Le grand mystère des règles – Jack Parker

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « Le simple fait de mentionner les règles dans une conversation jetait un froid et tout le monde poussait des cris de dégoût, alors porter sur soi la preuve physique de ce handicap, c’était s’assurer de se coller une cible sur la tronche pour le reste de l’année scolaire. »

couv53690959

Titre : Le grand mystère des règles
Auteur : Jack Parker
Genre : Essai
Langue : Française
Pages : 254
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : Un livre qui raconte à peu près tout ce que l’on veut savoir sur les règles, les protections existantes et l’image que nous avons (ou que les hommes ont) d’elles, ici et ailleurs. Le tout est raconté avec beaucoup d’humour et de légèreté sans pour autant dévier de son but initial. J’ai adoré !

Résumé :

Un livre sur les règles ? Mais pourquoi ? Parce que les règles sont toujours enveloppées d’un voile de répulsion et de rejet. Parce qu’on ignore encore beaucoup trop de choses au sujet des menstruations, ne serait-ce que d’un point de vue purement biologique. Parce qu’on ne connaît pas assez les problèmes de santé qui y sont liés et que de nombreuses personnes souffrent parfois en silence, sans savoir que ce n’est pas normal et qu’il existe des solutions. Parce qu’une majorité d’enfants et d’adolescents, à qui on n’a jamais vraiment expliqué ce qu’il se passait, grandissent dans la peur et le dégoût de leurs corps. Parce que les publicités et notre environnement social nous incitent quotidiennement à les cacher. Parce qu’il faut surtout « ne pas en parler ». Il est grand temps que ce tabou rejoigne le clan des reliques et qu’on arrête de culpabiliser, de complexer et de se cacher à tout prix – qu’on possède un utérus ou non. C’est tout l’objet de ce livre.

Avis :

Dans le cadre du challenge En Terre du Milieu, j’ai lu, pour avoir des points bonus, des non-fictions, dont celui-ci. C’est un livre, comme son nom l’indique, qui parle des règles et de tout ce qu’il est bon de savoir à ce sujet afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Il mentionne donc l’utérus, le cycle menstruel, les différentes protections hygiéniques existantes, les avantages et les inconvénients de chacun, comment les utiliser, etc. Mais ce livre parle aussi de l’image que nous avons des règles, le fait que la société les perçoit comme quelque chose de tabou, qu’il faut cacher à tout prix et ne surtout pas parler parce que « c’est sale ». 

Les non-fictions ne sont pas mon genre de prédilection, encore moins les livres « documentaires » comme celui-ci. Je partais avec aucune attente particulière hormis l’espoir de le finir rapidement et de peut-être ressortir avec deux-trois nouvelles informations supplémentaires. Par conséquent, j’ai été agréablement surprise par ce livre. En plus d’être complet et de dédramatiser la vision que nous pouvons avoir des règles, le livre nous emmène dans d’autres contrées où nous pouvons avoir un aperçu, assez effrayant je dois l’avouer, des traditions et coutumes de certaines communautés envers les femmes qui ont leurs règles. C’était très instructif !

L’auteur parle des cas assez extrêmes mais aussi de cas plus subtiles comme les publicités en occident qui par exemple, ne montrent pas le sang menstruel rouge mais bleu alors que pour les publicités sur les mycoses des pieds, ils ne se gênent pas pour être explicites… Ce sont pleins de petits détails comme ça que l’auteur nous fait remarquer et qui nous font réaliser que, même si nous sommes à l’aise pour parler de nos règles avec notre entourage, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde et encore moins de la société. Il nous reste du chemin à parcourir avant de pouvoir parler des règles aussi bien qu’on parle de la pluie et du beau temps !

Le deuxième point que j’ai adoré dans ce livre, c’est l’humour et l’ironie omniprésents. Jack Parker a une plume fluide et facile à lire mais en plus de ça, elle utilise extrêmement bien l’humour. Ce qui fait qu’au lieu d’avoir un ouvrage qui aurait pu être moralisateur et barbant en mode « il faut faire ci, comme ça, etc. », elle nous explique les choses avec simplicité et décontraction comme une amie pourrait vous le faire. J’ai tout de suite été embarquée dans son histoire, notamment grâce à son anecdote en introduction, et je n’ai pas pu m’empêcher de m’identifier à la lecture de certains passages.

Bref, « Le grand mystère des règles » est un livre à lire et à mettre entre les mains de tout votre entourage. Je n’ai pas eu la sensation de lire un bouquin écrit par une femme pour les femmes. Grâce à son style d’écriture et sa façon d’amener les différents sujets, Jack Parker en a fait un livre accessible à tous, quelque soit votre âge ou votre sexe.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s