Haikyû!! #1-10 – Haruichi Furudate

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « Je suis né dans le béton et je m’appelle Shoyô Hinata. Je vais t’exploser et participer ensuite au tournoi national. »

couv760975Titre : Haikyû!! #1-10
Auteur : Haruichi Furudate
Genre : Shonen
Langue : Française
Tomes : 39 tomes (en cours)
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : L’histoire possède quelques rebondissements mais surtout les personnages vous font passer par toutes les émotions possibles ! Les dessins nous transportent au milieu du terrain et nous ressentons toute la tension du match et leur envie de gagner. C’est puissant et j’ai hâte d’avoir la suite ❤ !

Résumé :

Malgré son pauvre mètre 63, Shoyo est un garçon plein d’énergie qui se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball ! Son atout : une détente phénoménale malgré sa petite taille. Son modèle : « Le Petit Géant », le mythique N°10 de 1m70 du Lycée Karasuno qui tutoya les sommets des tournois nationaux. C’est d’ailleurs dans ce même lycée que Shoyo s’inscrit, comme pour marcher sur les traces de son idole ! Mais arrivé à la section volley, il tombe sur une autre nouvelle recrue qu’il ne peut pas voir : Tobio, un joueur aussi arrogant que talentueux. Les deux garçons visent le titre d’As des rookies mais avant, ils devront relever le club de volley de l’établissement Karasuno, déchue de son rang de champion au point d’avoir été baptisé le « les corbeaux sans ailes ».

Avis :

Depuis que Hinata a vu un match de volley du lycée Karasuno avec « Le Petit Géant », le pointu de l’équipe qui ne dépasse pourtant pas le mètre 70, il rêve de suivre ses traces. Malheureusement dans son collège, ils ne sont pas assez nombreux dans le club et Hinata n’a pas d’autres choix que d’embrigader des élèves d’autres clubs pour enfin participer à son premier tournoi. Une compétition où il connaîtra une défaite cuisante mais qui n’entachera en rien son enthousiasme. Le voilà donc, l’année suivante, au lycée Karasuno, dans une équipe de volley qui espère redorer son blason avec la venue de nouvelles recrues aux talents multiples.

Je ne suis pas une grande adepte des mangas de sports mais quand il y en a un qui arrive à me plaire, je deviens généralement accro. C’est le cas de Haikyû!! que j’ai tout d’abord découvert en anime il y a quelques années en suivant les conseils d’une amie. Depuis, j’ai du le regarder trois ou quatre fois et je ne m’en lasse toujours pas ! Pour changer un peu, je me suis quand même mise au mangas et c’est tout aussi bien.
L’histoire en elle-même n’est pas si différente des mangas de sports qu’on peut trouver ailleurs. Nous avons un club en difficulté (soit financièrement, soit en manque de membres, etc.) qui se voit accueillir de la chair fraîche et talentueuse. Grâce à eux, l’équipe va se reconstituer et ils vont petit à petit se faire un nom dans le milieu ou, comme c’est le cas ici, retrouver leur célébrité d’antan à coup d’échecs puis d’entraînements et de victoires !

Les histoires sur le sport se suivent et se ressemblent donc plus ou moins. La différence vient alors des personnages et pour le coup Haikyû!! envoie du lourd ! Il est difficile voire même impossible de ne pas succomber à leurs charmes, les membres de Karasuno ont chacun un caractère bien distinct et vous trouverez forcément chaussures à votre pied (mon chouchou est Nishinoya !). Malgré tout, ils ne sont pas clichés. Ils peuvent l’être au premier abord mais très vite, on découvre leur palette d’expressions et notre avis change. Par exemple, Tobio Kageyama qui semble sérieux, froid, calculateur et égocentrique (rien que ça) est, en réalité, le premier a mettre sa fierté de côté et à revoir son mode de pensée, de jeu, si cela lui permet de progresser et de faire gagner son équipe. De plus, il est nul quand il s’agit d’étudier et de se sociabiliser ce qui entraîne des scènes assez hilarantes. J’ai pris l’exemple le plus marquant mais il y en a bien d’autres.
Les personnages principaux sont tops mais pas que ! Haruichi Furudate a aussi crée des adversaires à leur taille et tout aussi charismatiques que nos héros. Que ce soit l’équipe de Nekoma, Aoba Josai ou Shiratorizawa, pour les plus connus, ils possèdent tous des joueurs à la personnalité bien marquée et attachante, à tel point qu’il devient compliqué de choisir son camp quand une confrontation a lieu !

Un autre point qui m’a plu, c’est l’évolution des joueurs. Individuellement ils ont des capacités hors du commun mais quand il s’agit de les combinés, il n’y a plus personne. Comme le dit si bien leur professeur, ce sont encore des bébés corbeaux. Cependant, à travers les tournois, les matchs d’entrainement, nous voyons le chemin qu’il leur reste à parcourir, les techniques qu’ils pourraient apprendre pour espérer atteindre le sommet. Tout cela crée une très forte anticipation et nous fait dévorer les tomes les uns à la suite des autres.

Au niveau des dessins, je les aime beaucoup aussi. Ils sont plutôt « acérés » ce qui donne du dynamisme aux matchs et de l’intensité dans les regards des joueurs. Il y a quelques planches où le mangaka nous montre en gros plan une action spectaculaire et je dois avouer que mon cœur fait toujours un bond dans ces moments-là. C’est intense !

Bref, avec ces dix premiers tomes Haruichi Furudate nous montre l’étendu de son talent. L’histoire possède quelques rebondissements mais surtout les personnages vous feront passer par toutes les émotions possibles ! Les dessins nous transportent au milieu du terrain et nous ressentons toute la tension du match et leur envie de gagner. C’est puissant et je n’ai qu’une hâte, voir comment ils vont évoluer et jusqu’où cela va les emmener ❤ !

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tomes #11-21 / Tomes #22-34

 

13 réflexions sur “Haikyû!! #1-10 – Haruichi Furudate

  1. Ah ravie que tu aies plongé dans la série aussi. Je suis tout aussi fan que toi et mon chouchou est aussi Nishinoya, suivi de près pour Oikawa >< Je trouve aussi la série totalement addictive et en plus ça gagne en puissance à chaque arc. Un must du shonen sportif ^^

    J'aime

    • Oikawa est top aussi ! En vrai, c’est trop dur d’en choisir qu’un seul. Ils ont tous un petit quelque chose qui les rend attachant T___T
      ça m’a fait pareil avec l’anime et j’ai beau le regarder plusieurs fois et connaître à l’avance le résultat des matchs, il y a toujours cette tension qui me prend et qui me fait douter du dénouement du match alors que c’est impossible qu’il ait changé depuis xD
      Avec I’ll de Asada, il est dans mon top des shonen sportif **

      Aimé par 1 personne

      • Pas encore testé Touch mais c’est un classique oui !
        Pour I’ll, je l’ai découvert super tard et j’ai galéré à trouver les tomes. J’ai d’ailleurs les tomes 7 et 8 en japonais car c’était impossible de le trouver en VF 😭

        Aimé par 1 personne

      • Si t’as l’occasion, essaie peut-être l’animé de Touch, j’en garde un super souvenir 😉
        Lol pour I’ll, moi c’est l’inverse, je suis une lectrice de la première heure et j’ai bien souffert quand la série a été arrêtée par Glénat avant d’être reprise par Tonkam ^^!

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s