Le Secret de l’Amitié – Kazune Kawahara & Aiji Yamakawa

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Plus que n’importe qui… Je veux que tu sois heureuse. Je veux te voir sourire. Je veux te rendre heureuse. Je ne veux surtout pas que tu sois triste ou que tu te sentes seule. »

couv25402387Titre : Le Secret de l’Amitié
Auteur : Kazune Kawahara & Aiji Yamakawa
Genre : Shojo
Langue : Française
Tomes : 1 tome (terminé)
Note : 4.25/5

En bref : Un one-shot très plaisant qui met en avant une amitié forte et approfondie. Les personnages sont attachants et les dessins bien que particuliers sont en adéquation avec le thème. De plus, j’ai beaucoup apprécié la deuxième histoire grâce aux protagonistes notamment qui m’ont tout de suite plu.

Résumé :

Eiko et Moe sont deux amies, et pourtant, d’apparence, tout les opposent ! La première est physiquement banale, tandis que la seconde fait tourner la tête de tous ses camarades. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un garçon lui déclare sa flamme… Mais à chaque fois, Moe répond d’une manière étonnante : sortir avec elle, cela signifie aussi qu’il faut prendre soin et s’occuper d’Eiko. Aussi, très souvent, les garçons abandonnent… Jusqu’à l’arrivée d’un certain Tsuchida. Ce dernier semble faire preuve d’une patience et d’une compréhension rare. Et si la relation des deux amies finissait par changer ?

Avis :

Le Secret de l’Amitié a attiré mon attention avec sa couverture aux couleurs pastels. Il m’a rappelé Whispering de la même maison d’édition que j’adore. Il est là aussi question d’amitié mais cette fois-ci des règles assez particulières ont été mises en place par nos héroïnes. En effet lorsque Moe, réputée pour être la plus jolie des deux, reçoit une confession (et elle en reçoit pas mal !), elle l’accepte à condition que son nouveau petit-ami s’occupe aussi bien d’elle que de sa meilleure amie, Eiko. Nous allons donc, à travers trois chapitres dont le point de vue changera à chaque fois, suivre la relation entre Eiko, Moe et les garçons qui les approchent.

Il arrive souvent que lorsqu’on entame une relation amoureuse, on délaisse quelque peu ses amis ou au contraire, de peur d’abandonner ses amis, on ne prenne pas soin de sa relation naissante avec son petit-ami. C’est un équilibre qu’il n’est pas évident de trouver et qui est exploité de manière poussée dans le mangas. Peut-être un peu trop par moment mais au moins le message est clair et cela rend certaines scènes très drôles.

J’ai beaucoup aimé les personnages qui sortent un peu des sentiers battus. Moe est belle, elle le sait mais elle n’en profite pas pour autant. Elle a un franc parler depuis tout jeune qui lui a appris à faire la différence entre les gens qui sont avec elle pour son physique et ceux qui sont à ses côtés parce qu’ils la connaissent et l’apprécient pour ce qu’elle est vraiment. Quant à Eiko, elle admire énormément son amie et ne comprend d’ailleurs pas toujours pourquoi celle-ci est si attachée à elle car Eiko ne s’aime pas vraiment. C’est une fille qui ne sait pas dire non et qui n’aime pas s’imposer aux autres. Pour autant, elle est loin d’être stupide ou soumise à son amie.
Bien que j’ai trouvé leur relation plutôt étrange dans le début du premier chapitre, ce sont là, deux personnages qui m’ont touché. J’ai aimé leur amitié qui va au-delà du physique, des petits-amis ou de tout autre facteur. Elles s’apprécient parce que chacune a réussi à toucher le cœur de l’autre au moment où elles en avaient besoin et j’ai pris beaucoup de plaisir à les voir évoluer et s’affirmer.

Quant aux garçons de l’histoire, Tsuchida ne m’a pas marqué plus que ça. Même dans le premier chapitre où on le voit le plus, il est bien trop passif et creux pour que je lui trouve un quelconque intérêt. Au point où dans les chapitres suivants, où il passe en personnage secondaire, il m’a paru plus intéressant…
Puis comparé au deuxième garçon de ce one-shot, Narugami, il fait pale figure. Narugami est le meilleur ami de Tsuchida et c’est un homme qui a du caractère et qui, à l’instar de Moe, n’apprécie pas quand son ami se fait malmener par d’autres. C’est un personnage qui m’a tout de suite plu. Il est mieux construit et on le voit fortement évoluer au gré des pages. Narugami est un peu comme nous, lecteur, alors qu’au début, il a plein de préjugés sur les filles et qu’il est persuadé que la relation entre Moe et Eiko est basée sur la manipulation et le mensonge, il va petit à petit se rendre compte de son erreur et voir le réellement attachement que ces deux femmes ont l’une pour l’autre.

Enfin, ce one-shot est composé d’une deuxième histoire qui n’a rien à voir avec la première mais que j’ai trouvé tout aussi passionnante. Nous y suivons Miwako, une fille un peu garçon manqué, qui va espionner Kouki, le petit-ami d’une de ses amies qui est soupçonné de la tromper. En route, elle fera la connaissance d’un camarade de Kouki qui l’aidera dans son ‘enquête’. J’ai adoré les deux protagonistes, ils ont du style et leur relation se développe rapidement et naturellement. J’ai vraiment adhéré à cette histoire, peut-être même plus qu’à la première alors qu’elle est plus courte et plus banale, c’est assez bizarre xD.
Ah et j’ai remarqué aussi dans les deux histoires que les garçons étaient plus sensibles que ce dont j’ai l’habitude. Ils expriment leur gêne, leurs sentiments envers les filles mais aussi envers leurs amis. On voit souvent des filles se dirent qu’elles s’aiment mais entre mecs, c’est plus rare parce que les gens ne trouvent pas ça suffisamment ‘viril’. Du coup, voir Narugami complimenter Tsuchida, lui dire qu’il l’aime, que c’est un type bien, etc. était franchement chouette. Les hommes ont un cœur et c’est bien de le voir !

Bref, Le Secret de l’Amitié exploite avec douceur et vérité, les sujets de l’amitié et de l’équilibre a trouvé entre elle et l’amour. A part Tsuchida qui ne m’a pas laissé une marque indélébile, j’ai apprécié la construction et l’évolution des personnages. Quant aux dessins, le style de Aiji Yamakawa est particulier et j’ai mis un peu de temps à m’y habituer mais après réflexion, je trouve que c’est un coup de crayon qui se marie bien avec les thèmes de ce mangas.
Je n’avais pas lu d’histoires sur le lycée depuis un petit bout de temps et je ne regrette pas mon achat, j’ai passé un agréablement moment !

3 réflexions sur “Le Secret de l’Amitié – Kazune Kawahara & Aiji Yamakawa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s