Fight for Love, tome 1 : Real – Katy Evans

Note : ★★☆☆☆ (2.25/5)
Extrait : « On dirait que mon âme lui appartient déjà, et cela me fait mal parce que je veux que mon corps lui appartienne aussi. » – « Tu avais décidé que j’allais t’appartenir avant même de savoir que je voulais que tu m’appartiennes. »

couv61959401

Titre : Fight for Love, tome 1 : Real
Auteur : Katy Evans
Genre : Romance, Erotisme
Langue : Française
Pages : 323
Note : 2.25/5

En bref : Une lecture douloureuse, je n’ai pas accroché DU TOUT à Brooke. Elle tombe bien trop rapidement sous l’emprise de Tate Remington et à part dans les 50 dernières pages, elle ne pense qu’au sexe, c’est assez exaspérant… J’ai été bien plus touchée par Remy même si je regrette le manque d’approfondissement sur la bipolarité du personnage.

Résumé :

Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra dévoiler à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité bipolaire…

Avis :

Dans Fight for Love, on retrouve Brook, une athlète qui a du abandonner son rêve de participer aux Jeux Olympiques suite à une blessure au genoux. Depuis, elle s’est reconvertie et cherche du travail en tant que thérapeute sportive. Elle finit par en trouver un auprès de Tate Remington, un boxeur très connu de la ligue Underground. Avec son équipe, il parcourt le pays et participe au tournoi de boxe qui changera la vie de Brook à jamais.

Je ne me souviens plus exactement pourquoi j’avais mis cette saga dans ma PAL et après la lecture du premier tome, je ne comprends toujours pas ce qui m’a pris… Il y a beaucoup de points qui ne m’ont pas plu dans ce roman et je vais essayer de vous les énumérer.

Tout d’abord, j’ai eu un très gros problème avec Brook, le personnage principal. Le début s’annonçait pourtant bien et Brook semblait être une jeune femme mature, confiante, avec les pieds sur terre et pas du tout le genre à tomber sous le charme du premier beau gosse venu. Malheureusement, cette impression n’a duré qu’une trentaine de pages (et encore) car dès qu’elle croise le regard de Tate Remington, elle jouit (pardonnez-moi l’expression mais franchement à peu de choses près, c’est ça…). Elle, qui critiquait les femmes dans le public qui scandait le nom de Remington quelques minutes auparavant, se met à être toute excitée juste en le regardant… *crédibilité zéro*
Par la suite, ça ne s’arrange pas et plus je la côtoyais, plus elle perdait tout intérêt à mes yeux. Elle se veut professionnelle mais elle n’arrive même pas à lui masser la main sans être au bord de l’orgasme. Ses pulsions et désires sexuels sont omniprésents dans le roman et viennent gâcher tout le reste. Certes, c’est un roman érotique mais, ce n’est pas pour autant que les personnages doivent être constamment en rûte…
Seules les cinquante dernières pages nous révèlent les sentiments de Brook pour Remy et cinquante sur trois cents pages, c’est peu !

De ce côté, le personnage de Remington est bien plus équilibré ce qui me l’a fait aimer davantage. J’ai apprécié le fait qu’il montre ses sentiments et son envie d’aller plus loin avec Brook mais qu’il ne veuille pas précipiter les choses pour autant. Là, où je suis un peu plus mitigé, c’est au sujet de sa bipolarité. C’est un thème intéressant, qui rend le protagoniste plus sombre et complexe mais je l’ai trouvé mal géré par l’auteure. Je n’ai pas eu l’impression qu’elle savait de quoi elle parlait et les « crises » de Remy ne m’ont paru la plupart du temps ni convaincantes ni justifiées.
Sa jalousie et sa possessivité m’ont aussi quelques fois dérangée. Qu’il dise « Tu es mienne » en l’embrassant c’est mignon, mais quand il le répète dix fois et qu’il demande à Brook de lui dire qu’elle est à lui, rien qu’à lui… c’est assez malsain de mon point de vue.

Côté histoire, je n’ai pas grand-chose à dire sur la romance en elle-même. Ce sont plus les personnages individuellement qui m’ont agacé plutôt que leur évolution en tant que duo. Par contre, j’aurais aimé que les éléments extérieures comme Scorpion et la sœur de Brook aient plus d’impacts dans l’histoire. Nous rencontrons ces personnages sans savoir comment ils en sont arrivés là. Les « problèmes » qu’ils causent sont vite expédiés, si bien qu’ils ne servent en réalité qu’à faire avancer le couple principal et n’ont donc pas de consistance propre, ce qui est bien dommage.

Enfin, pour avoir lu le livre en version originale, je n’ai pas du tout été charmée par la plume de l’auteure, au contraire, je l’ai trouvé à la limite de la vulgarité par moment. Je ne sais pas ce que ça donne en français (j’ai l’impression qu’ils ont allégé certains passages) mais lire constamment Brook dire que son « pussy muscle » se contracte à la seule vue de Remy, m’a fait rouler des yeux un nombre incalculable de fois… Mais là, ça rejoint ce que j’ai dit plus haut sur elle donc je ne vais pas m’étaler dessus.

Bref, « Real » est le premier tome d’une saga qui n’est pas faite pour moi et que je ne continuerai probablement pas (même si, à partir du tome 3 les avis semblent plus favorables). L’univers de la boxe est original et plutôt bien représenté mais je n’ai pas adhéré aux personnages principaux ni à la plume de l’auteure que j’ai trouvé trop centré sur le sexe et pas assez sur les sentiments.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s