Il faut parfois déplier les étoiles – Erika Boyer

Note : ★★★★★ (5/5)
Extrait : « J’écris mes souhaits sur de petits morceaux de papier avant d’en façonner des étoiles que je glisse dans un pot, dans l’espoir qu’ils se réalisent. »

couv47480750

Titre : Il faut parfois déplier les étoiles
Auteur : Erika Boyer
Genre : Romance M/M, Jeunesse
Langue : Française
Pages : 383 
Note : 5/5

En bref : La romance parfaite pour Noël. C’est bourré d’amour et de convivialité. J’ai été charmée par Elliot et Sora, leurs insécurités et leurs passions. Cette histoire est comme un feu de cheminée un soir d’hiver, chaleureux et hospitalier. Ce livre a transformé mon cœur en guimauve et m’a donné envie de me rouler en boule dans un champ d’étoiles en papier. 

Résumé :

Tout au long de l’année, Eliott enferme ses vœux à l’intérieur d’étoiles en papier, dans l’espoir de les voir un jour se réaliser. Ils sont variés : monter tout en haut de la Tour Eiffel, avoir son BAC, manger une bonne brioche, acheter une nouvelle paire de baskets… À 16 ans, il y a tant de choses qu’il désire !

Mais quand Sora, son meilleur ami, prend sa jarre à souhaits et s’engage à en réaliser un par jour, pour se faire pardonner d’avoir encore oublié son anniversaire, Eliott n’est plus très sûr de vouloir que ses rêves deviennent réalité.

Parce que dans ses étoiles, il y a aussi de grands secrets, comme l’amour qu’il porte à Sora depuis des années…

24 jours, 24 vœux et 24 chances d’être démasqué. Décembre promet d’être agité !

Avis :

Etant une des bêta-lectrices de Erika Boyer, je lis et chronique ses romans avant leur sortie officielle, il se peut donc que des modifications aient été faites entre temps et que certains des défauts relevés ne soient plus d’actualité.

Le jour de son anniversaire, Elliot a rendez-vous avec son meilleur ami Sora mais celui-ci a oublié qu’ils devaient passer la journée ensemble. Pour se faire pardonner, Sora vole la jarre d’étoiles de son ami et décide de déplier une étoile par jour afin d’exaucer le vœu qui y est inscrit. Elliot aurait pu apprécier cette marque d’affection, si seulement il n’y avait pas dans certaines de ces étoiles, des souhaits qu’il ne veut absolument pas que son ami découvre…

Si vous voulez une jolie romance sur fond d’ambiance de Noël, cette histoire est faite pour vous ! J’ai adoré les personnages. Eliott et Sora sont deux jeunes hommes aux caractères opposés mais qui se complètent. Sora est discret sur ses sentiments, surtout en ce qui concerne les blessures qu’il garde au fond de son cœur mais, dans les autres domaines, il n’a aucun soucis à s’exprimer. Elliot, quant à lui, est plus renfermé. Il aime sa famille et son petit cocon. Il n’a pas vraiment de difficultés à s’ouvrir à eux mais dès qu’il faut sortir de sa zone de confort, la tâche est plus rude.
J’ai aimé leur tempérament, leur façon de se titiller, de se soutenir et de montrer leur affection. Ils se connaissent depuis tellement longtemps que parfois les mots ne sont plus nécessaires pour se comprendre. Ils étaient vraiment touchants à suivre.
Leurs familles respectives sont toutes aussi attachantes. Même si, contrairement à Elliot, Sora n’est entouré que de son frère et de sa sœur, l’ambiance reste chaleureuse et bienveillante. De plus, les deux maisonnées s’entendent si bien que c’est comme si nous avions affaire à une seule et grande famille. 

Les personnages sont adorables et l’histoire l’est tout autant. Elliot a écrit tout un tas de souhaits sur des morceaux de papier qu’il a ensuite pliés en étoile puis mis dans un pot, et c’était très drôle de le voir paniquer à chaque ouverture, à l’idée que son secret soit dévoilé au grand jour (enfin c’était guère marrant de son point de vue mais du mien…). J’ai aussi aimé voir Sora se démener pour réaliser les souhaits de son ami dont certains n’étaient pas faciles à exaucer, tandis que d’autres, se sont carrément retournés contre lui (le karma !). Au fil des chapitres, j’en suis venue à attendre avec impatience le suivant afin de découvrir dans quels péripéties, les étoiles, allaient embarquer nos protagonistes. Ce qui fait que j’ai dévoré ce roman en l’espace de deux jours seulement !

En plus de personnages et d’une histoire au top, le livre est parsemé de références à la culture japonaise. Ainsi, si comme moi, vous êtes un adepte des animes, des mangas, des films d’animation ou encore de musique japonaise, vous serez ravie de retrouver toutes les mentions qui y sont faites à ce sujet. Pour les autres, des explications sont données en bas de page pour que vous ne manquiez rien du récit ! 
Erika Boyer nous parle aussi de son amour pour le ciel et la photographie, pour Noël, les marchés, la nourriture,… Tout ce que j’aime en somme. Je me suis vraiment retrouvée dans cette histoire, au point où j’ai eu parfois l’impression qu’il avait été écrit pour moi ><.

Enfin, dernier détail mais qui a son importance : la mise en page. La couverture est superbe mais surtout, j’ai adoré les petites décorations qu’il y a à chaque début de chapitre et les dessins des étoiles en papier entre certains paragraphes, pour marquer le changement de lieu ou de temps. Les chapitres sont courts ce qui permet de garder un bon rythme et vous pouvez les lire d’une traite ou alors un par jour jusqu’à Noël pour lire ce roman comme si c’était un calendrier de l’Avent. Ce sont des petites choses que j’apprécie et qui accentuent l’immersion dans cette ambiance festive de fin d’année. 

Bref, « Il faut parfois déplier les étoiles » est la romance parfaite pour Noël. Les personnages sont adorables, c’est bourré d’amour, de bonnes intentions et de convivialité. J’ai été complètement charmée par Elliot et Sora, leurs insécurités et leurs passions. Cette histoire est comme un feu de cheminée un soir d’hiver, chaleureux, réconfortant et hospitalier. Ce livre a transformé mon cœur en guimauve et m’a donné envie de me rouler en boule dans un champ d’étoiles en papier. 

2 réflexions sur “Il faut parfois déplier les étoiles – Erika Boyer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s