Batman : Un long Halloween – Jeph Loeb & Tim Sale

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « J’ai promis à mes parents que je débarrasserai la ville du mal qui les a emportés. Peu importe l’aspect de ce mal. Je crois qu’un jour, je réaliserai cette promesse. Je dois le faire. Je crois en Batman. »

61LKW5ew1GL

Titre : Batman : Un long Halloween
Auteurs : Jeph Loeb & Tim Sale
Genre : Comic, Super-Héro
Langue : Française
Pages : 416
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : Une super intégrale qui nous plonge aux côtés d’un Batman qui joue les détectives et qui, à ce stade, a encore confiance en sa ville et ses habitants. J’ai dévoré cet ouvrage de 400 pages et je ne peux que vous le conseiller si vous souhaitez entrer dans le monde de Gotham.

Résumé :

Gotham City est en proie aux agissements d’un tueur en série qui vient semer le chaos dans la mafia de la ville en tuant ses victimes au calibre .22 à chaque fête importante. Dans une ville mise à feu et à sang par des criminels costumés, la liste des suspects est longue ! Batman se met à la recherche de l’identité de ce mystérieux tueur.

Avis :

L’histoire commence par une célébration, celle du mariage de Johnny Viti, le neveu du patron de la pègre local, Carmine Falcone dit « Le Romain ». Toute la famille est réunie ainsi que de nombreux hommes d’affaires et autres personnes influentes. Parmi elles, Bruce Wayne de qui Falcone cherche à recevoir l’approbation pour que la Banque de Gotham finance les affaires de l’entreprise Falcone Imports. Bruce refuse et c’est de cette soirée qu’une collaboration va naître entre Batman, Gordon et Harvey Dent afin de faire taire tous les truands et hommes corrompus de Gotham. Mais les choses ne seront pas si faciles car un tueur en série semble prendre les devants en assassinant un à un les membres de la famille Falcone.

Alors que Batman: The Dark Knight Returns racontait les péripéties d’un Batman vieilli, ici nous sommes plutôt aux côtés d’un Batman dans les premières années de sa vie. Il a déjà roulé sa bosse et rencontré alliés et ennemis, mais il n’a pas encore perdu espoir. Il croit en Gotham, en ses habitants et notamment en Gordon et Harvey Dent, en qui il voit des partenaires de poids dans l’éradication du crime dans la ville. Entre Batman pour les mettre KO, Gordon pour les arrêter et Dent pour être sûr et certain qu’ils resteront derrière les barreaux, le trio semble sans faille !
J’ai beaucoup aimé cette collaboration et le côté plus détective du comics. A chaque fête (Noël, nouvelle an, Saint-Valentin, Saint-Patrick, Halloween,…) un meurtre a lieu et nous passons notre temps à essayer de choper des indices pour essayer de trouver le coupable. Mon âme de détective était aux aguets et j’ai pris beaucoup de plaisir à courir après notre assassin. Une partie de l’intrigue sera plutôt facile à deviner mais il est certain que vous serez surpris par la deuxième moitié. En tout cas, je ne l’ai pas vu venir et je suis restée sur les fesses !

Un autre point que j’ai adoré, c’est le fait qu’on retrouve bons nombres d’ennemis de Batman. Vous rencontrez ainsi Joker, Poison Ivy, l’Epouvantail, Catwoman, Almanach, Solomon Grundy, Sphinx, le Chapelier Fou et j’en passe. Ils n’ont pas tous des rôles importants à jouer et certains n’apparaissent que le temps de quelques planches mais ils ont tout de même été ingénieusement incorporés à l’histoire. Les voir tous réunis dans un même livre et chacun brièvement présenté, m’a donné envie de me plonger davantage dans l’univers de Batman et de découvrir leur histoire de façon plus détaillée.

En ce qui concerne les dessins, ils n’ont rien à voir avec ceux de Frank Miller. Ils sont plus doux et beaucoup moins détaillés que ce dernier. J’ai apprécié le fait que les planches soient moins divisés et du coup les cases plus grandes, cela permet une lecture plus fluide et dynamique. Par contre, j’aurais parfois apprécié qu’il y ait un peu plus d’efforts au niveau du background. Il y a des scènes, même en extérieur, que j’ai trouvé un peu vide. Néanmoins, le dessin et les couleurs restent en adéquation avec l’ambiance sombre et corrompue de Gotham.

Bref, « Batman : Un long Halloween » est une véritable réussite. J’ai aimé l’enquête que mène Batman aux côtés de Gordon et Dent et qui s’étalent sur une année entière et où chaque meurtre se déroule un jour de fête. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir chaque personne, allié ou ennemi, et à les voir évoluer au fil des mois, certains dans le bon sens, d’autres dans le mauvais. Je n’ai eu aucun mal à me plonger dans l’histoire par contre, j’ai eu de grandes difficultés à m’arrêter et pour tout vous dire, je ne me suis arrêtée qu’une fois le livre terminé. Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé alors ça mérite bien un coup de cœur !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s