Elsewhere – Jesper Ejsing

Note : ★★★★★ (5/5)
Extrait : « Mon travail n’est pas de divulguer la fin des histoires, mais d’inciter le lecteur à se les approprier et à se mettre à la place des personnages. »

Elsewhere-ArtbookTitre : Elsewhere
Auteur : Jesper Ejsing
Genre : Fantasy
Langue : Française/Anglaise
Pages : 408 pages
Note : 5/5

En bref : Fan de Jesper Ejsing ? Amateur de Fantasy, d’illustrations, d’Artbook ? Ce livre est à posséder absolument. L’édition est sublime autant sur la mise en page et la qualité du papier que sur le contenu. J’ai voyagé pendant 400 pages et j’en ai pris plein les yeux.

Résumé :

Pendant ses années en tant qu’illustrateur, Jesper a travaillé pour plusieurs groupes reconnus. La plupart de ses fans connaissent son travail pour Wizards of the Coast à travers Magic : l’assemblée et Donjons & dragons, mais il a aussi réalisé des œuvres pour Blizzard Entertainment, League of Legends, Paizo, Fantasy Flight Games, IO Interactive, Valve, etc. produisant une grande quantité d’illustrations incroyables.

Et il y a quoi dedans ? Tout !

Vous ferez face aux dragons, roderez dans la forêt des elfes anciens, rencontrerez des créatures qui n’existent même pas dans vos rêves les plus fous, combattrez trolls et sphinx, boirez une bière avec les plus grands guerriers et explorerez des donjons tortueux. Le meilleur dans tout ça ? Vous serez chez vous, installé bien confortablement dans votre fauteuil, fumant une des meilleures herbes à pipe de hobbit (n’oubliez pas que fumer est mauvais pour la santé et Gandalf est un mauvais exemple pour vos enfants…).

Avis :

Ce livre est un service presse des Editions Caurette que j’ai reçu en échange d’une chronique honnête sur mon blog. Je les remercie encore une fois pour leur envoi et pour leur confiance.

Connaissant les univers de Donjon & Dragons et de Magic: The Gathering de nom et ayant passé de nombreuses heures sur Wold of Warcraft et plus récemment Hearthstone, je connaissais les illustrations de Jesper Ejsing sans pour autant savoir qu’elles étaient de lui. Je fais partie de ces gens qui jouent, admirent les dessins/graphismes mais ne vont pas forcément chercher qui se cache derrière tout ça (sauf quand il s’agit de John Howe ❤ ). C’est donc avec beaucoup d’intérêt que je me suis penchée sur cet ouvrage.

L’artbook commence par une courte présentation de Jesper Ejsing et sur la façon dont il aborde un dessin, du sketch au dernier coup de pinceau, avec une de ses illustrations pour exemple. C’était fascinant de voir son dessin prend forme et vie au fur et à mesure des étapes et de comprendre comment il travaille, ce à quoi il attache de l’importance, etc. Dommage que nous puissions observer cette évolution qu’une seule et unique fois dans tout le livre. Même si les planches que nous proposent l’illustrateur sont sublimes, avoir des sketchbooks, des ‘brouillons’, etc. est tout aussi intéressant.

Puis, nous entrons dans le cœur de l’ouvrage. Toutes les illustrations de Jesper Ejsing sont classés par thèmes : les Dragons, l’Aventure, les Batailles, les Héros et Vilains, les Inhumains, les Monstres et les Gobelins. Les parties sur les Monstres et les Inhumains sont un peu plus conséquentes que la moyenne mais d’une manière générale, la proportion de dessins pour chaque thème est homogène. Chaque illustration est bien entendu accompagnée de ses crédits. Nous pouvons donc facilement savoir pour quel jeu le dessin a été utilisé et, même pour des non-experts, au fil des pages, on arrive à distinguer facilement les univers les uns des autres. Parce que bien que tout le travail de Jesper Ejsing soit axé fantasy et que, dans les mondes de chaque jeu, nous retrouvons à peu près le même bestiaire, chacun a ses spécificités et nous pouvons le remarquer dans la différence de design entre les monstres et les personnages de même nature.

Enfin, de temps en temps, une illustration est accompagnée d’une description sur sa réalisation. Sur quoi Jesper Ejsing voulait attirer le regard, ce qu’il a changé par rapport à l’idée de base ou tout simplement une petite anecdote sur l’époque où le dessin en question a été effectué. Ce fût mes passages préférés et j’aurais aimé qu’il y en ait davantage parce que je trouve ça particulièrement intéressant de comparer ma vision du dessin avec l’objectif que l’illustrateur avait en tête au moment de sa conception.

A part ça, j’ai adoré parcourir les pages de cet ouvrage, notamment les sections sur les Dragons et sur les Inhumains (Harpies, Druides, Gnomes, Golems, Satyres, Banshees et j’en passe). Je suis vraiment fan de la façon dont Jesper Ejsing met en scène ses personnages. Il utilise pratiquement toujours un fond dans les mêmes tons que son protagoniste et on pourrait penser qu’en faisant ainsi, le personnage ‘disparaîtrait’ avec le paysage et qu’on ne serait pas où poser le regard mais pas du tout. Il dessine de façon à ce que nos yeux soient captivés par le sujet et qu’on ait l’impression qu’il maîtrise son environnement et ne fait qu’un avec lui. Vous trouverez donc par exemple, Ashardalon, un dragon rouge dans un univers volcanique et rocheux ou encore Cudgel, un troll vert dans un monde boisé.

Bref, « Elsewhere » est un Artbook de qualité, autant dans le fond que dans la forme, qui vous entraînera dans un monde de fantasy peuplé de monstres et d’humains en tout genre. Un ouvrage à ne pas rater pour les amateurs du genre, on en prend plein les yeux !

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez vous le procurer sur le site de l’éditeur ou directement sur les liens suivants : en version classique ou en version Collector.

Publicités

4 réflexions sur “Elsewhere – Jesper Ejsing

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s