Double face – Yannick Giammona

Note : ★★★☆☆ (3/5)
Extrait : « Avant de partir, il prend bien soin de refermer la porte d’entrée à clé, comme il le fait habituellement. Ce geste n’est pas calculé. Il est machinal. »

couv3714052

Titre : Double face
Auteur : Yannick Giammona
Genre : Drame
Langue : Française
Pages : 344
Note : 3/5

En bref : Une histoire qui me faisait envie et dont le début vous met rapidement dans une ambiance sombre et captivante. Cependant, même si j’ai passé globalement un bon moment, j’ai relevé pas mal d’incohérences dans l’histoire et dans le comportement des personnages. La fin quant à elle, bien qu’elle soit surprenante, n’était pas celle que j’attendais.

Résumé :

Un matin du mois d’avril, André se promène sur les bords d’une plage d’Hendaye. Il trouve un homme, seul et inconscient, échoué sur le sable. Médecin à la retraite, André recueille cet homme et s’empresse de le soigner. Il découvre alors que l’inconnu ne se rappelle de rien. Mis à part son prénom.

Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? André va aider ce quidam à raviver ses souvenirs, entre Hendaye et Bordeaux, sa ville de naissance. Tout cela va le mener dans des aventures incroyables, surtout quand il découvrira le lourd secret que cache l’inconnu…

Quel est ce secret ? Qui est vraiment cet homme ? André parviendra-t-il à survivre au long voyage qu’il devra effectuer ?

Avis :

Mon avis risque d’être un peu dur mais étant une grande lectrice de policier, thriller et autres livres avec des enquêtes, il y a des points sur lesquels j’ai désormais du mal à faire l’impasse et ce livre en contient quelques uns.

L’histoire commence avec Carole et ses deux enfants, Antoine et Claire. Carole s’est fortement disputée avec son mari la veille au soir. On ne connait pas vraiment les détails mais il semble que le mari ait pété les plombs. Sa femme souhaite quitter le domicile familial avec ses enfants, vendre la maison, demander le divorce et ne plus jamais revoir son mari.
Ailleurs, André, un médecin à la retraite, sauve un homme qui se trouve être amnésique, au bord de l’eau, lors de sa promenade matinale. C’est dans cette ambiance lourde de conséquences et avec cet individu plein de mystères que nous entamons le livre.

J’ai apprécié qu’on plonge dans l’histoire dès les premières phrases et qu’on raccroche les wagons au fur et à mesure. De ce côté là, c’était plutôt bien fait. De plus, les phrases courtes qu’utilisent beaucoup l’auteur, permettent une lecture rapide et dynamique tout au long du récit. Je partais donc, d’un côté, avec l’envie de connaître les raisons et les conséquences de leur dispute et de l’autre, le désir d’apprendre l’identité de cet homme amnésique.
Dans le deuxième chapitre, on découvre que le mari était saoul lors de leur altercation et que sa femme a décidé de partir vivre chez sa mère le temps que la tension retombe. Elle prévoit tout de même de retourner voir son mari le lendemain, après qu’il ait décuvé, pour avoir une franche discussion avec lui. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu car dans un excès de rage, le mari tue toute sa famille. Jusque-là, « tout va bien », c’est cohérent.

Cependant, à partir de là, les événements dérapent. Je ne vais pas citer tout ce qui m’a dérangé mais seulement les plus importantes pour moi. Tout d’abord, la mère de Carole, qui était au courant que sa fille allait retrouver son mari violent le lendemain, met plus de trois jours à appeler les flics pour signaler la disparition de Carole et ses enfants. Et, alors qu’elle a une voiture, pas une seule fois, elle pense à aller directement chez sa fille pour savoir pourquoi elle n’a pas de nouvelles. Ce passage m’a littéralement fait péter un plomb…
La grand-mère aurait dû aller chez sa fille avant d’aller voir la police ou au moins leur donner son adresse. Ils auraient trouvé les corps. Et même si par je-ne-sais-quelle circonstance, la mère de Carole ne savait pas où logeait sa fille, avec le nom et le prénom, la police aurait dû retrouver l’adresse et commencer par faire un tour de reconnaissance autour et dans la maison, avant d’ouvrir une enquête pour disparition. Ils auraient découvert le poteau rose. C’est la base d’une enquête non T___T ?

La grand-mère n’est pas très futée mais c’est aussi le cas de la police et plus particulièrement du lieutenant Laporte en charge de l’affaire et des deux jeunes recrues qui l’accompagnent. Je ne fais pas partie des forces de l’ordre mais quand il y a un triple homicide dans une maison, tu la passes en revue du sol au plafond et tu prends des échantillons de tout ce que tu peux. Tu ne te contentes pas juste des pièces où les corps sont placés… Pour un Lieutenant qui est dit efficace et exemplaire, je l’ai trouvé très peu performant.

En plus de ces deux grosses erreurs, il y a tout au long du livre des petites incohérences. Comme la porte de la maison qui est refermé à clé lorsque le mari s’enfuit mais qui est ouverte dans un flashback de cette même scène plus loin. Ou encore le médecin qui découvre un homme à l’agonie au bord de l’eau, qui dit que chaque minute compte mais qu’au lieu d’appeler une ambulance, il fait vingt minutes de marche pour rentrer chez lui, prendre sa voiture et revenir…

Bref, « Double face » est un roman qui se lit vite et bien et qui a une histoire de base intéressante mais qui possède beaucoup trop d’erreurs à mon goût. Les incohérences et le comportement incompréhensible de certains personnages auront eu raison de moi. Je regrette aussi qu’il n’y ait eu aucun suspense en ce qui concerne l’identité de l’homme amnésique retrouvé par André. La fin, quant à elle, est inattendue et la plupart l’apprécieront sûrement, pour ma part, ce n’est pas celle que j’espérais.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s