Les deux lions – Nagisa Furuya

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « C’est moi qui ai voulu qu’on devienne amis… et d’un coup, je me suis retrouvé incapable de répondre à tes attentes. »

les_deux_lions_8974Titre : Les deux lions
Auteur : Nagisa Furuya
Genre : Yaoï
Langue : Française
Pages :  260 pages (terminé)
Note : 4.25/5

En bref : Un Yaoï doux et chaleureux. L’histoire quoique banal et légère à première vue, se révèle plus profonde grâce à des protagonistes bien construits mais aussi grâce à un petit tacle de la mangaka sur les rumeurs et les préjugés. Les dessins, quant à eux, sont simples mais portent le tout avec brio. Je n’aurais pas dit non à une suite !

Résumé :

Dès son entrée à l’université, le jovial Junpei n’a aucun mal à se faire des amis. Il croisera très vite la route de Leo, garçon renfermé et peu bavard, avec qui il n’échangera que quelques mots brefs. Persuadé de l’avoir déjà rencontré quelque part, Junpei se rendra finalement compte que Leo vient du même lycée que lui et qu’à l’époque, les autres le surnommaient « le lion enragé ». Fatigué des rumeurs à son sujet, Leo avait choisi une université loin de chez lui en espérant y prendre un nouveau départ et s’y faire des amis, mais l’arrivée de Junpei dans son entourage risque de tout gâcher ! Heureusement, sans le juger, ce dernier lui propose de devenir son premier ami et les deux jeunes hommes commencent à se rapprocher… au point que Junpei se pose des questions sur ses véritables sentiments

Avis :

C’est la rentrée universitaire pour Junpei et alors qu’il discute avec un de ses nouveaux amis sur un banc, il s’aperçoit que la personne assise à côté de lui à oublier sa bouteille d’eau. Il l’interpelle pour la lui rendre mais celui-ci lui dit qu’il peut la garder. Plus tard, il recroise cette même personne à un distributeur et souhaite lui rendre la pareille mais le jeune homme ne semble pas apprécier son geste. Curieux d’un tel comportement, Junpei va finir par découvrir l’identité du garçon, Léo Onizuka et comprendre les raisons de son hostilité.

Voilà un one-shot sans prétention mais avec lequel j’ai passé un très bon moment. J’ai tout aimé, les personnages, l’histoire, les dessins et une fois terminé, j’avais déjà envie de le relire.

Tout d’abord, les personnages étaient très attachants. J’ai aimé la bonne humeur constante de Junpei, sa capacité à se faire des amis facilement mais aussi sa remise en question plus tard, que j’ai trouvé très touchante. Il est chaleureux et comme une lumière, il attire les gens vers lui et apporte du réconfort. De l’autre côté, nous avons Leo Onizuka, un jeune homme taciturne, incompris au lycée et qui cherche à prendre un nouveau départ à l’université. C’est le genre de personnage, timide et maladroit, qui me fait craquer à tous les coups et ça n’a pas loupé cette fois-ci non plus. Il est à l’opposé de Junpei mais il a la volonté de changer, de s’ouvrir aux autres et de prendre confiance en lui. Son évolution était passionnante à observer ! A eux deux, ils forment un duo contrasté mais qui s’apportent beaucoup de choses. J’ai adoré les voir grandir et s’épanouir ensemble.

L’histoire quant à elle, est très bien développée, nous voyons nos deux protagonistes faire connaissance, passer du temps ensemble et cultiver leur amitié. Junpei passe outre les rumeurs qu’il a entendu et offre à Leo la vie étudiante qu’il n’a pas pu avoir. En échange, Léo s’ouvre à lui et lui partage son passé et ses traumatismes. Nous avons là, une relation saine, touchante et toute douce qui m’a petit à petit fait chavirer.
Cette amitié naissante va bien entendu se transformer en romance et j’ai beaucoup apprécié la façon dont la transition s’est faite, avec bienveillance et simplicité. Tout est très bien dosé, rythmé et on ne peut que tomber sous le charme de ce titre.

Le seul bémol que je pourrais soulever, c’est la fin plutôt ouverte qui nous donne envie d’en savoir plus. Le mangas fait déjà plus de 200 pages mais je n’aurais pas été contre en avoir 200 de plus si ça me permettait de connaître la suite de leur histoire !

Bref, « Les deux lions » est un Yaoï doux et chaleureux. L’histoire quoique banal et légère à première vue, se révèle dès le deuxième chapitre plus profonde grâce à des personnages particulièrement bien construits mais aussi grâce à un petit tacle de la mangaka sur les rumeurs et les préjugés qui peuvent parasiter la vie de quelqu’un. Les dessins, quant à eux, sont simples mais portent le tout avec brio. Je passais un si bon moment en compagnie de Leo et Junpei que je regrette que ce one-shot se soit terminé aussi vite, je n’aurais pas dit non à un deuxième tome, la fin nous laisse en suspend !

4 réflexions sur “Les deux lions – Nagisa Furuya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s