Aquaal, le secret de l’île Originelle – Aurélie Genêt

Note : ★★★☆☆ (3.25/5)
Extrait : « Je n’ai pas de don. Ce fut un choc pour mes pauvres parents. S’ils s’en doutaient un peu, ils avaient continué d’espérer jusqu’à cet instant. Moi aussi, naïvement, j’avais prié Dolibée, pour que mon pouvoir s’éveille, en vain. »

EwMQ9boWEAA0BhjTitre : Aquaal, le secret de l’île Originelle
Auteur : Aurélie Genêt
Genre : Jeunesse, Fantastique
Langue : Française
Pages : 236
Note : 3.25/5

En bref : Une lecture en demi-teinte. J’ai aimé le passé d’Eléanore, son évolution de petite fille innocente à la femme pirate qu’elle devient mais tous les passages sur l’île Originelle m’a laissé de marbre. Ils pourraient tout de même plaire à d’autres car ils regorgent de mystère, d’originalité et d’action qui permettent à l’héroïne d’accepter son passé.

Résumé :

Parce qu’elle ne possède pas l’Aquaal, la magie de l’océan, Éléanore est condamnée à rester toute sa vie à terre. Une situation inacceptable pour cette jeune femme au fort tempérament.

Pour échapper au mariage qu’on lui impose, elle grime ses traits et embarque sur un navire sous l’identité d’un garçon.

Eléanore, dite La Mouette, est alors loin de s’imaginer quelles dangereuses aventures l’attendent, que ce soit parmi les pirates ou sur l’île Originelle, source de l’Aquaal.

Avis :

Je remercie la maison d’édition Livr’s qui a accepté de m’envoyer ce roman fantastique à l’univers original !

Eléanore habite sur l’Archipel, un endroit où les habitants vivent essentiellement de la pêche et de la mer. Ils sont très réputés dans la région et ce, grâce à leur Aquaal, une magie qui leur permet de parler aux animaux marins, de dompter les vents ou les vagues en fonction de leurs affinités avec ce don. Alors que ses camarades développent petit à petit leur magie, pour Eléanore, c’est le calme plat. Elle semble faire partie de la minorité qui ne possède pas de don pour l’Aquaal. Avant que cela ne se sache, sa mère veut la marier à un bon parti, ce qui n’est pas du goût de la jeune fille qui fugue afin de retrouver son père, un négocieur, et de montrer qu’on peut vivre sur la mer même sans Aquaal.

Cette histoire est divisée en deux temps. Dans la première, nous découvrons une femme pirate fraîchement échouée sur une île mystérieuse et qui va devoir survivre et faire face à de nombreux dangers pour atteindre le cœur de l’île. En le faisant, elle se remémorera son passé et comment elle en est venue à atterrir sur cette plage déserte. Dans le deuxième temps, nous remontons dans ce fameux passé et c’est là où nous faisons la connaissance d’Eléanore. Comment est-elle passée d’une jeune fille innocente de la bourgeoisie à une femme pirate endurcie, c’est ce que nous découvrons au fil des chapitres.

J’ai beaucoup aimé la partie qui se déroule dans le passé. Je l’ai trouvé dynamique et passionnante à suivre. A contrario, les passages dans le présent m’ont ennuyée. Ils m’ont paru longs et répétitifs, et la plume de l’auteur était plutôt « lourde ». Je ne sais pas trop comment l’expliquer ni si ça fait sens de parler de lourdeur pour un texte mais, il y avait beau avoir de l’action, du surnaturel, un bestiaire original et plein de choses, objectivement intéressantes, entourant l’île, je n’ai pas réussi à accrocher. Je n’ai pas ressenti la peur, le suspense et l’esprit d’aventure et de découverte que nous sommes sensés avoir en même temps que notre pirate. A la place, je n’avais qu’une envie, vite finir le chapitre pour connaître la suite du sort qui attend la jeune Eléanore.

Une autre chose qui m’a manqué, c’est l’Aquaal. On en entend parler certes mais j’aurais aimé qu’on le voit plus en action. Cela aurait permis de voir davantage le handicap qu’à notre protagoniste par rapport aux autres et aurait mis en avant son courage et sa détermination à vouloir passer outre son absence de magie. C’était ce don qui m’intriguait le plus dans ce roman et en fermant ce premier tome, je reste sur ma faim.

En ce qui concerne les personnages, j’ai bien aimé Eléanore et son évolution au fil des ans. On a du mal à savoir combien d’années exactement se sont écoulées mais on remarque bien que notre héroïne a pris en maturité, en expérience et qu’elle n’est plus la petite fille innocente qu’elle était en quittant l’Archipel. J’ai bien aimé les membres d’équipage du bateau aussi mais j’aurais apprécié qu’il y ait un peu plus d’interactions avec eux. Certaines scènes vers la fin auraient eu plus d’impact je pense. Le dénouement est plutôt bon d’ailleurs, le seul bémol que j’y mettrais, c’est l’histoire de Nathanaël. Il n’y a pas à dire, la tournure des événements est des plus surprenante, je ne m’y attendais pas du tout. Cependant, j’aurais préféré qu’il en soit autrement, je n’ai pas trouvé son comportement si cohérent que ça par rapport à ce qu’on connaissait du personnage. Du coup, je suis plutôt déçue par ce que l’auteur a fait de lui.

Bref, « Aquaal, l’île Originelle » fût une lecture en demi-teinte. Autant, j’ai adoré les pans du passé d’Eléanore, son évolution de petite fille innocente à la jeune femme pirate qu’elle finit par devenir, autant tous les passages sur l’île où elle s’échoue m’a laissé de marbre. Je ne saurais dire exactement ce qui n’a pas fonctionné dans ces chapitres, peut-être le condensé de descriptions, un changement dans la façon d’écrire de l’auteur,… Je ne sais pas. Toujours est-il que, même si ces scènes n’ont pas fait mouche pour moi, elles pourraient tout de même vous plaire à vous car elles regorgent de mystère, d’originalité et de rites de passage qui permettent à l’héroïne d’accepter pleinement son passé. Je ne peux que vous conseiller de tester et de voir par vous-même si l’île Originelle arrive à vous envouter.

2 réflexions sur “Aquaal, le secret de l’île Originelle – Aurélie Genêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s