Image(s) – Mélanie De Coster

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Chacune de leurs rencontres la mettait sur les nerfs, et il faudrait recommencer. Lara n’avait pas imaginé que cet article puiserait autant dans son énergie et sa patience. »

couv63281064

Titre : Image(s)
Auteur : Mélanie De Coster
Genre : Thriller
Langue : Française
Pages : 188
Note :
 4.25/5

En bref : Vous cherchez un Thriller court et efficace ? Le voici.
Le début est particulièrement angoissant et bien que le suspense ne soit pas au rendez-vous tout du long, l’histoire n’en reste pas moins intéressante grâce à une plume simple et dynamique de l’auteur.

Résumé :

Conseil n°1 : Ne jamais suivre un inconnu dans les bois
Conseil n°2 : Se méfier de ceux qui cachent leurs secrets derrière trop de galanterie
Conseil n°3 : Ne pas allumer de feu que l’on n’est pas capable d’éteindre
Conseil n°4 : Bien se renseigner sur ses éventuels colocataires
Conseil n°5 : Ne pas croire ceux qui gagnent leur vie en racontant des histoires

Si Lara avait suivi ces conseils, la fin de son stage de journaliste se serait peut-être mieux déroulée. Mais comment résister à la perspective d’une interview inédite avec Étienne Noël, le jeune auteur à succès du moment ?

Avis :

Lara cherche à avoir un contrat stable dans le journal où elle travaille. Pour cela, il lui faut un article en béton, quelque chose d’original qui sera épatée ses supérieurs. Elle jette son dévolu sur Etienne Noël, un auteur très célèbre mais dont personne ne semble connaître la vie privée. Elle commence par lire ses livres pour essayer de cerner l’individu puis finit par lui donner rendez-vous pour une interview, mais Etienne a un don pour esquiver les questions dérangeantes.

Tout d’abord, je remercie Mélanie De Coster pour m’avoir permis de lire son roman gratuitement en échange d’un avis honnête. J’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Dans un Thriller ce que je recherche avant tout c’est le frisson, le suspense, l’angoisse,… je ne m’attends pas à passer un bon moment au sens propre du terme et c’est exactement ce à quoi j’ai eu le droit dans une grosse partie du roman. Dès la première rencontre entre Lara et Etienne, j’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de bizarre dans le comportement de ce dernier et plus ils se voyaient plus ce sentiment s’accentuait. Mais en même temps, Etienne est un auteur de talent, décrit comme une personne généreuse, amicale, proche des commerçants et ayant toujours une petite anecdote à raconter sur sa famille. Alors quoi croire ? Nos yeux qui nous montre un individu bienveillant ou notre instinct qui nous dit de partir en courant ? C’est sûr cet aspect que l’auteure va jouer pendant une partie livre et j’ai vraiment adoré être ainsi ballottée.

Au fil des pages cependant, le doute est de moins en moins permis et nous allons avoir assez vite la réponse à notre question. A partir de cet instant, j’ai trouvé que le livre perdait un peu de son charme. J’aurais aimé que ce malaise, ce flottement dure bien plus longtemps et que nous nous demandions encore quelques pages avant la fin si les agissements de Etienne étaient charitables ou calculés.

Un deuxième petit point que je regrette c’est le manque de développement du personnage de Rémi. Il n’apparaît que deux ou trois fois à tout casser et ça ne m’a pas dérangé sur le coup mais, après réflexion et au vu de son implication dans l’histoire, des informations à son sujet auraient pu être intéressantes et auraient permis d’avoir un personnage plus consistant, sans pour autant voler la vedette à Lara et Etienne.

Néanmoins le livre est plutôt court, et malgré ces deux mini défauts (qui sont en réalité plus une question de goût qu’autre chose), je n’ai guère eu le temps de m’ennuyer. Même si la tension est moindre, l’histoire n’en reste pas moins prenante, l’action omniprésente et il est difficile de s’arrêter de lire avant la fin (je n’ai même essayé en fait tellement j’étais prise dans ce bouquin) !
En parlant du dénouement d’ailleurs, je l’ai beaucoup aimé. Les explications qui y sont données sont bien amenées, logiques et touchantes. J’avais deviné le gros des révélations mais certains bouts ont quand même réussi à m’échapper.

Bref, « Image(s) » est un thriller court, captivant, qui vaut le détour. C’est un livre qui vous tient en haleine et qui met à rude épreuve votre capacité à juger les gens. Mélanie De Coster manie les mots avec simplicité et habilité et a su créer une ambiance angoissante à son récit. Quant à la fin, à défaut de complètement vous surprendre, elle sera vous divertir comme il se doit jusqu’à la dernière ligne !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s