Selfie – Yannick Giammona

Note : ★★★☆☆ (3.25/5)
Extrait : « Le seul moyen qu’ils avaient de se voir vieillir, c’était en se regardant tous les matins dans le miroir et en observant leurs traits changer et leurs cheveux blanchir. »

41648I1rhzL

Titre : Selfie
Auteur : Yannick Giammona
Genre : Nouvelle, Fantasy
Langue : Française
Pages : 39
Note : 3.25/5

En bref : « Selfie » traite d’un sujet d’actualité et d’une manière plutôt originale. Les personnages sont variés et attachants. Cependant le manque de développement de certaines parties et les raccourcies pris par l’auteur sur le bien fondé des technologies m’ont un peu refroidi.

Résumé :

Avez-vous déjà pensé à ce que vous feriez si vous trouviez un téléphone par terre ? Le prendriez-vous ou le laisseriez-vous ? Feriez-vous tout votre possible pour en retrouver le propriétaire ou prendriez-vous le risque de vous l’approprier ?

Imaginez maintenant que ce smartphone soit maléfique, et que des choses étranges surviennent dès qu’une personne prend un selfie avec.

Si, malgré toutes ces mises en garde, vous vous sentez encore attirés par cette aventure, libre à vous… mais attention, ce sera à vos risques et périls !

Avis :

Nolan va rentrer au lycée et à cette occasion, ses parents lui offrent son premier téléphone afin qu’il puisse rester en contact avec eux. Le jeune garçon est aux anges, il a toujours été regardé de travers au collège car il était un des rares à ne pas avoir de portable. Les choses étant désormais différentes, il espère pouvoir s’intégrer et se faire des amis. Malheureusement son téléphone portable semble avoir une autre idée derrière la tête.

Selfie est une courte nouvelle qui parle, comme son nom l’indique, de la tendance qu’ont les gens à se prendre, eux-mêmes, en photo. On va suivre tout au long du récit, le parcours du téléphone portable qui, pour une raison que je ne dévoilerai pas (il faut garder un peu de mystère), va passer des mains de Nolan à Julie, puis Robert et enfin Sofia et Mathilde. Nolan et Julie sont de jeunes élèves, Robert est un vieux sans-abri et Sofia et Mathilde sont deux femmes en couple. Ils viennent tous d’horizons différents mais ils devront faire face ensemble aux événements qui s’abattront sur eux.

J’ai aimé le thème très actuel de l’histoire et certaines réflexions de l’auteur, notamment sur le fait que nous passons notre temps sur notre téléphone et qu’on regarde de plus en plus à travers notre caméra plutôt qu’avec nos yeux.
Cependant, j’ai trouvé que l’auteur montrait une opinion trop tranchée sur la question. Au lieu de nous pousser à la réflexion et de nous faire prendre conscience de l’impact qu’ont les technologies dans notre vie ou du moins celles de nos personnages, il nous dit très clairement que les selfies sont le mal et qu’il faut à tout prix arrêter d’en prendre. J’aurais préféré une réponse plus nuancée aux problèmes que rencontrent nos protagonistes car rien n’est tout noir ou tout blanc.

De même, pour les autres problématiques mentionnés comme les brimades, les mises à l’écart ou autres critiques qu’on peut recevoir sur notre mode de vie. A chaque fois, l’auteur nous présente un point de vue, sans sous-entendre qu’il en existe d’autres. Par exemple, Nolan se faisait un peu chahuter parce qu’il n’avait pas de portable et n’était donc pas « à la mode ». Bien qu’il est vrai qu’on peut être mis à l’écart parce qu’on ne possède pas ce que tous les autres ont, il existe des gens qui ne se cantonne pas à ce genre de détails. Cela revient à ce que j’ai dit un peu plus haut mais voilà, j’aurais préféré que l’auteur nous montre une vision moins pessimiste du monde et de ses habitants.

Il manque aussi pas mal d’explications sur les effets du téléphone et le monde que l’auteur a crée de toutes pièces via ce biais. C’était un passage vraiment intriguant et bien pensé, du coup j’aurais aimé que Yannick Giammona nous en dise plus.
Enfin, il y a beaucoup de répétitions et pas seulement au niveau des péripéties qui ont lieu mais aussi au niveau du vocabulaire employé. Que les mésaventures des personnages se ressemblent, c’est tout à fait normal vu qu’ils passent tous par le même processus avant de se retrouver mais je pense vraiment qu’il y a moyen de raconter un même événement de plein de façons différentes. C’est plus facile à dire qu’à faire bien entendu mais je considère que notre langue est suffisamment riche pour nous permettre de réaliser cet exercice sans trop de difficultés. De ce fait, au bout du troisième personnage, j’ai senti une certaine redondance dans le récit et j’avais hâte qu’on passe à la suite !

Bref, « Selfie » traite d’un sujet d’actualité et d’une manière plutôt originale. Les personnages sont variés et attachants. Cependant le manque de développement de certaines parties et les raccourcies pris par l’auteur sur le bien fondé des technologies m’ont un peu refroidi.
J’attends de lire Double Face avant de me faire un avis définitif sur l’auteur mais en tout cas, Yannick Giammona a toujours de bonnes idées derrière la tête, il semble juste avoir du mal à les développer comme il se doit. N’ayant lu que des nouvelles jusqu’à présent, je me dis que c’est un format qui n’est peut-être pas adapté à ses écrits.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s