L’appel de Cthulhu & L’horreur à Dunwich – H.P. Lovecraft

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « N’est pas mort ce qui à jamais dort. Et au fil des âges peut mourir même la mort. » – « Du fond de son tombeau à R’lyeh, Cthulhu rêve et attend. »

couv50315330Titre : L’appel de Cthulhu
Auteur : H.P. Lovecraft
Genre : Fantastique, Horreur
Langue : Française
Pages : 120
Note : 4.25/5

En bref : J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire et à visualiser certains passages. Cependant une fois dedans j’ai beaucoup aimé ce que j’y ai découvert et j’en aurais bien demandé plus, je reste sur ma faim. J’ai quand même beaucoup apprécié la dernière partie sur l’épave du bateau retrouvée. C’était prenant !

couv35641556Titre : L’horreur à Dunwich
Auteur : H.P. Lovecraft
Genre : Fantastique, Horreur
Langue : Française
Pages : 116
Note : 3.75/5

En bref : Ce qui m’a surtout dérangé dans ce roman, c’est les dialogues des villageois. Ils mangent la moitié des mots et c’était fastidieux à lire parfois. Hormis cet aspect, j’ai beaucoup aimé l’histoire où l’effroi s’installe petit à petit et contamine tout le village et ses habitants. Cela manque un peu d’explications par moment mais ce n’était pas si dérangeant que ça non plus.

Résumé :

L’appel de Cthulhu : Au fond de l’océan, dans la cité maléfique de R’lyeh, l’infâme Cthulhu sommeille en attendant d’imposer son règne sur la terre, tandis que ses disciples préparent son retour. La malédiction qui s’abattit sur Sarnath. Les créatures étrangers qui peuplaient l’antique cité ont été massacrées par les nouveaux arrivants.
Leur vengeance sera terrible.

L’horreur à Dunwich : Dunwich, petit village lugubre cerné par les collines du Massachusetts, est le théâtre d’événements étranges et inquiétants. Le mystère plane autour de la naissance de Wilbur Whateley et le mauvais sort semble s’acharner sur sa famille. Après une enfance solitaire, Wilbur, guidé par ses instincts maléfiques, dérobe un livre de sorcellerie, le Necronomicon…
Verrouillez les portes, calfeutrez les fenêtres et allumez toutes les lumières avant d’ouvrir ce livre…

Avis :

Quand on aime un peu l’horreur, le fantastique ou les jeux de rôles et de société, on a forcément entendu parler à un moment donné de H.P. Lovecraft. Je me suis toujours dit qu’il allait falloir que j’aille au-delà du nom et que j’aille creuser dans ses écrits, voir l’univers qu’il avait crée.
Etant tombé en librairie sur les couvertures simples mais jolies des éditions Bragelonne, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de me lancer ! Vu la taille des romans et ce que j’ai à en dire dessus, j’ai préféré réunir mes deux lectures en une seul chronique.

L’appel de Cthulhu est divisé en trois parties. Nous suivons Francis Thurston qui découvre des documents étranges dans les affaires de son grand-oncle décédé. Ces papiers mentionnent une secte vouant un culte à une créature inconnue. Sa curiosité l’emporte et il décide d’approfondir ses recherches à ce sujet tout d’abord en explorant les dossiers de son grand-oncle, puis en s’informant auprès de professeurs et d’inspecteurs. Enfin, alors qu’il s’apprête à abandonner son investigation, il tombe sur un article de journal qui l’interpelle.

En ce qui concerne L’horreur à Dunwich, nous suivons les habitants du village mais surtout la famille Whateley, une des plus importantes de Dunwich. Lavinia, la fille du vieux Whateley donne naissance à Wilbur. Personne ne connait l’identité du père mais tous ont leur idée en tête. Au fil des années et de la croissance de Wilbur Whateley, d’étranges événements ont lieu au sein du village… Entre disparitions, cris et secousses, les habitants sont de plus en plus terrorisés par la famille Whateley car tous les indices récoltés sur ses mystères semblent converger dans leur direction.

Que ce soit dans L’appel de Cthulhu ou dans L’horreur à Dunwich, j’ai eu quelques difficultés à entrer dans le bouquin. L’écriture n’est pas complexe en soi et peut-être que je n’étais simplement pas dans le bon état d’esprit au moment de ma lecture mais j’ai eu du mal à rester concentrée sur l’histoire et à suivre les événements. Il me manquait ce petit truc qui me plonge dans le livre et qui me fait oublier le monde extérieur.

Par contre, une fois dedans, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le monde de l’auteur, ses personnages principaux et ses entités démoniaques. Je n’ai lu que deux courts romans et pourtant j’ai tout de suite senti que H.P. Lovecraft savait ce qu’il faisait, où il nous emmenait et qu’il avait déjà son univers complet en tête. C’est une sensation que j’adore et qui me donne envie de continuer mes explorations !

Je ne saurais dire lequel j’ai préféré des deux. D’un côté, j’ai aimé la continuité dans l’histoire qu’on a dans L’horreur à Dunwich et l’effroi progressif qui s’installe dans le village mais j’ai été dérangée par le dialect qu’ils ont voulu retranscrire. Dès que les habitants parlaient, leurs mots étaient à moitié mangés et ça rendait la lecture vraiment hasardeuse.
De l’autre, j’ai adoré en apprendre plus sur Cthulhu, cet être dont j’avais tant entendu parler mais j’ai eu davantage l’impression de lire trois rapports à des stades plus ou moins avancés dans les recherches de Francis Thurston plutôt qu’une aventure qui s’enchaîne. Cela restait super intéressant mais tout de même moins prenant. C’est l’histoire dont j’en attendais le plus et du coup, j’ai été un peu déçue et frustrée de ne pas en savoir plus sur le sujet. Je crois que j’étais trop avide de connaissances pour le coup xD.

Bref, après une entrée en matière un peu compliqué, j’ai adoré tout ce que j’ai découvert de l’univers de Lovecraft. J’ai l’impression d’en n’avoir effleuré que la surface et j’ai hâte de plonger d’avantage dans son monde. Je m’attendais à ce que ce soit plus effrayant que ça et à ne plus pouvoir dormir la nuit, je suis donc soulagée que ce ne fût pas le cas. Néanmoins, ces deux romans sont trop courts à mon goût et n’étanchent pas la soif de savoir que j’ai d’en apprendre plus sur l’univers de Lovecraft donc si vous avez de meilleurs ouvrages à me proposer, je suis tout ouïe !

6 réflexions sur “L’appel de Cthulhu & L’horreur à Dunwich – H.P. Lovecraft

  1. Belle découverte j’ai l’impression.
    Je vois que toi aussi tu as parfois eu du mal à visualiser l’univers de Lovecraft, ce fut aussi mon problème et un peu pourquoi j’ai abandonné et suis passée aux mangas mais je je désespère pas de réessayer ^^
    En tout cas contente que la plume et l’univers t’aient plu dans l’ensemble 😊

    J’aime

    • Oui, j’ai mis un temps fou à visualiser le monstre Cthulhu par exemple mais en même temps, c’est un être très spécial qu’on peut difficilement assoicier à quelque chose qui existe et qu’on connait.

      Mais pour le reste, j’ai plutôt bien apprécié mon entrée dans l’univers même si j’ai l’impression de n’avoir pas tant appris que ça 😅

      Aimé par 1 personne

  2. A part la partie avec les personnes parlant un dialecte qui leur fait manger la moitié des mots et des débuts peut-être un peu moins immersifs que le reste, cette expérience de lecture a l’air intéressante 🙂 J’attends une édition financée sur Ulule avant de me lancer dans la découverte de cet auteur, et espère apprécier ces textes autant que toi. J’avais tenté en anglais, mais son style m’avait assez décontenancée pour que je renonce…

    J’aime

    • Je ne sais pas si toutes les éditions ont repris ce dialecte en traduisant mais c’est vrai que ça m’a pas mal dérangé. C’était trop poussé à mon goût et ça a impacté mon rythme de lecture.

      Je suis curieuse de savoir ce que ça donne en anglais mais vu le personnage, ce que tu dis ne m’étonne pas du tout. Je ne sais pas si je m’y ferai non plus 🤔

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s