Batman: The Dark Knight Returns – Frank Miller

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Je déambule dans les rues de cette ville que j’ai appris à haïr, cette ville qui s’est résignée, tout comme le monde entier. Je suis un zombie, un hollandais volant, un homme mort, mort depuis dix ans… »

Batman_The_Dark_Knight_Returns

Titre : Batman: The Dark Knight Reurns
Auteurs : Frank Miller & Klaus Janson & Lynn Varley
Genre : Comic, Super-Héro
Langue : Française
Pages : 240
Note : 4.25/5

En bref : Un comics plus sombre que ces prédécesseurs. Il m’a fallu quelques temps pour m’habituer aux dessins et au rythme de l’histoire mais j’ai passé un très bon moment et mon intérêt pour ce livre est monté crescendo. Je le conseille à ceux qui connaissent déjà un minimum l’univers de Batman. Sans ça vous passerez à côté de nombreux éléments.

Résumé :

Depuis que ses parents ont été assassinés sous ses yeux par un voleur qui voulait les dépouiller, Bruce Wayne se sert de son immense fortune pour tendre à la perfection physique et mentale. Lorsqu’il endosse le costume de Batman, il devient le protecteur de Gotham City, et nul ne peut le détourner de sa mission : ramener coûte que coûte l’ordre et la justice dans la ville.

Gotham City, quelques années dans le futur.
Batman s’est retiré de la scène super-héroïque et Gotham a rapidement sombré dans le chaos et la corruption. Un Bruce Wayne vieillissant résistera-t-il à l’appel du cœur qui le pousse à reprendre du service sous le masque du Chevalier Noir ?

Avis :

Cela fait des années que Batman s’est volatilisé et le crime a repris de plus belle à Gotham. Les jeunes générations ne voit plus en Batman, qu’une légende et les Mutants semblent prêts à tout pour conquérir la ville.
Bruce Wayne rumine, Bruce Wayne est dépité de voir sa ville partir en lambeau, il n’a plus vraiment d’espoir pour elle mais alors qu’il se fait agresser par des membres des Mutants, la colère l’envahit et il se décide à revêtir une nouvelle fois le costume de Batman.

Contrairement à la plupart des comics Batman qui content les aventures d’un super-héro dans la fleur de l’âge, Frank Miller s’est lancé, avec Batman: The Dark Knight Returns, dans une histoire où Bruce Wayne est un cinquantenaire à la retraite. A la retraite parce que, pour une raison qu’on arrive plus ou moins à deviner au fil de l’histoire, Bruce a arrêté ses activités de super-héro il y a plusieurs années maintenant. Il est devenu un homme aigri, désabusé, qui a perdu foi en l’humanité. Sa vie s’est comme mise en pause et il se laisse depuis, partir à la dérive. Pour faire taire ses souvenirs douloureux et éloigner ses cauchemars, il s’est mis à boire plus que nécessaire. Mais chasser le naturel, il revient au galop et après quelques altercations et cauchemars, Bruce reprendra du service.

Batman est, je trouve, un des super-héros les plus sombres de l’univers des DC Comics et c’est encore plus flagrant ici où les années ont exacerbé son caractère et sa violence. Il se refuse toujours à tuer qui que ce soit mais pour le reste, tout est permis ! Nous avons donc des scènes de combat à la pelle et de haute qualité, avec des délinquants lambda ou contre des ennemis qui nous sont familiers comme Harvey Dent ou le Joker. Tout comme Batman, ils ont pris un coup de vieux mais n’ont pas pour autant perdu leur soif de pouvoir. Leurs rencontres seront brèves mais pas dénuées d’intérêt !
Dans les autres personnages que nous rencontrons, il y a aussi Gordon dont la retraite approche à grand pas, Superman, Selina (aka Catwoman) et Oliver (aka Arrow). A part Superman qui est reconnaissable entre mille, il faudra avoir l’œil pour repérer Selina et Oliver du premier coup. Il m’a fallu un petit moment pour comprendre qui ils étaient vraiment car jamais ils ne seront introduits. De même, pour d’autres noms qui sont souvent dit mais pas expliqué. Si vous faites vos premiers pas dans l’univers de Batman voire même dans l’univers de DC, beaucoup d’éléments risquent de vous passer sous le nez, je ne vous conseille donc pas de commencer par cet ouvrage.

Un point que j’ai aimé et qui m’a dérangé à la fois, c’est les passages télévisuels. Très régulièrement, le récit est ponctué de scènes où une présentatrice de chaîne d’info raconte des faits qui se passent aussi bien dans le monde entier que dans la ville de Gotham. J’ai beaucoup aimé qu’on sache par ce biais, les contextes politique et historique de l’époque mais aussi qu’on voit l’opinion des habitants de Gotham sur Batman fluctuer au fil des pages. C’était vraiment intéressant parce que nous ne sommes plus dans un monde où les super-héros sont forcément bien vus. Malheureusement, le fréquence de ces séquences étaient parfois trop importantes et ça partait un peu dans tous les sens, ce qui entachait le rythme et rendait la lecture difficile par moment.

Côté coup de crayon, j’ai mis du temps à me faire au style de Miller et au début notamment, je n’arrivais pas à saisir tout ce qui se passait tellement certaines planches me paraissaient brouillonnes. Après quelques dizaines de pages, j’ai pris le coup de main et les actions m’étaient plus fluides et compréhensibles. Il y a cependant des pages de toute beauté mais ce qui m’a surtout plu, c’est la colorisation des dessins par Lynn Varley. Elle embellit les scènes et leur donne plus de profondeur et de sens. J’ai particulièrement aimé la scène de Superman dans la quatrième partie du livre.

Bref, « Batman: The Dark Knight Returns » est un comics bien plus sombre et chaotique que ces prédécesseurs. Frank Miller offre à Batman une dernière vendetta. Nous voyons notre héro reprendre du service, faire face aussi bien à de vieux rivaux qu’à des jeunes pousses, confronter ses idéaux avec ceux de ses alliés et préparer la relève. Bien qu’il m’a fallu quelques temps pour m’habituer aux dessins et au rythme de l’histoire, j’ai passé un très bon moment et mon intérêt pour ce livre est monté crescendo. Je le conseille à ceux qui connaissent déjà un minimum le passé de Batman, ses alliés et ses ennemis. Sans cette base vous passerez à côté de nombreux éléments et n’apprécierez pas ce livre à sa juste valeur.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s