Adieu, mon utérus – Yuki Okada

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Nous avions une vie ordinaire, avec sa succession de jours heureux. A cette époque, j’étais donc bien loin d’imaginer qu’un jour il me faudrait traverser une telle épreuve. »

couv9616302Titre : Adieu, mon utérus
Auteur : Yuki Okada
Genre : Témoignage
Langue : Française
Tomes : 1 tome (terminé)
Note : 4.5/5

En bref : Un témoignage touchant de la mangaka sur son combat contre le cancer du col de l’utérus. Yuki Okada arrive à nous raconter son histoire avec humour et pourtant elle ne semble rien nous cacher de ce qu’elle a vécu et ressenti. C’était bouleversant !

Résumé :

Yuki Okada, à trente-trois ans, a tout pour être comblée : mariée et heureuse, mère d’une petite fille, elle exerce également le métier qu’elle aime – autrice de mangas. Aussi, quand elle consulte son médecin à cause de règles anormales, elle ne se doute pas de la terrible nouvelle qui l’attend : malgré son jeune âge, elle développe en effet un cancer du col de l’utérus. Chamboulée et perdue, elle ne saura d’abord pas comment réagir, et affronter cette épreuve que la vie lui impose… Pourtant, très vite, elle comprend qu’il lui faudra faire des choix. Mais entre les avis de ses proches et du corps médical, comment savoir ce qu’elle souhaite vraiment ?

Avis :

Le résumé ci-dessus est suffisamment explicite donc je vais directement passer à mon avis. J’ai beaucoup aimé ce mangas pour différentes raisons. La première et la plus simple, c’est parce que c’est la première fois que je lis un mangas sur ce sujet (Merci Akata ❤ ). Rien que pour ça, il mérite d’être lu et partagé !

En plus de parler d’un sujet original et important, celui-ci est parfaitement bien traité. Yuki Okada nous raconte sa maladie du début à la fin sans nous épargner et sans s’épargner non plus. Comme on peut le constater au fil des pages, les japonais sont du genre à garder leurs états d’âme pour eux et à ne pas « embêter » leur entourage, proche ou non, avec leurs soucis. J’ai donc été agréablement surprise de découvrir dans ce mangas, une femme qui raconte, sans beaucoup de pudeur, son combat contre le cancer, ses réflexions, ses peurs,… Bien sûr, il y a toujours cette réserve qu’ont tous les japonais mais on n’arrive tout de même à deviner le désarrois qui se cache derrière.

Si les sentiments de la mangaka sont aussi bien retranscrits, c’est, pour moi, en grande partie grâce aux dessins. Ils sont simples, arrondis et m’ont fortement fait penser à des poupées kokeshi. Il m’a fallu un peu de temps pour m’y habituer mais une fois chose faite, j’ai trouvé que les personnages dégageaient beaucoup d’émotions alors même que leurs expressions faciales étaient limitées par la simplicité de leur design. Juste avec un ombrage en plus en fond, des yeux qui pétillent ou une bouche en moins, Yuki Okada arrive à véhiculer la peur, l’émerveillement, le choc et que sais-je encore. J’ai été bluffée !

Côté personnages, la mangaka nous parle de sa famille, d’amis, des médecins mais aussi d’autres patients qu’elle a rencontré durant sa convalescence. L’histoire m’a d’autant plus touché que les japonais représentés m’ont paru authentiques. Pour avoir passé plus d’un an et demi parmi eux, j’ai reconnu dans cet ouvrage, leur manière de penser, d’agir, d’intérioriser, de se soutenir, de surmonter les obstacles, etc. J’ai assisté à une véritable tranche de vie et pas simplement à une histoire inventée de toute pièce.

Bref, j’ai été touchée par le combat de Yuki Okada, par sa façon de gérer les différentes situations qu’elle rencontrait, par son humour et sa joie de vivre même dans les moments les plus inopportuns. « Adieu, mon utérus » est un mangas qu’il ne faut pas hésiter à mettre entre toutes les mains. Un témoignage à découvrir et redécouvrir !

Publicités

4 réflexions sur “Adieu, mon utérus – Yuki Okada

  1. Repéré pour le sujet abordé, tu confirmes qu’il est à lire ! Vu la dureté du sujet, j’apprécie que ce soit fait à travers un manga d’autant que les illustrations ont l’air de t’avoir séduite.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s