Lésions intimes – Christophe Royer

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Tous ses neurones semblaient déconnectés, comme dotés d’une vie propre. Toutes ses pensées étaient comme aspirées dans l’espace ouvert par la brèche, un grand trou noir. Cette perte totale de sa maîtrise la paralysa et la plongea dans une terreur infinie. »

couv62634229

Titre : Lésions intimes
Auteur : Christophe Royer
Genre : Thriller
Langue : Française
Pages : 414
Note : 4.25/5

En bref : Très bon thriller ! Une enquête solide, captivante et particulièrement dérangeante quand on découvre que la plupart des faits présentés existent ou ont existé… C’est très bien rythmé et même si j’ai découvert le poteau rose assez vite, j’ai passé un bon moment aux côtés de l’équipe du capitaine Lesage.

Résumé :

Nathalie lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein d’une brigade spéciale de la BRP. Elle aura fort à faire pour démanteler la branche proxénétisme « Gorgona », spécialisée dans l’organisation de soirées parisiennes.. Elle devra côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes. Victime d’un banal accident, l’enquête va alors prendre une tournure inédite et le décès de son frère l’obligera à renouer avec son passé et sa Bourgogne natale, à Montceau les Mines…

Avis :

Ce livre est un SP proposé par les Editions Taurnada et je remercie Joël pour sa confiance. C’est toujours un plaisir de découvrir les romans de cette maison d’édition.

Alors que Nathalie et Felix s’apprêtent à arrêter et mettre en garde à vue un professeur soupçonné de viol sur ses étudiantes, ils sont appelés sur une autre affaire, la mort d’une de leurs collègues, Michèle Chouli. Elle était chargée, au sein de la BRP, de constituer les dossiers d’enquêtes. Dans sa demeure, les policiers retrouvent son corps mais aussi celui d’un autre individu, un dealer prometteur au service de Gorgona, l’organisation que Nathalie et son équipe essayent de démanteler depuis quelques temps déjà. Pourquoi est-il là ? Comment sont-ils morts ? C’est ce que la capitaine va tenter de comprendre.

Je suis toujours avide des nouvelles histoires de la maison d’édition Taurnada et je n’ai pas été déçue. Le premier chapitre m’a laissé un peu perplexe et j’ai eu du mal à me repérer, à savoir qui était « gentil », « méchant », qui nous allions réellement suivre et à quoi rimait les événements qui se déroulaient sous mon nez. Mais, cette étape passée, tout est allé beaucoup mieux et j’ai vite raccroché les wagons.
Nous suivons Nathalie Lesage et quelques uns de ses acolytes comme Félix ou le lieutenant Stocovich. Ils ont pour objectif de démanteler l’organisation Gorgona et pour cela, ils ont plusieurs pistes qu’ils vont remonter les unes après les autres. Tantôt, ils auront des informations à la clé, tantôt, ça se soldera pas un échec. J’ai trouvé le tout logique, bien rythmé et plutôt réaliste (enfin, de ce que je connais des déroulements d’enquêtes policières bien sûr…).

En parallèle de l’enquête, Nathalie essaye aussi de résoudre une affaire personnelle. A la suite d’une vilaine chute qui l’embarque à l’hôpital, elle se met à entendre une voix dans sa tête, celle d’une jeune fille qu’elle nommera Stéphy et qui semble avoir été kidnappée. Persuadée qu’on lui a implanté un objet miniature dans sa tête, au moment de l’opération et qui lui permet de parler à distance avec elle, Nathalie va tout faire pour délivrer Stéphy de l’endroit où elle est emprisonnée.
Les dialogues entre Nathalie et Stéphy étaient très intéressants, j’ai beaucoup aimé leur relation et cette partie de l’histoire. Comme la capitaine est une personne solitaire, les passages avec Stéphy nous permettent d’en apprendre davantage sur Nathalie, sa famille et son passé. C’était un moyen ingénieux d’approfondir le background du personnage en évitant les monologues pas toujours très dynamiques.

Côté personnages, je n’ai pas adhéré à 100% à Nathalie. C’est un personnage compétent dans son travail, libre dans ses relations sexuelles, ce qui est plutôt cool et qui mérite d’être souligné ! Elle est sûr d’elle au premier abord mais on comprend rapidement que c’est une façade qu’elle a eu besoin d’ériger pour survivre dans un métier encore très masculin et pour se protéger de son passé. Jusque là tout va bien. Cependant je l’ai trouvé, par moment, trop impulsive dans ses actions. Elle fonce tête baissée dans l’inconnue, prend des initiatives sans l’accord de son supérieur ni même le soutien de ses coéquipiers. Elle joue à un jeu dangereux et dans son corps de métier, ce n’est pas quelque chose de recommandé. Au lieu de la trouver audacieuse, elle m’a paru comme quelqu’un d’inconsciente et peu professionnelle. Dans ces moments-là, j’étais bien souvent de l’avis de son supérieur ou du Lieutenant Scotovich ! Après, il est vrai que sans elle, l’affaire n’aurait pas beaucoup avancé et je serais encore en train de suivre ses aventures mais quand même, elle aurait pu tout faire capoter ! (Je me crois un peu trop dans le livre là pardon xD).
Quant aux autres personnages, il n’y en a pas vraiment d’autres qui se détache du lot et aucun n’est autant approfondi que Nathalie. Du coup, j’ai apprécié leur compagnie mais ils ne m’ont pas marqué à vie.

En bref, « Lésions intimes » est un très bon thriller ! Le seul reproche que je peux lui faire est que j’ai découvert assez vite le poteau rose (je lis beaucoup trop de policier et de Thriller…), de ce fait, même si j’ai globalement passé un très bon moment devant cette lecture, le temps m’a paru parfois un peu long.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s