Vitamine – Keiko Suenobu

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « Je suis persuadée qu’au moment même où l’on s’imagine être sur le point de sombrer dans le gouffre du désespoir, il reste toujours quelque chose à quoi se raccrocher. »

couv42988336Titre : Vitamine
Auteur : Keiko Suenobu
Genre : Shojo
Langue : Française
Pages :  208 pages (terminé)
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : Les dessins sont un peu vieillots mais l’histoire est percutante et intense. J’ai été bouleversée par le harcèlement et la violence dont est victime Sawako. C’est un personnage touchant, qui se bat dans l’adversité et qui arrive à retrouver l’espoir alors que rien ne va dans son sens. J’ai eu du mal à ne pas verser ma petite larme à la fin.

Résumé :

Sawako n’a pas de chance. À l’institut où elle suit ses cours, les professeurs sont sévères et les élèves sournois. Son petit ami ne vaut pas mieux et ne se gêne pas pour profiter d’elle. Mais la jeune fille n’a pas l’air de s’en rendre compte et devient vite le souffre-douleur de ses camarades de classe. Sawako devra trouver en elle la force de prendre sa revanche.

Avis :

Je cherchais un one-shot à lire et en allant dans les Top Livres de Livraddict, je suis tombée sur Vitamine que j’étais persuadée avoir déjà lu. Il semblerait que ce ne fût pas le cas alors j’ai rectifié le tir !

Pour ceux qui ne connaissent pas Keiko Suenobu, elle a écrit le très célèbre mangas Life sur le harcèlement scolaire, appelé Ijime, au Japon. C’est un mangas qui m’avait beaucoup marqué à l’époque et dont j’avais aussi adoré le drama.
Vitamine peut être considéré comme le précurseur à cette saga. En effet, le titre a été publié avant Life et Sawako, notre héroïne est une élève qui réussit bien ses études, qui a un petit-ami et des amis. Tout va bien jusqu’au jour où son petit-ami la force à faire l’amour dans une salle de classe et qu’un autre élève les surprend. C’est alors la descente aux enfers pour la jeune fille qui devient la risée et la souffre-douleur du lycée.

Côté dessin, on voit bien que la mangaka débute, il y a des imperfections mais elle sait faire passer les émotions de son personnage au lecteur et c’est le principal. J’étais tellement prise dans l’histoire que les défauts qu’il pouvait y avoir sont passés totalement inaperçus !

En ce qui concerne l’histoire justement, elle est très intense. Certains la trouveront peut-être précipité et dans ce cas, je leur conseille de se diriger vers Life qui est mieux développé et construit mais Vitamine n’en reste pas moins un très bon one-shot. J’ai tout de suite été happée par le récit et les horreurs que vit l’héroïne. Tout va très vite, que ce soit l’escalade dans le harcèlement ou l’espoir qui renait vers la fin. Cela va vite mais reste cohérent, nous voyons bien l’héroïne sombrer dans le désespoir, être complètement perdue puis retrouver petit à petit confiance en elle grâce à sa passion. Son parcours m’a époustouflé et j’ai dévoré les pages les unes après les autres, tantôt écœuré par les sévices qu’elle subissait, tantôt choqué par l’indifférence des gens qui l’entourent et tantôt ébloui par la force de caractère de Sawako. Je ne sais pas si j’aurais été capable de rebondir comme elle l’a fait.

De ce fait, j’ai beaucoup aimé le message que nous adresse l’auteur. Elle nous recommande de ne pas perdre espoir quelque soit les épreuves. Aussi dures soient-elles, il est possible de retourner la situation à son avantage et de transformer le négatif en positif. C’est un mangas au thème fort et qui est malheureusement toujours d’actualité.

J’ai parlé du courage de l’héroïne mais j’ai aussi beaucoup aimé le traitement des parents. A travers eux, Keiko Suenobu dénonce la pression que les parents mettent sur le dos de leurs enfants pour qu’ils réussissent. Ils finissent par être aveugle à leurs problèmes et à leurs rêves. Puis, nous avons aussi un aperçu des failles du système scolaire avec l’indifférence des professeurs qui minimisent les brimades subits par certains élèves et aussi l’absence de conséquences pour les auteurs de ces harcèlements.

Bref, « Vitamine » est un très bon one-shot. Les dessins sont un peu vieillots mais l’histoire est percutante et intense. J’ai été bouleversée par le harcèlement et la violence dont est victime Sawako. C’est un personnage touchant, qui se bat dans l’adversité et qui arrive à retrouver l’espoir alors que rien ne va dans son sens. J’ai eu du mal à ne pas verser ma petite larme à la fin.
Vitamine est un condensé du mangas Life et peut vous permettre de savoir si le style de l’auteur et le thème peuvent vous plaire avant de vous lancer, ou non, dans la lecture de cette dernière. Pour ma part c’est un coup de cœur, ça faisait longtemps qu’un mangas ne m’avait pas autant ému en si peu de pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s