Layla – Colleen Hoover

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « I’d feel nothing if you punched me in the heart, I’d feel even less if you stabbed me with a knife, but I didn’t fall out of love with you, I fell out of love with life. »

images

Titre : Layla
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance Contemporaine
Langue : Anglaise
Pages : 290
Note : 4.25/5

En bref : Première romance paranormale de l’auteur et je la trouve réussi. C’est un plaisir de la voir s’essayer à de nouveaux genres. Je n’ai pas eu le coup de cœur comme pour Verity mais j’ai passé un bon moment. Le livre contient quelques scènes qui nous font frissonner mais c’est surtout la complexité de la situation qui mettra vos nerfs à rudes épreuves.

Résumé :

When Leeds meets Layla, he’s convinced he’ll spend the rest of his life with her—until an unexpected attack leaves Layla fighting for her life. After weeks in the hospital, Layla recovers physically, but the emotional and mental scarring has altered the woman Leeds fell in love with. In order to put their relationship back on track, Leeds whisks Layla away to the bed-and-breakfast where they first met. Once they arrive, Layla’s behavior takes a bizarre turn. And that’s just one of many inexplicable occurrences.

Feeling distant from Layla, Leeds soon finds solace in Willow—another guest of the B&B with whom he forms a connection through their shared concerns. As his curiosity for Willow grows, his decision to help her find answers puts him in direct conflict with Layla’s well-being. Leeds soon realizes he has to make a choice because he can’t help both of them. But if he makes the wrong choice, it could be detrimental for all of them.

Avis :

Leeds rencontre Layla au mariage de la sœur de cette dernière. Lui, jouait de la basse dans le groupe choisi pour animer la soirée. Elle, dansait sur la piste comme personne ne l’avait fait auparavant. L’entente est immédiate entre eux deux et ce qui aurait pu être juste un coup d’un soir, se transforme en une relation qui n’en fini pas. Un accident vient cependant chambouler leur petit cocon et Layla a du mal à s’en remettre. Leeds décide donc de l’emmener dans le Bed & Breakfast dans lequel ils se sont rencontrés, en espérant que cela lui fasse du bien, mais l’endroit a bien changé depuis. Mis en vente depuis quelques semaines, la bâtisse est déserte. Enfin, c’est ce que pensait Leeds mais au fil des jours et des événements étranges, il commence à se demander s’il n’y a pas une âme supplémentaire dans la maison.

Colleen Hoover se lance dans un genre qu’elle n’avait jamais exploité jusqu’à présent : la romance paranormale. Je n’en lis pas beaucoup, je ne peux donc pas comparer avec d’autres œuvres et juger de l’originalité de l’histoire mais j’ai aimé ce qu’elle en a fait ici.

Dès le premier chapitre et même la première phrase, on est mis dans l’ambiance. En effet, Leeds met un scotch sur la bouche de Layla qui est attachée au lit, en pleurs. Ne sachant pas qui était qui, je me suis dit « Oh ? On a le point de vue du méchant, c’est cool ! » mais juste après, il mentionne au détective, qui l’attend dans le salon, qu’il aime sa petite-amie et qu’il ne sait plus quoi faire pour l’aider. Le détective lui demande de lui raconter tout ce qu’il s’est passé depuis leur rencontre et nous découvrons alors leur histoire petit à petit.
Il n’en fallait pas plus pour m’intriguer et pour que je me dise « Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’il en vienne à attacher et bâillonner sa copine !? ». Comme chapitre d’accroche, c’est difficile de faire mieux !

Une chose dans l’histoire a alors retenu mon attention. Nous sommes dans une romance paranormale, ce qui veut dire apparition d’un fantôme, spectre,… et relation avec lui. Cependant, Leeds et Layla sont très amoureux l’un de l’autre et surtout, ils sont bien vivants ! Colleen Hoover n’a pas pour habitude de casser les couples qu’elle forme au cours de son récit mais lorsque Willow arrive dans l’équation, le doute s’est installé. Elle ne casse jamais ses couples mais elle aime bien explorer de nouveaux genres et de nouveaux thèmes alors pourquoi pas tester une fin différente de d’habitude ?
Je ne vous dirai pas qu’elle décision elle a prise mais, en prenant en compte cet aspect, je me suis jetée à corps perdu dans ce roman et j’ai échafaudé mille et un scénario sur les raisons qui ont pu forcer Leeds à agir ainsi et j’étais loin de la vérité.

En ce qui concerne les personnages, j’ai un peu moins accroché à eux que d’habitude. Layla est une jeune femme pétillante, aux anecdotes farfelues qui se transforme en une personne anxieuse et paniquée après son accident. Un changement tout à fait normal au vue des circonstances mais qui du coup m’a fait décrocher du personnage. Je me suis retrouvée dans la même situation que Leeds qui, après l’accident, fait tout pour récupérer « l’ancienne » Layla mais n’y arrive pas.

D’ailleurs, j’ai à la fois aimé et détesté Leeds. C’est un personnage droit dans ses bottes, passionné de musique et fidèle mais dont la patience et l’amour s’étiolent au fil des jours. Sa rencontre avec Willow et la curiosité qu’il éprouve envers sa situation n’arrange rien. D’un côté, je comprenais parfaitement son attirance pour Willow mais d’un autre, je ne pouvais pas m’empêcher de lui reprocher d’abandonner lâchement Layla… Mais comme Leeds se détestait exactement pour ses mêmes raisons, j’avais surtout de la peine pour lui.

Quant à Willow, elle a une très bonne personnalité et c’est quasi-impossible de la détester. Malgré tout, je ne pouvais pas être 100% derrière elle car tous les plans de Leeds tombe à l’eau les uns après les autres avec son arrivée… Comme je me mettais du point de vue de chaque personnage, ce trio m’a fait vivre des sentiments très complexes et partagés sur leurs relations. C’était difficile de soutenir tout le monde tellement les décisions des uns pouvaient avoir un impact important sur la vie des autres ><.

Bref, « Layla » est la première romance paranormale de Colleen Hoover et je la trouve réussi. J’apprécie de voir mes auteurs favoris sortir de leur zone de confort et s’essayer à de nouveaux genres. Je n’ai pas eu le coup de cœur comme pour Verity mais j’ai passé un très bon moment. Le livre contient quelques petits passages qui nous font frissonner mais c’est surtout la complexité de la situation qui mettra vos nerfs à rudes épreuves. On se demande pendant une bonne partie du livre pourquoi Leeds a fini par attacher sa copine au lit et, au fil des pages et des révélations, on ne cherche plus à savoir comment ils en sont arrivés là mais comment tout cela va se terminer !

2 réflexions sur “Layla – Colleen Hoover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s