Anouk – Olivia Quetier

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Et Anouk par-ci. Et Anouk par-là ! J’en peux plus. Je voudrais disparaître dans un trou. Me volatiliser. J’ai mal aux pieds. J’ai marché toute la journée. Je rêve d’avaler une aspirine et de me mettre au lit. Mais non, ils sont tous les trois postés devant la télé. »

couv74916290

Titre : Anouk
Auteur : Olivia Quetier
Genre : Contemporain
Langue : Française
Pages : 316
Note :
 4/5

En bref : Un roman qui traite d’une société aux codes parfois trop rigides et dans laquelle certaines personnes ne se retrouvent pas et se noient. Même si je ne me suis pas tant attachée que ça aux personnages principaux, j’ai été touchée par leur histoire, par leur combat et leur détresse.

Résumé :

On en a tous rêvé. Elle l’a fait. Disparaître. Anouk, mariée, deux enfants, part comme chaque matin au travail. Mais elle ne s’y arrêtera pas. Elle poursuivra sa route. Ce livre est l’histoire de sa disparition. Elle quittera tout, son mari, ses enfants, son amant, ses amis, elle se délestera de ses papiers, de son argent, de sa vie. Elle fuit, se fuit, change de nom, de métier, de relations. Ses démons intérieurs ne la quittent cependant pas.
Son mari, Pierrick, la cherche, la poursuit, tente de retracer son chemin, il questionne leur entourage et peu à peu se dévoile la véritable histoire d’Anouk.
Un récit à double voix où Anouk et Pierrick livrent chacun leur expérience de cette disparition volontaire.

Avis :

Ce roman est un service presse proposé par l’auteur. C’est son deuxième roman après Tim au cœur d’or que j’avais déjà chroniqué et je la remercie pour sa confiance.

Anouk a une vie bien posée, un mari, des enfants, un boulot,.. tout semble aller pour le mieux. Pourtant, un matin, elle va accompagner ses enfants à l’école et au lieu d’aller travailler, elle va partir. Quitter sa famille, sa maison, son job, tout, pour une destination qu’elle ne connaît pas encore. Est-ce une impulsion, un cri de désespoir, une vengeance dont on ne saurait pas l’origine ? C’est ce que nous découvrirons en suivant Anouk pour le meilleur et pour le pire.

Dans ce roman, je me suis moins attachée à Anouk que je m’étais prise d’affection pour Tim dans le précédent roman de l’auteur. Pour autant, j’ai trouvé que les sujets traités étaient intéressants et bien développés. Anouk abandonne sa famille et de ce fait, elle est indirectement critiquée pour son comportement. Déjà que le fait qu’une femme privilégie son travail à sa famille n’est pas encore toujours bien perçue par la société, imaginez ce que les gens pensent d’une mère qui laisse derrière elle ses enfants et son mari sans prévenir… Dans un petit village comme celui où vit Anouk, la nouvelle fait vite le tour et tous les ragots sont permis. Un homme recevrait-il le même traitement pour ces mêmes actions ? L’auteur fait ce genre de petits sous-entendus par moment et… ba la réponse est assez évidente à chaque fois.

Malgré tout, je n’ai pas compati à l’histoire d’Anouk. J’ai compris pourquoi elle était partie et je ne condamne pas son choix mais plutôt sa manière de faire. J’ai été dérangée par le fait qu’à aucun moment, elle ne prévienne, par quelques moyens que ce soit, son mari ou sa famille de son envie de les quitter et de ne pas être retrouvée. Par ses actions (ou son inaction plutôt), elle empêche Pierrick, son mari de faire son deuil.
Le livre est partagé entre deux points de vue, celui d’Anouk et celui de Pierrick et j’ai eu bien plus de considération pour ce dernier. Sa femme disparaît et il n’a aucun moyen de savoir si elle est vivante, morte, si elle a été kidnappée ou si elle s’est enfuie seule ou avec un amant. Il va donc la chercher avec le peu de moyen qu’il arrive à réunir (parce que la police est toujours aussi efficace dans ces moments-là…) sans savoir ce qui l’attend au bout.

Au fil de l’histoire, nous en apprenons plus sur ce couple et nous nous apercevons que tout le monde n’est pas rose et que Anouk avait autant de raisons de partir que Pierrick avait de ne pas aller la récupérer. Il devient alors difficile de choisir un camp et à partir de cet instant, je me suis contentée de rester en retrait et d’observer nos deux protagonistes suivre leur chemin.
Un chemin semé d’embûches et dont bien des passages m’auront surpris et attristé. Je ne m’attendais pas à une fin pareille et je dois avouer qu’elle est assez déroutante. Mais après quelques jours de réflexion, je me dit que ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose. On en apprend bien plus sur les personnages mais aussi sur nous-même de cette façon.

Bref, « Anouk » est un roman qui traite de la place des femmes dans la société, celle qu’on leur attribut, celle qu’elles choisissent de prendre et celle qu’elles aimeraient avoir. Mais aussi de manière plus ou moins développée, il parle du harcèlement au travail, du burn-out, des addictions, d’une société aux codes parfois trop rigides et dans laquelle certaines personnes ne se retrouvent pas et se noient.
Même si je ne me suis pas tant attachée que ça aux personnages principaux, j’ai été touchée par leur histoire, par leur combat et leur détresse. C’est un point que j’avais beaucoup aimé dans Tim au cœur d’or et que je retrouve sous une autre forme ici.

 

Publicités

3 réflexions sur “Anouk – Olivia Quetier

  1. Je trouve ta chronique très posée dans le sens où on sent que tu ne juges pas le comportement de cette femme qui du coup m’intrigue beaucoup… Pas mal de mystère et des réflexions intéressantes qui pourraient me pousser à lire le roman.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis ravie que tu aies cette impression car c’est le message que je voulais passer ><
      J'ai essayé de donner mon avis tout en essayant de me mettre dans la peau du personnage et de comprendre pourquoi elle a agit de cette façon. C'était une lecture plutôt intéressante de ce côté là ! ^^

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s