Clément Coudpel contre les spectres de Samain – M. d’Ombremont

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Combien de temps réussira t-il à se mentir à lui-même ? Quelque chose a changé. Il ignore quoi. Il ressent juste cette certitude absolue qui lui dévore les tripes. Quelque chose a changé. Il arrive à la croisée des chemins. »

clement-coudpel-contre-les-spectres-de-samain-1389171-264-432Titre : Clément Coudpel contre les spectres de Samain
Auteur : M. d’Ombremont
Genre : Fantastique
Langue : Française
Pages : 388
Note : 4.25/5

En bref : Clément et sa passion pour la pop culture en fait un héro attachant. Son envie de ne pas suivre les traditions familiales rend l’histoire surprenante et originale. J’aurais aimé que l’univers des macrales et le bestiaire soient plus développés. En attendant, la plume de l’auteur ne manquait pas de piquant et d’humour.

Résumé :

Clément Coudpel porte un nom de famille un peu étrange, il l’admet. En dehors de ça, il se considère comme n’importe quel garçon de treize ans : il aime les mangas, les jeux vidéo et trainer avec son meilleur ami, Takeshi, dans leur petit village liégeois. Ce qu’il veut dans la vie ? Aucune idée ! Mais une chose est sûre, il n’embrassera pas la malédiction familiale. La magie, les cimetières, les macrales, les fantômes, très peu pour lui. Et toute la pression qu’il subit au quotidien n’y changera rien, peu importe à quel point ses détracteurs vont loin. Il laisse ça à son aînée, Camille, qui s’en sort comme une cheffe. Sauf que quand cette dernière disparait à quelques jours de Samain, Clément craint de ne plus avoir le choix…

Avis :

Je remercie la maison d’édition Livr’s qui a accepté de m’envoyer ce roman avec lequel j’ai passé un très bon moment.

La famille Coudpel est une famille de macrale dont la mission est de surveiller le Chemin de la Mort et des Esprits. Pour cela, tous les ans, une cérémonie a lieu pendant le Samain pour empêcher les spectres des autres dimensions de venir dans le leur. Lorsqu’il était petit, Clément a vu sa mère mourir lors de cette cérémonie. Traumatisé par cet événement, Camille, sa grande sœur a décidé de marquer son frère d’un sceau afin de brider sa magie pour qu’il ne puisse plus voir les monstres qui l’entourent. Depuis ce jour, c’est Camille qui est chargée de protéger leur monde tandis que Clément profite d’une vie pratiquement exempt de surnaturel.

J’avais beaucoup aimé l’originalité du roman Bratva et bien que nous soyons dans un univers et un genre complètement éloignés de la mafia russe, j’ai retrouvé cette fraîcheur qui m’avait tant plu.

Nous suivons Clément, le cadet de la famille et la seule personne a vouloir renier ses pouvoirs. Cela ne plaît pas beaucoup à son entourage ni aux autres familles macrales qui composent la ville où il habite. Depuis qu’il a raté la rentrée au Cénacle, l’école des macrales, tous les jeunes sorciers qui le côtoyaient jusque-là, se sont petit à petit ou même brusquement, éloignés de lui. Cet isolement ne perturbe pas plus que ça Clément qui souhaite plus que tout vivre la vie qu’il a choisi, mais les choses se compliquent lorsque des événements inhabituels ont lieu à l’approche de Samain.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Clément qui possède déjà une certaine maturité, malgré son jeune âge, à cause de la double vie qu’il mène et des souffrances qu’il a déjà du surmonter. Il peut paraître lâche car il fuit ses responsabilités et les traditions familiales mais je l’ai plutôt vu comme un homme de caractère qui n’hésite pas à sacrifier le bien commun pour vivre comme il l’entend. C’est égoïste certes mais cela rend, du coup, certaines de ses actions imprévisibles. A plusieurs reprises, j’étais persuadée que l’auteur allait se diriger dans la direction « classique » de ce type d’histoire mélangeant jeunesse et fantastique mais non, elle nous propose une approche plus originale et qui m’a tenu en haleine. On est dans un monde ambiguë, gris où il est difficile de distinguer les gentils des méchants. Je ne suis d’ailleurs pas sûre qu’il y en ait réellement, nous avons simplement plusieurs points de vue et objectifs qui s’affrontent et de ce fait, les possibilités deviennent multiples et les rebondissements font leur effet. Même si le protagoniste n’a que 13 ans, j’ai fini par me dire que tout pouvait arriver, le meilleur comme le pire, et j’ai dévoré les pages les unes après les autres pour connaître le fin mot de l’histoire.

En ce qui concerne les autres personnages qui accompagnent Clément, nous avons surtout Takeshi, son meilleur ami, Katel, un oupyr et Camille, sa grande sœur. J’ai aimé les interactions très différentes de chacun avec notre héro, en particulier Clément et Takeshi qui sont fans de mangas et de jeux-vidéos et dont les références, sur ces deux thèmes, inondent le roman (peut-être un peu trop par moment d’ailleurs). Je regrette que Clément préfère davantage Bleach à One Piece (personne n’est parfait…) mais la mention du Donjon de Naheulbeuk vers la fin me réconcilie avec le personnage !

Hormis les goûts parfois douteux de Clément (nan, je plaisante xD), l’histoire et les personnages m’ont plu d’une manière globale. La seule chose qui m’a manqué, c’est l’absence de détails sur le monde des macrales. Le monde des humains je maitrise, mais celui des sorciers m’était inconnu et j’étais avide de savoir à ce sujet. Nous faisons bien la connaissance des familles Di Conti et Coudusort mais leurs rôles restent assez flous pour certains et je voulais vraiment en connaître davantage sur eux, sur le Cénacle, sur De Chantraine, sur la fête de Samain, les différentes dimensions, etc. Ce roman regorge de potentiel et j’espère qu’il sera exploité dans les prochains tomes parce que je veux TOUT savoir !

Bref, « Clément Coudpel contre les spectres de Samain » est un bon roman. Le personnage principale et sa passion pour la pop culture en fait un protagoniste attachant et son envie de ne pas suivre les traditions familiales rend l’histoire surprenante et originale. J’aurais aimé que l’univers des macrales et le bestiaire soient un peu plus développés mais cela viendra peut-être par la suite. En attendant, le rythme de ce premier volume était correct et la plume de l’auteur ne manquait pas de piquant et d’humour. Je suis curieuse de lire le deuxième tome et de voir ce que Clément nous réserve !

EDIT : Je viens d’apprendre que ce roman est un one-shot et ma tristesse est grande… Cela ne change rien au plaisir que j’ai au à le lire et aux qualités que j’ai relevé plus haut mais du coup, je trouve la fin un peu trop ouverte et il y a beaucoup de potentiel qui n’a pas été exploité T___T.

16 réflexions sur “Clément Coudpel contre les spectres de Samain – M. d’Ombremont

  1. Un tout grand merci pour cette chronique enthousiaste qui me touche beaucoup 😍 même si on a une divergence d’opinion manga 🤣
    Par contre le roman est un one shot, il n’y a aucune mention à un tome suivant et je n’ai pas du tout prévu d’en écrire un autre 😅 j’ai vraiment voulu une histoire unique, achevée sur elle même. Je sais que la fin n’est pas fermée à 100% mais je ne suis pas non plus partisane de tout imposer au lecteur, chacun est libre d’imaginer ce qui se passera peut être dans l’avenir après ces événements.
    Je comprends la frustration que ça peut engendrer car c’est vrai que l’univers est vaste toutefois comme la narration est focalisée sur Clément j’avais moins de latitude pour développer tout ça. J’espère que ça ne changera pas ton avis sur le roman 😦

    Aimé par 1 personne

    • Ahah, les goûts et les couleurs… 🤣

      Naaaaaan, c’est vrai 😱 !? Vu comment ça se terminait, j’étais persuadée qu’il y aurait une suite ! Naaaaan 😭 Je voulais tellement en savoir plus sur les macrales et tout 😢 Ça ne changera pas le plaisir que j’ai eu a le lire mais c’est vrai que la fin est peut-être un peu trop ouverte pour moi du coup ><

      Ça n

      J’aime

      • Ah non c’est vraiment pas dans mon programme je t’assure 😅 et si y’en a une elle sera centrée sur un autre personnage que Clément si tu vois ce que je veux dire. C’est marrant parce que je n’ai pas souvenir que la fin de Bratva t’ai posé souci alors qu’elle est pire en terme d’ouverture je trouve 😅

        J’aime

      • Ça ne m’a pas choqué pour Bratva parce qu’on avait fait le tour de l’univers je trouve. Alors même si la vie de la fille continue et qu’on pouvait s’imaginer ce qu’on voulait, j’avais plus ou moins eu toutes les réponses à mes questions.

        Dommage, il y avait encore tellement de choses que je voulais savoir T___T
        Ça ne m’aurait pas dérangé que tu partes sur un perso différent et que tu développes une autre partie de l’univers. Au contraire, connaître le devenir de Clément et Célestin d’un point de vue extérieur aurait pu être très intéressant ! 🤓

        J’aime

      • Oui ça pourrait l’être je ne dis pas le contraire 🙂 mais je ne l’ai pas prévu en tant que projet du moins pas dans un avenir proche, c’est pour ça que je tenais à préciser qu’on est vraiment sur un one shot ici. Désolée pour la déception 😦

        J’aime

      • Oui, je comprends, tu as bien fait ! 😊 J’ai fait quelques modifs dans ma chronique du coup, pour ne pas mettre des lecteurs sur une mauvaise piste ><

        Je suis déçue de ne pas pouvoir me plonger davantage dans l'univers que tu avais crée mais je ne suis pas déçue de l'avoir lu, ne t'en fais pas ! J'ai quand même passé un très bon moment 😀

        Aimé par 1 personne

  2. Tu es la seconde à en parler comme ça en bien, cette histoire m’intrigue de plus en plus même si je note qu’elle aurait mérité plus de développement et donc qu’il n’y aura pas de suite malheureusement, mais c’est tellement rare un roman qui parle de manga que forcément je me le note 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s