auquel j’ai eu du mal à m’habituer. Drogue, alcool, sexe sans protection,… tout y passe et ce, sans censure. Dans les premiers chapitres, j’ai vraiment eu l’impression que les personnages passaient leur temps à boire, fumer ou coucher. L’auteure a probablement voulu mettre en avant leurs addictions pour qu’on comprenne d’où ils viennent et où ils vont mais j’ai trouvé que c’était un peu too much. Pour moi, il n’était pas nécessaire d’en ajouter autant pour qu’on cerne les personnages. Par la suite, ils ne deviennent pas des anges (loin de là) mais une fois l’intrigue et la recherche de la sœur bien en place, j’ai trouvé que ces scènes étaient moins fréquentes ou tout du moins, mieux intégrées dans le reste du récit.
Sur ce point d’ailleurs, j’ai apprécié le message de l’auteure au début de son roman où elle précise les dangers de ces addictions. Peu de gens prennent la peine de le spécifier dans leurs ouvrages parce que ça leur paraît logique ou pire, pas important. J’ai donc aimé cette piqûre de rappel qui oeuvre à la non-banalisation de ces conduites dangereuses.

Bien que le thème de l’addiction (sous toutes ses formes) prenne une place importante, l’amour reste le point central du roman. Sandy est prêt à de nombreux sacrifices pour sauver sa mère et c’est ce qui m’a séduite dans ce personnage. Malgré sa carapace, il reste un petit garçon sensible qui ne veut pas que la femme qu’il aime plus que tout disparaisse. L’autre personnage clé du livre est Danny, la dernière conquête de Sandy mais une qui pourrait bien durer car bien qu’ils refusent de se l’avouer, ils semblent ressentir plus que de l’attirance physique l’un pour l’autre.
J’ai trouvé leur relation rafraîchissante ! Il n’y a pas de gloussements, de rougissements, de gêne,.. rien de tout ça. Du début à la fin du livre, ils agissent de manière naturel, comme s’ils se connaissaient depuis toujours et que leur couple était une évidence. J’ai aimé leur camaraderie et leur complicité. Ce n’est pas le genre de relation qu’on voit souvent dépeint dans les livres mais il fait parti de ceux que j’apprécie lire.

Enfin, comme dans chacun de ses livres, Erika Boyer accompagne ses héros de personnages secondaires tous plus attachants les uns que les autres. Ce coup-ci, mes coups de cœur reviennent à Clément et Tic Tac. Le premier pour sa bienveillance, le deuxième pour sa bonne humeur communicative et les deux pour la légèreté et le fun qu’ils apportent à chaque apparition.

Bref, le premier tome de « Promesse Tenue » est plutôt addictif (sans mauvais jeu de mots). J’ai eu peur de ne pas accrocher à l’univers à cause de l’ambiance nocif dans laquelle évolue les personnages mais finalement Sandy et Danny ont réussi à me séduire. Puis la bande de pote qui les accompagne permet d’alléger l’histoire et de rigoler un peu entre deux « enquêtes ». Je suis curieuse de savoir ce que nous réserve le tome 2 car l’auteure nous montre clairement à plusieurs reprises qu’une épée de Damoclès flotte au-dessus de nos protagonistes.

Publicités

4 réflexions sur “Promesse tenue, tome 1 – Erika Boyer

  1. Je ne me remets pas du fait que tu sortes une chronique presque un an avant la sortie du livre, alors qu’il n’a même pas été relu, rien MDR La prochaine fois, tu l’auras pas si tôt ! Mais merci quand même de m’avoir lue encore une fois et d’avoir partagé ton avis ♡

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s