Qualia under the snow – Kanna Kii

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Parle à des filles de temps en temps. – C’est une perte de temps. – Tu auras beau aimer les plantes autant que tu veux, elles ne te répondront jamais. »

couv72891566Titre : Qualia under the snow
Auteur : Kanna Kii
Genre : Yaoï
Langue : Française
Pages :  224 pages (terminé)
Note : 3.75/5

En bref : Une romance pleine de poésie. Les dessins créent une ambiance particulière et rendent les personnages mystérieux bien que parfois difficile à cerner. Néanmoins, le thème de l’acceptation de soi est très bien exploité et on se laisse facilement embarquer dans cette relation douce, pleine de tendresse et de respect.

Résumé :

Akio Kobayashi est passionné par les plantes et préfère leur compagnie à celle des personnes. Umi Ôhashi, un étudiant gay, enchaîne les aventures sans lendemain. Tous deux dans la même université, ils habitent également dans le même foyer étudiant. Inévitablement, ils finissent par passer beaucoup de temps ensemble. Ces moments vont leur permettre d’apprendre à mieux se connaître et se comprendre. Ainsi, au fur et à mesure que le temps passe, leur relation évolue. Découvrez un récit de tranche de vie empreint de douceur et d’innocence. Une immersion dans le quotidien d’une jeunesse qui malgré ses doutes et ses incertitudes ne demande qu’à accepter ses sentiments et vivre pleinement sa vie !

Avis :

Akio assiste un professeur d’université dans ses études sur les plantes. Il n’est pas d’un naturel très bavard ni social et quand il n’est pas en cours, il est dans le foyer étudiant où il habite. Parmi les élèves qui vivent dans cette maison se trouve Umi, un garçon connu pour être homosexuel et pour enchaîner les coups d’un soir. Ce comportement ne plaira pas à Akio et les débuts de leur amitié contiendront quelques accros.

Je vais commencer par ce qui est le plus facile à décrire : les dessins. Je les ai trouvé très réussi du début à la fin. Ils sont travaillés et ont un petit quelque chose de léger qui accentue toute la poésie et le mystère qui entourent nos personnages et leur relation. Ils sont parfaitement adaptés à l’ambiance que la mangaka a voulu reproduire.

En ce qui concerne les personnages, ça se complique. J’ai beaucoup aimé Akio et Umi, ils ont chacun un passé qui les pèse et fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui.
Akio a vécu une partie de son enfance sans ses parents et le comportement d’Umi réveille en lui des souvenirs de son père auxquels il aurait préféré ne pas penser. Mais lorsqu’il passe outre cette comparaison, il découvre en Umi, un jeune homme tout aussi marqué que lui par les relations. En effet, Umi aime les hommes. Il croit son penchant pour eux, anormal et l’expérience lui a prouvé qu’à cause de cela, il ne peut espérer avoir une vraie relation amoureuse. C’est pourquoi il enchaîne les coups d’un soir.

Les deux personnages m’ont touché par le manque d’attention qu’ils ont eu, surtout Umi qui accepte totalement sa sexualité mais qui, en même temps, est persuadé qu’il doit faire une croix sur son Happy Ending. Le chemin d’acceptation de soi qu’il parcourt, grâce à Akio, était émouvant à voir. Quant à ce dernier, j’ai aimé cette nonchalance qu’il semble avoir quelque soit les circonstances. Même l’évolution qu’il entreprend sur la fin est faite avec désinvolture, au point où, si on ne le connaissait pas mieux, on pourrait penser qu’il n’y a aucune sincérité derrière ses gestes.

C’est ce qui fait le charme de ce mangas mais c’est aussi ce qui fait son défaut. J’ai trouvé que, par moment, nos protagonistes étaient trop abstraits dans leurs conversations et leurs actions. Cela ne m’a pas dérangé tant que ça parce que je me suis laissée emporter par l’ambiance mais je peux comprendre les lecteurs qui ont ressenti des incompréhensions et qui ont trouvé que la fin était précipitée. Il y a beaucoup de non-dits et de sous-entendus qui rendent l’histoire parfois difficile à suivre et qui nous laisse un sentiment de manque.

Bref, « Qualia under the snow » est une romance pleine de poésie. Les dessins créent une ambiance particulière et rendent les personnages mystérieux bien que parfois difficile à cerner. Néanmoins, le thème de l’acceptation de soi est très bien exploité et on se laisse facilement embarquer dans cette relation douce, pleine de tendresse et de respect. Je lirai d’autres œuvres de Kanna Kii avec plaisir.

7 réflexions sur “Qualia under the snow – Kanna Kii

  1. J’ai le coeur qui se serre rien qu’en te lisant. Ça me donne terriblement envie de le relire !
    J’avais aussi beaucoup aimé l’ambiance et le trait très caractéristique de l’autrice.
    Il me tarde de découvrir son titre sur fond de musique l’an prochain 😀

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s