Tue-moi plutôt sous un cerisier – Hina Sakuraba

Note : ★★★☆☆ (3.25/5)
Extrait : « Dans le monde, il y a des gens utiles, et d’autres qui ne le sont pas. Contrairement à toi, elle, elle ne méritait pas de mourir. » – « Il arrive parfois qu’on blesse nos proches sans le vouloir, sans le savoir. »

couv68273143Titre : Tue-moi plutôt sous un cerisier
Auteur : Hina Sakuraba
Genre : Shojo
Langue : Française
Tomes : 1 tome (terminé)
Note : 3.25/5

En bref : Malgré un résumé et une couverture qui donnaient envie, je n’ai pas accroché à ce one-shot. Les dessins ne sont pas toujours de très bonne qualité et l’histoire est assez mal foutue au bout du compte. Tout se passe trop vite et les personnages sont creux.

Résumé :

«Fuis !»
Voilà l’étrange SMS reçu au réveil par Yukino, jeune lycéenne, de la part de Saho, sa meilleure amie. Sans en comprendre le sens, elle se rend au lycée, comme tous les jours. Mais elle constate alors avec horreur que Saho s’est suicidée, pendant la nuit… laissant pour seul testament un tweet nébuleux : «Yukino est cruelle». Dès lors, l’engrenage est lancé, et Yukino est accusée d’être responsable de la mort de sa propre amie. Tandis qu’une enquête s’ouvre pour éclaircir les circonstances du décès de Saho, Yukino doit faire face à un nouveau quotidien d’exclusion. Elle pourra heureusement compter sur le soutien de Tatewaki, le petit ami de Saho.

Avis :

Je ne vais pas résumer le mangas étant donné que c’est un one-shot et que la synopsis s’occupe très bien de raconter le plot. Je vais donc me concentrer sur les raisons qui ont fait que je n’ai pas apprécié ce livre.

Tout d’abord, bien que la couverture soit super jolie et attirante, ce ne fût pas le cas de l’intérieur. Je n’ai pas aimé les visages trop ronds et petits des personnages suivi d’un cou et de jambes interminables, cela créer une disproportionnalité qui m’a dérangé. Après les personnages ont des visages très expressifs et certaines planches font leur effet mais d’une manière générale, la qualité des dessins n’est pas homogène.
Les dessins m’ont un peu rappelé A fleur de peau de George Asakura mais ici, la mangaka n’a clairement pas réussi à instaurer l’ambiance adéquate à ce style graphique.

Je n’ai pas non plus accroché à l’histoire qui annonçait du mystère, du harcèlement et un côté sombre. Alors certes on a tout ça mais c’est très mal géré à mon goût. On apprend tous les détails de l’affaire à la toute fin mais il est quand même facile de deviner le plus gros de l’histoire dès le début, le suspense n’est donc pas à son comble et c’est avec un regard quelque peu ennuyé que j’ai continué ma lecture. Le harcèlement quant à lui, est maladroitement traité. Il est « justifié » en quelque sorte mais la violence des actes escalade trop vite. C’est un one-shot alors c’est un peu normal d’un côté mais au vu des informations qu’on a des circonstances du suicide, j’ai eu des difficultés à trouver du réalisme ou même de la cohérence sur ce point. C’était trop gros, trop rapide pour que j’y adhère. Cela impacte aussi le côté sombre du récit que je n’ai du coup, pas trouvé crédible non plus.

Enfin, les personnages. Je n’en ai aimé aucun. J’ai eu de la peine pour Yukino au début mais finalement, je ne lui ai trouvé aucun caractère, aucune profondeur. Qu’elle soit choquée et dépassée par les événements, je le conçois mais c’est comme ça tout du long. Elle se laisse emporter par son entourage et leurs actions jusqu’à la dernière page sans prendre d’initiatives. Ce n’est pas le type d’héroïne que je recherche quand je lis un mangas, elle est bien trop fade.
Le deuxième personnage fort de ce mangas est Tatewaki qui est lui, à l’opposé de la jeune fille. Je lui ai trouvé un côté très dérangeant, malsain même. C’était le but je suppose mais encore une fois, ça a été amené de manière très maladroite et soudaine et je n’y ai pas cru une seule seconde. Son comportement était exagéré (comme presque tout le mangas d’ailleurs…)

Bref, ce one-shot n’aura pas fait honneur à sa superbe couverture et à son résumé engageant. L’histoire et les personnages sont maladroits et pas crédibles du tout. Tout se passe trop vite, sans aucun développement,… c’est creux. Côté dessin, il y a bien quelques planches qui impressionnent mais le niveau et l’homogénéité des graphismes ne sont pas là. Je sais que ma chronique est dure mais elle est à la hauteur de ma déception. Je ne recommande pas ce mangas, Akata en a d’autres bien meilleur que celui-ci.

 

Publicités

8 réflexions sur “Tue-moi plutôt sous un cerisier – Hina Sakuraba

  1. Je rejoins pleinement ton avis ! Je trouvais du potentiel dans cette histoire, malheureusement le format one shot ne lui convient pas. J’aurais plutôt vu une série en 4, 5 ou 6 tomes pour bien développer le truc. Et les persos je n’ai pas accroché non plus ahah ^^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s