Our dining table – Ori Mita

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Quand on aime quelqu’un, on doit accepter la souffrance qu’on ressent quand on perd cette personne. Cette douleur prouve que j’ai aimé ma femme. Je suis donc heureux de la ressentir. »

couv30879450Titre : Our dining table
Auteur : Ori Mita
Genre : Yaoï
Langue : Française
Pages :  244 pages (terminé)
Note : 4.5/5

En bref : Un mangas à avoir absolument dans sa bibliothèque si vous aimez nager dans un champ de coton moelleux. Tout dans ce titre est accueillant et chaleureux, de la couverture à l’histoire, en passant par les dessins. C’est bien plus qu’une simple romance, c’est une histoire sur la famille et sur l’importance du partage.

Résumé :

Yutaka est un jeune salarié qui a excessivement de mal à tisser des liens avec ses collègues. Très introverti, il se retrouve toujours seul lors de ses pauses déjeuner. Mais allez savoir pourquoi, il est un jour invité chez Minoru et Tane, deux frères croisés dans un parc, pour leur enseigner sa recette des onigiri. Depuis, Yutaka mange de plus en plus souvent avec eux, et progressivement finit par attendre ces rendez-vous avec beaucoup d’impatience. Ces moments de convivialité lui permettront-ils de s’ouvrir un peu plus au monde qui l’entoure ?

Avis :

Yutaka est un salaryman solitaire malgré lui, qui prend ses repas seul dans un parc non loin de chez lui. Un jour, il rencontre un petit garçon du nom de Tane qui veut absolument goûter l’onigiri concocté par Yutaka. Plus tard, le salaryman va faire la connaissance du grand-frère de Tane, Minoru, qui va lui demander de lui apprendre la recette des onigiris que son petit-frère a adoré. De fil en aiguille, Yutaka va passer de plus en plus de temps avec les deux frères et il va réapprendre à manger « en famille ».

Que dire sur ce titre à part que je l’ai adoré du début à la fin ? Depuis quelques années maintenant, j’ai un rapport avec la nourriture assez particulier et même si je n’ai pas le même problème que notre héro Yutaka, j’ai été particulièrement touchée par son passé. Le fait qu’il refuse tout regroupement familial, amical ou professionnel autour d’un repas à cause des traumatismes qu’il a subi m’a révolté et m’a tout de suite fait compatir pour ce personnage si innocent et plein d’amour. J’ai donc adoré le voir s’épanouir à table avec Minoru et Tane tel un petit oiseau qui apprend à voler.

Yutaka est mignon mais la palme du personnage le plus chou revient malgré tout à Tane, le plus jeune des deux frères. Ma passion pour les gosses est plutôt inexistante mais depuis que j’ai rencontré Daichi de Whispering : Les voix du silence et Tane, je commence à revoir mon jugement. Des petits bonhommes comme ça, plein de vie, de bonne humeur et polis, j’en veux bien un ou deux ! Je l’ai trouvé adorable et il m’a souvent fait rire à prendre les devants et à toujours couper l’herbe sous le pied de son grand-frère. Minoru d’ailleurs est le grand-frère parfait par excellence. Ayant un sister complex très prononcé (xD), je ne pouvais que l’aimer, lui qui prend si soin de Tane, en l’accompagnant partout, en lui préparant ses repas et en jouant avec lui.

Avec cette petite troupe si charmante, l’histoire ne pouvait que l’être aussi. J’ai adoré suivre nos protagonistes au supermarché, en cuisine ou en train de manger autour d’un repas. C’est chaleureux, convivial et mon cœur fondait un peu plus à chaque page.
Mais ce qui m’a surtout marqué c’est la discussion entre Yutaka et le père de Minoru vers la fin du tome. On y parle de la famille, du deuil, du rejet et de la peur d’aimer, de s’attacher pour finir par être abandonné. Les paroles échangées à ce moment-là sont criantes de vérité et elles m’ont ému autant que le personnage. Si j’avais pu entrer dans le livre, j’aurais fait un câlin groupé avec tout le monde !

Et la romance Pauline, il n’y en a pas ? Mais bien sûr que si Jamie ! L’évolution de la relation Yutaka/Minoru m’a d’ailleurs rappelé celle dans Les deux lions, elle est naturelle et bienveillante. Sans qu’ils ne s’en rendent compte, juste en passant de plus en plus de temps ensemble, ils vont tomber sous le charme l’un de l’autre. Un déroulement tout en douceur à l’image des personnages, du titre, de la couverture,… de tout en fait !

Bref, « Our dining table » est un Yaoï à avoir absolument dans sa bibliothèque si vous aimez nager dans un champ de coton moelleux. Tout dans ce titre est accueillant et chaleureux, de la couverture à l’histoire, en passant par les dessins. C’est bien plus qu’une simple romance, c’est une histoire sur la famille et sur l’importance du partage. Je ne peux que vous le recommander chaudement.

2 réflexions sur “Our dining table – Ori Mita

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s