Gabriel Paulsen, tome 1 : L’illusionniste – S.T. Blake

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Voilà ce dont il avait besoin. Un but à atteindre. C’était tout. Gabriel avait le cœur un peu plus léger à cette pensée. Il savait ce qu’il lui restait à faire. Il devait se motiver et surtout se débarrasser de cette horrible gueule de bois qui retenait ses idées dans une sorte de coton douloureux. »

couv58507256Titre : Gabriel Paulsen, tome 1 : L’illusionniste
Auteur : S.T. Blake
Genre : Horreur, Fantastique
Langue : Française
Pages : 400
Note : 4.25/5

En bref : Une histoire dynamique et un univers travaillé et intriguant. J’ai eu du mal à apprécier Gabriel mais une fois fait, j’ai aimé parcourir l’île de Virginia et affronter les phénomènes paranormaux avec lui. L’enquête se conclue sur une note mystérieuse et de nombreuses questions restent en suspens. J’ai hâte de lire la suite pour connaître la fin de cette histoire !

Résumé :

1998, les Îles Blanches, archipel entre le Royaume-Uni et la Scandinavie. Gabriel Paulsen, débauché notoire et écrivain sur le déclin a du mal à retrouver sa modeste gloire passée. Jusqu’au jour où il subtilise un journal mystérieux datant du dix-neuvième siècle. Dans ces mémoires, il croit enfin tenir sa chance de relancer sa carrière.
Mais c’est sans compter sur sa rencontre avec trois jeunes chasseurs de fantômes, stars du petit écran, qui l’invitent sur le tournage d’un reportage au sujet d’un crime atroce.
Rapidement, les évènements échappent à tout contrôle, les meurtres s’enchaînent et Gabriel découvre de terrifiantes similitudes entre la réalité et le journal dérobé.
Cette fois, il est peut-être allé trop loin, car ce n’est plus seulement sa carrière qui est menacée, mais sa vie et celle de ses équipiers…

Avis :

Je remercie S.T Blake pour m’avoir proposé gratuitement son roman en échange d’une chronique. J’ai passé un frissonnant moment aux côtés de Gabriel.

Gabriel Paulsen est un écrivain narcissique qui surfe encore et toujours sur son seul succès littéraire, Fièvre et Ténèbres. Cependant, à trop tirer sur la corde, il finit par se retrouver, du jour au lendemain, sans agent ni maison d’édition. Sa seule façon de remonter la pente, et de ne pas finir sans le sou, serait d’écrire un nouveau roman mais le syndrome de la page blanche le guette. L’espoir renaît néanmoins lorsqu’une bande de garçons, fan de son travail, lui propose de participer à leur émission paranormale qui aura lieu à Virginia. Payé, logé et nourri, c’est l’occasion rêvée pour Gabriel de redorer son blason et pourquoi pas, de s’inspirer des événements et légendes du lieu pour son prochain livre. Malheureusement, les choses ne se passeront pas aussi facilement pour le romancier.

Je devrais lire plus souvent de l’horreur/paranormal car je me rends compte que j’ai apprécié tout ce que j’ai lu dans ce genre pour le moment. Ce livre ne fait pas exception ! Il n’est pas effrayant et encore moins traumatisant mais il y a tout de même des scènes qui font leur effet et qui vous donne des petits frissons dans le dos. C’est exactement le dosage qu’il me fallait.
L’auteur fait honneur à ce genre littéraire avec une plume fluide, qui vous fait passer d’un passage drôle et léger à une ambiance plus obscure et mystérieuse. J’ai vraiment passé un bon moment.

J’ai passé un bon moment et pourtant, j’ai eu du mal avec Gabriel Paulsen au début. Il n’est vraiment pas attachant à toujours ramener les choses à lui, à être si narcissique et exécrable. C’était une véritable bénédiction à chaque fois qu’un autre personnage le remettait à sa place. Je craignais de ne pas réussir à l’apprécier et que ma lecture en pâtisse mais au fil des pages et des mésaventures qui l’assaillent, il commence à être moins nombriliste et donc, plus appréciable. Il garde, tout de même, son côté dragueur jusqu’au bout, surtout avec la tenante de l’auberge (qui pourrait être sa mère) mais, c’est du coup plus mignon que lourdingue.
Parmi les autres personnages, j’ai beaucoup aimé le timide et discret Lucas et l’inspectrice Tamara Bell. Ils accompagnent très souvent Gabriel, avec Francisco et Nolan, dans ses enquêtes. Les habitants de l’île sont aussi très représentatifs de ces petites communautés où tout le monde se connait. Il y avait une ambiance conviviale et chaleureuse et en même temps, on sentait que Gabriel était constamment épié par ces mêmes îliens, à cause des événements qui sont venus troubler le calme de Virginia au moment où il a débarqué. 

Pour en revenir à l’histoire, j’ai trouvé l’enquête très bien développée et rythmée. Le seul bémol que je pourrais souligner, c’est l’insistance de Gabriel à vouloir accuser une seule et même personne. Je ne vous dirai pas qui, ni s’il avait raison ou non mais ça m’a dérangé qu’il insiste à ce point sur la culpabilité du personnage alors que, de mon point de vue, il n’y avait pas de réelles preuves contre lui. Je n’ai pas compris cet acharnement et ça m’a incité à chercher le moindre indice qui pourrait détruire l’hypothèse de notre protagoniste.

Cela n’a heureusement pas entaché mon enthousiasme car au fil des pages, on sent qu’il y a quelque chose de plus grand qui se trame derrière les drames qui ont lieu à Virginia. Je me suis posée mille et une questions sur la famille Hawthorne, qui habite le manoir autour duquel l’intrigue tourne, sur le journal en cuir que récupère Gabriel, mais aussi sur les étincelles rouges qui traversent les yeux de certains personnages.
Beaucoup de mystères entourent les personnages et j’étais curieuse de connaître le fin mot de l’histoire et d’avoir des détails à ces sujets. Le dénouement nous laisse cependant sur notre faim et je regrette de ne pas avoir la suite dans les mains pour avoir les réponses à mes nombreuses questions.

Bref, « Gabriel Paulsen, tome 1 : L’illusionniste » propose une histoire dynamique et un univers travaillé et intriguant. Il m’a fallu un peu de temps pour me familiariser avec le protagoniste mais une fois fait, j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir l’île de Virginia avec lui et à affronter les phénomènes paranormaux auxquels il faisait face. L’enquête se conclue sur une note mystérieuse et de nombreuses questions restent en suspens. J’ai vraiment hâte de lire la suite !

3 réflexions sur “Gabriel Paulsen, tome 1 : L’illusionniste – S.T. Blake

  1. L’ambiance me rappelle des films que j’ai beaucoup aimé, Shutter Island et The Ghostwritter certes dans des genres totalement différents mais je ne sais pas pourquoi il m’y a fait penser en lisant ton avis ^^
    Intriguant malgré ses faiblesses

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s