Prince du tennis – Takeshi Konomi

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Désolé pour toi mais… j’ai bien l’intention d’aller jusqu’au championnat de Tokyo et pour ça, je ne suis pas prêt de me laisser battre… »

couv45611371Titre : Prince du tennis
Auteur : Takeshi Konomi
Genre : Shonen
Langue : Française
Tomes : 42 tomes (terminé)
Note : 3.75/5

En bref : J’avais un très bon souvenir de cette saga mais en la relisant je n’ai pas retrouvé les sensations que j’avais eu. Les matchs montent en puissance au fil des tomes mais l’équipe était déjà forte de base, ce qui fait qu’il y a une surenchère vraiment pas crédible et à laquelle j’ai complètement décroché.

Résumé :

Echizen Ryôma fait sa rentrée scolaire dans un collège dont le club de tennis est très réputé. Son impressionnant palmarès de quatre victoires consécutives au championnat junior des États-Unis fait qu’on le considère comme un petit génie mais malheureusement, un des règlements du club interdit aux élèves de sixième de participer aux tournois avant l’été…

Avis :

Prince du tennis est un mangas sportif très connu et populaire au Japon lors de sa sortie. Cet engouement lui a valu d’être adapté en anime, d’avoir d’innombrables goodies et de proposer une suite qui, pour le moment n’est pas sortie en France (et le sera probablement jamais). A l’époque, j’avais dévoré la centaine d’épisodes dont était composée l’adaptation anime. J’y avais pris beaucoup de plaisir et c’est ce qui m’avait donné envie de lire le mangas. Une dizaine d’années plus tard, je le relis et mon avis a bien changé dessus depuis. Je n’ai pas détesté ma lecture, j’aime toujours autant l’ambiance et les personnages mais objectivement il y a des couacs.

Comme tous les mangas sportif, il y a différentes équipes, un tournoi, des entraînements, des vainqueurs et des perdants. De ce côté là, rien de nouveau. J’ai aimé que les équipes en double ne soient pas toujours les mêmes, que le mangaka essaye plusieurs combinaisons et marie les techniques de chacun. Même au niveau des matchs en simple, l’auteur donne la possibilité à tout le monde de briller au moins une fois.
Ce que j’ai apprécié aussi, c’est que chaque personnage a un jeu différent. Par exemple Inui va analyser le jeu de son adversaire et tout va tourner autour des stats et des probabilités qu’il aura calculé. D’un autre côté, on va avoir Kaido qui est du genre à foncer et à miser sur son endurance. Les personnages sont donc variés, que ce soit du côté de Seigaku ou de leurs adversaires. Leur jeu mais aussi leur personnalité sont multiples et vous trouverez forcément un chouchou à supporter !
Pour ma part, je ne suis pas très original et c’est Echizen, le protagoniste que j’ai préféré. C’est un premier année arrogant mais extrêmement talentueux qui va développer son potentiel et accumuler de l’expérience jusqu’à devenir un des piliers de l’équipe.

Malgré des personnages haut en couleur et une diversité dans les combinaisons des matchs, j’ai eu un soucis avec l’amélioration des techniques. L’équipe de Seigaku est composée, dès le départ, par d’excellents joueurs ayant une bonne maîtrise du jeu. Ce n’est pas, comme souvent, une équipe déchue qui doit redorer son blason. De ce fait, j’ai trouvé qu’il y avait une surenchère et que le mangas perdait cruellement en crédibilité au fil des tomes, au point où les règles de base du tennis ont été complètement mis de côté. Les joueurs se blessent, saignent mais continuent de jouer. Il y a même un passage où un spot se décroche et tombe sur le terrain mais où on n’interrompt pas le match. Je ne parle même pas des joueurs qui volent jusque dans les gradins, qui perdent leurs sens ou même des balles qui ne respectent aucunement la physique de notre monde… J’appréciais ce côté décalé à l’époque mais maintenant que je recherche plus d’authenticité, ce mangas ne fait clairement plus l’affaire.

Le deuxième point qui m’a dérangé, c’est le manque de suspense et la facilité avec laquelle les personnages arrivent à faire leur comeback dans un match. J’avais le souvenir d’être resté accrochée à mon siège en regardant les épisodes sur mon ordi mais je n’ai pas retrouvé cette sensation avec le mangas. Les matchs sont plus ou moins courus d’avance et le système est toujours le même : une technique spéciale va être lancée et le joueur d’en face va perdre des points jusqu’à ce qu’il arrive à déjouer le coup avec un contre de son cru tout aussi particulier. On se retrouve alors avec des remontées spectaculaires et des 3 jeux à 0 qui se transforme en 3 jeux à 6…

Bref, « Prince du tennis » est un mangas qui aura occupé une bonne partie de mon adolescence et Echizen restera un garçon arrogant, agaçant mais terriblement attachant. Malheureusement, après avoir lu des mangas comme Haikyû!! où le suspense est à son comble et où nous voyons réellement les personnages s’entraîner et évoluer, Prince du tennis ne répond plus à mes attentes. J’en garderai un bon souvenir mais je ne suis pas sûre de le relire une nouvelle fois.

 

6 réflexions sur “Prince du tennis – Takeshi Konomi

  1. C’était déjà ce que je craignais un peu à l’époque et qui m’avait fait passer à côté de ce titre. Il est trop irréaliste. Et pourtant, je suis une fan de titres sportifs mais là c’est trop. Alors si même une fan d’alors trouve la relecture moins fun, je ne tenterai même pas ><

    J'aime

      • Ahah, je n’ai jamais tenté Captain Tsubasa ! J’aime les mangas sportifs mais je dois avouer que le foot, on en mange tellement tout au long de l’année que ça ne m’a jamais attiré plus que ça. Je préfère lire des histoires sur des sports un poil moins répandu ><

        Aimé par 1 personne

      • Moi c’est toute mon enfance. C’est en regardant le dessin animé que je me suis mise à aimer ce sport et à en faire, à tenter de superbes retournés aériens complètement ratés lol Alors forcément quand il est sorti en version papier, j’ai craqué ><

        J'aime

      • Je regardais aussi Olive et Tom quand j’étais jeune sur Midi les Zouzou puis plus tard sur Canalsat. J’adorais aussi L’école des champions 😍 Mais bizarrement en mangas, ça ne m’a jamais intéressé 🤔

        Ahah, j’imagine trop en de faire son attaque spécial où il a sa jambe en l’air à 180°C 😂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s