Les Enfants de la Baleine #5-6 – Abi Umeda

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « La vie est une bataille ! Alors vis, conquiers et enflamme-toi ! » – « Le saimia est la force qui anime et protège cette île. Sa puissance décidera de notre destination. »

couv5132733Titre : Les Enfants de la Baleine #5-6
Auteur : Abi Umeda
Genre : Seinen
Langue : Française
Tomes : 13 tomes (en cours)
Note : 4.5/5

En bref : Deux tomes regorgeant de révélations et c’est exactement ce qu’il fallait pour que le mangas décolle enfin. De nouvelles perspectives s’offrent aux personnages et je suis curieuse de voir jusqu’où cela va les emmener car là s’arrête l’anime. Côté dessin, c’est toujours aussi enchanteur !

Résumé :

Résumé Tome 5 : La menace des troupes apathoïa s’éloigne enfin de Phaleina. Habitué aux douloureuses séparations, le peuple de l’île espère faire enfin une rencontre : des voyageurs venus d’un pays inconnu s’apprêtent à monter à bord du vaisseau. Au même moment, Chakuro, guidé par la mystérieuse Emma, entame un nouveau « voyage » : une plongée au plus profond de l’histoire de la « Baleine de glaise »…

Avis :

Alors que les habitants de Phaleina prennent un bain, un vaisseau étranger accoste sur leur navire. Après avoir fait leur connaissance, ils apprennent que ces individus proviennent du Royaume Uni de Sidérasie. Ils ne semblent pas être de mèche avec l’Empire et Suoh voit alors là l’occasion de s’allier avec un pays qui sera, il l’espère, capable de les protéger et les accueillir parmi eux.
De son côté, Chakuro demande à Emma de tenir sa promesse et de lui conter l’histoire de la Baleine de Glaise.

Dans ces deux tomes, nous retrouvons les trois thèmes principaux de ce mangas, les aspects historique, mystique et politique mais cette fois-ci la mangaka nous abreuve d’informations et de révélations pour mon plus grand bonheur ! Ainsi nous apprenons pourquoi les Marqués ont une espérance de vie plus courte que les Non-Marqués et pourquoi les habitants de Phaleina d’une manière générale sont traités comme des criminels. Nous en découvrons un peu plus sur le monde en dehors de la Baleine de Glaise grâce aux nouveaux invités mais aussi grâce aux nouvelles capacités du vaisseau. Le seul point qui reste encore très flou est le comportement des Noûs. Nous savons d’où ils viennent et de quoi ils sont composés mais les mots qui nous sont donnés n’ont pas toujours de réelles explications derrière. De même pour l’histoire des Daimonas et de la pluie de Katharterio, des sujets passionnants et vitaux dans la suite du mangas mais dont Abi Umeda ne fait que effleurer la surface pour le moment. Il va falloir être encore un peu patient pour en apprendre plus là-dessus !

Je m’étais plainte d’avoir été ballottée dans tous les sens dans les quatre premiers tomes mais la mangaka s’est bien rattrapée dans cette suite, qu’il est bon de relire plusieurs fois pour bien appréhender et assimiler toutes les révélations qui nous sont faites. J’espère néanmoins qu’elle ne va pas jouer constamment au yo-yo car la dynamique du mangas pourrait en être affecté. Mais bon, ne nous plaignions pas trop, ces deux tomes sont vraiment excellents autant au niveau de l’histoire que des dessins toujours aussi enchanteurs. Si vous n’avez pas adhéré plus que ça à l’intrigue, je vous conseille fortement de continuer votre lecture jusqu’à ces tomes 5 et 6, vous ne le regretterez probablement pas.

Côté personnages, les pions se mettent petit à petit en place et même si Ohni est un peu mis en retrait dans le tome 5, son passage dans le tome 6 est marquant et valide la thèse comme quoi il ne serait pas un habitant de Phaleina comme les autres.
Neri et Emma, quant à elles, sont toujours aussi mystérieuses. Ce sont des personnages captivants, qui semblent avoir leurs propres objectifs mais dont nous ne savons pas pour le moment si cela bénéficiera à Chakuro et ses amis et si même leur avenir les intéresse réellement.
Enfin, en ce qui concerne Roxalito et ses sbires, je les ai beaucoup apprécié. Ils arrivent au bon moment dans l’histoire et permet à celle-ci de s’enrichir et d’offrir aux lecteurs de nouvelles perspectives. Ce moment de répit et de fraîcheur suite à la bataille avec l’Empire était la bienvenue !

Bref, « Les Enfants de la Baleine » offre une suite à la hauteur de mes attentes. J’avais décelé beaucoup de potentiel dans les quatre premiers tomes et je suis ravie de constater que Abi Umeda développe chacun des points qui m’avait interpellé. Beaucoup de questions restent encore sans réponse ou manque de détails mais on est sur la bonne voie ! L’histoire s’épaissit, s’assombrit même, les personnages prennent petit à petit la place qui leur est due et maintenant que j’ai atteint les tomes correspondant à la fin de l’anime, j’ai hâte de continuer ce voyage à travers la mer de sable sans filet désormais.

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tomes #1-4

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s