Mauvais rêves – Alice Lecourt

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Les cauchemars ont commencé quand j’avais vingt-trois ans. D’abord un ou deux par an, puis leur nombre n’a fait qu’augmenter au fil des années, jusqu’à cinq ou six désormais. Toujours des meurtres d’inconnus. Dont je suis l’auteur. »

couv56638761

Titre : Mauvais rêves
Auteur : Alice Lecourt
Genre : Policier
Langue : Française
Pages : 205
Note :
 4.25/5

En bref : Une histoire qui nous met très vite dans l’ambiance et qui ne cesse de se développer par la suite. J’ai aimé la complicité des personnages principaux et la fluidité du récit ainsi que celle de la plume de l’auteur. C’est une bonne découverte que je vous conseille pour les fans du genre.

Résumé :

Depuis bientôt quatre ans, Léo est sujet à des rêves morbides dans lesquels il assassine des inconnus. Quand il découvre que la femme qu’il a tuée dans son dernier cauchemar était bien réelle et qu’elle a été noyée, il comprend que quelqu’un essaye de le piéger. Aidé de son meilleur ami, Arthur, il décide alors de tout tenter pour prouver qu’il n’est pas coupable. Les deux jeunes hommes vont enquêter pour retrouver d’autres victimes et découvrir ce qui les unit, afin de remonter la piste jusqu’à ceux qui tirent les ficelles.

Avis :

Ce roman est un service presse proposé par l’auteur Alice Lecourt elle-même que je remercie pour sa confiance et pour m’avoir fait découvrir son histoire.

Léo est sujet à des rêves étranges. Dans ces derniers, il tue toute sorte de gens en les noyant, les poignardant, etc. En dehors de ses nuits agitées, Léo est un homme au train de vie normale, avec un boulot chez Alphacom et des amis avec qui boire un coup. Tout va bien jusqu’au jour où en regardant les informations, il reconnaît une de « ses victimes ». Choqués mais intrigués par cette découverte, Léo et son meilleur ami vont essayer de découvrir l’origine des rêves de Léo et cela va commencer par rechercher l’identité des victimes.

Le début du livre nous met tout de suite en condition avec un des rêves de Léo. On ne sait pas tout de suite que c’est un rêve et dès qu’on l’apprend, plusieurs théories s’offrent à nous mais celles que j’avais en tête était loin d’être bonnes. C’est donc avec beaucoup d’enthousiaste que j’ai suivi l’enquête de Léo et son meilleur ami Arthur et que j’ai découvert la vérité.
J’ai aimé la façon dont ils ont poursuit l’affaire. C’est cohérent, logique et le rythme est plutôt soutenu. Nous récoltons régulièrement, au fil des pages, de nouvelles informations qui viennent étayer ou non nos suppositions et nous finissons par savoir pourquoi Léo fait ces rêves, qui sont les victimes, les bourreaux et pour quelle raison ils ont agi de la sorte. Il y a bien une question qui, pour moi, à la fin, n’obtient aucune réponse mais pour le reste, je suis satisfaite du dénouement proposé, il est dans la continuité du récit.

Côté personnages, nous suivons essentiellement Léo et Arthur. Léo est clairement le protagoniste du livre mais Arthur n’est pas négligé pour autant. C’est un ami fidèle, intelligent et qui se révèle être plein de ressources. Tous les deux, ils se complètent et réussissent à mener leur enquête à terme. L’auteur nous offre ici deux personnages au background construit, à l’évolution constante et à l’amitié touchante. Mais pas que. Ils ne sont pas très présents mais nous faisons aussi la connaissance de leurs amis et ces scènes bien que courtes, nous permettent de nous attacher davantage aux deux jeunes hommes, de voir des bouts de leur quotidien, leur complicité et d’être ainsi plus impliqué dans l’enquête.
En plus des amis de Léo et Arthur, nous avons aussi tous les personnages liés à l’affaire sur laquelle ils planchent. Ces individus ne sont pas aussi développés mais la plume de l’auteur est si fluide et prenante que nous n’avons aucun mal à compatir ou, au contraire, à détester les hommes et/ou les femmes que nous rencontrons.

Bref, « Mauvais rêves » est un bon policier. Les personnages sont attrayants et l’histoire est fluide tout comme la plume de l’auteur. C’est un livre qui se lit vraiment tout seul et dont on apprécie chaque page. Je le conseille pour les amateurs du genre, vous n’aurez pas de nœuds au cerveau mais vous ne verrez pas le temps passé non plus !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s