Marked Men, tome 3 : Rome – Jay Crownover

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Tu es tellement pleine de couleurs et énergique que tu ne te noies jamais dans tout le gris qu’il y a dans ma tête. Je ne veux pas perdre ça. »

9782755617511

Titre : Marked Men, tome 3 : Rome
Auteur : Jay Crownover
Genre : Romance contemporaine
Langue : Française
Pages : 406
Note : 3.75/5

En bref : J’ai aimé découvrir l’histoire de Rome, même si elle a mis du temps à arriver, et voir sa relation avec Cora. Ils évoluent très bien ensemble et j’ai pris plaisir à suivre leur parcours. Je ne suis pas une grande fan de la saga mais ce tome fût meilleur que le précédent mais toujours en dessous du premier pour moi.

Résumé :

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un cœur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer.

Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs.

Avis :

On reprend l’histoire pile là où nous l’avions terminée dans le tome précédent, c’est-à-dire le 4 juillet, lors du barbecue organisé par Rule et Shaw dans le jardin de leur nouvelle maison. Cora est assise auprès de Rome et profite de la journée mais Rome n’est pas d’humeur à voir les gens autour de lui heureux et il le fait comprendre à coups de remarques et commentaires désagréables. Cora ne supportant plus son comportement, finit par lui verser sa bière sur la tête. Les garçons essayent de calmer les esprits, d’expliquer à Cora que Rome est un chic type et qu’il est juste dans une mauvaise passe mais la jeune femme a du mal à les croire… Ils ont beau lui rabâcher que c’est un mec bien, Cora est sûr d’une chose : Rome n’est pas l’homme parfait qu’elle cherche !

Après avoir été déçue par le tome 2, j’étais un peu réticente à l’idée de continuer la saga mais Rome étant un des personnages qui m’avait fait de l’œil dès le début, j’ai décidé de lui donner sa chance. Le résultat est plutôt bon même si je relève des défauts similaires au volume précédent.
Tout d’abord, même si Cora et Rome tombent rapidement dans les bras l’un de l’autre, il faut attendre d’avoir passé le premier tiers du livre pour comprendre réellement les raisons du comportement de notre soldat et c’est bien dommage ! L’auteur développe le couple Rome/Cora mais oublie de développer individuellement nos protagonistes. Du coup, Rome passe pour un homme grincheux et foncièrement désagréable alors qu’il était tout le contraire dans le premier tome. De plus, sa colère envers Remy et ses parents paraît disproportionnée. Je ne l’ai pas reconnu et très peu apprécié dans cette partie. C’était probablement le but de l’auteur mais je n’ai pas trouvé ça très bien géré.
Par la suite, nous comprenons d’où il vient, ce qu’il a enduré et comment cela l’a détruit. J’ai reconnu le Rome d’avant la guerre, du moins des brides et cela a réussi à me toucher. J’aurais cependant aimé que l’auteur nous renseigne un peu plus tôt sur ce point…

Pour Cora, je n’ai pas eu ce problème car nous savions dans les tomes 1 et 2 qu’elle avait eu le cœur brisé par son ex et qu’elle cherchait l’homme parfait. Même si c’est moins flagrant qu’avec Ayden et son passé sombre qui fût seulement survolé, je remarque tout de même, encore une fois, que le personnage n’est pas plus approfondi que ça. Il y a bien le père qui vient s’ajouter au tableau mais il y a tellement peu d’interactions avec lui que je me suis demandée quel intérêt il y avait à l’insérer dans l’histoire. J’ai, par contre, aimé la conclusion de sa relation avec son ex. Je m’attendais à un gros cliché mais finalement, Jay Crownover nous sort un dénouement plus original et plus réaliste. De ce côté là, c’était top !

Pour en revenir au couple, je l’ai bien aimé. Ils se complètent, se soutiennent et évoluent ensemble contre vent et marées. Ils étaient attachants. Les obstacles qu’ils rencontrent  sur leur chemin sont prévisibles mais j’ai aimé la façon dont ils les ont surmonté. On sent qu’on n’a affaire à des adultes !

Un dernier point qui m’a embêté… la fin. Je trouve ça particulièrement dommage et limite agaçant que l’auteur ait terminé son livre en mettant en avant d’autres personnages que Rome et Cora. Elle avait déjà fait ça, d’une manière plus subtile, dans Jet et là elle recommence. Je comprends l’envie d’introduire les prochains protagonistes mais de là à lâcher une grosse bombe dans l’épilogue, je ne trouve pas ça très correct envers Cora et Rome. Se faire éclipser ainsi alors que c’est leur livre, leur moment… Sans oublier la scène avec Rule dont je dirais simplement, pour ne pas spoiler, qu’elle a eu un timing de merde (sérieux !?).

Bref, « Rome » est un bon titre (on ne dirait pas quand on lit ma chronique xD). J’ai aimé découvrir son histoire, même si elle a mis du temps à arriver, et voir sa relation avec Cora. Ils évoluent très bien ensemble et j’ai pris plaisir à suivre leur parcours. Je pense continuer avec Nash dès que j’aurais fait une petite pause. C’est aussi un personnage qui m’a plu dès que je l’ai rencontré, j’ai donc hâte de connaître son histoire.

Découvrir mes chroniques de la saga : Tome 1 / Tome 2 / Tome 4 / Tome 5 / Tome 6

Publicités

8 réflexions sur “Marked Men, tome 3 : Rome – Jay Crownover

  1. Je partage en partie ton avis sur ce tome. Je le trouve aussi meilleur que le précédent mais pas à la hauteur du premier. J’ai également trouvé les débuts de la romance trop rapide. Par contre, moi la caractérisation des personnages m’a plu. Ça ne m’a pas surprise de ne pas retrouver le Rome d’avant, ni qu’il ait des réactions disproportionnées ou incohérentes, pour moi ça va de paire avec son trauma, et vu son ancien métier, rien de plus normal. Du coup, je l’ai trouvé très attachant et surtout j’ai adoré sa façon d’être avec Cora, cette dernière est magique. D’ailleurs la citation que tu as choisi est parfaite !
    Par contre comme toi, ça m’a un peu agacée à la fin cet épilogue qui met Nash en avant, ça n’avait pas sa place ici. Après oui, j’avoue ça m’a décidée à lire la suite, ce qui n’était pas forcément prévu, mais c’est dommage pour Rome et Cora quand même…

    J'aime

    • Je pense que j’aurais davantage apprécié son changement de comportements si on avait eu vent de ce qu’il lui était arrivé plus tôt par le biais de ses confessions ou de ses cauchemars. C’est surtout ça qui m’a dérangé ^^

      Il y a le passage avec Nash mais il y a aussi le passage à l’hôpital avec Rule et Shaw qui m’a vraiment agacé 😅

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s