Tous nos jours parfaits – Jennifer Niven

Note : ★★★★☆ (3.5/5)
Extrait : « Le truc le plus important, ce n’est pas ce qu’on prend, c’est ce qu’on laisse. » – « J’ai toujours été différent, mais pour moi, la différence, c’est la normalité. »

couv47131792

Titre : All the bright places
Auteur : Jennifer Niven
Genre : Jeunesse
Langue : Anglaise
Pages : 378
Note : 3.5/5

En bref : Dans ce type de récit, l’élément crucial est d’avoir des héros qui marquent les esprits. Finch avait du potentiel mais à trop tourner autour du pot sur son mal-être et à ne pas utiliser des termes concrets, l’auteur est restée en surface. Quant à Violet, elle ne sort tout simplement pas du lot. Résultat, j’ai bien aimé l’histoire mais elle ne m’a pas fait vibré.

Résumé :

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.

Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Avis :

C’est en haut de la tour de l’horloge de l’école que Finch et Violet se rencontrent. Lui, est venu « admirer » la vue et réfléchir à son prochain pas. Elle, a perdu sa sœur dans un accident de voiture et n’a depuis, plus goût à rien. Finch va l’empêcher de sauter tout en faisant croire au lycée entier que c’est l’inverse qui s’est déroulé. Pourquoi ? Pour tenir la promesse qui lui a faite de ne rien ébruiter de sa tentative de suicide. Depuis ce jour, Finch a décidé de faire connaissance avec Violet et cela va commencer par un projet d’école qu’ils vont devoir réaliser ensemble.

Je n’ai pas tout de suite fait le rapprochement mais il se trouve que je connaissais déjà l’histoire via le film qui est sorti sur Netflix. J’ai cependant moins accroché au livre qu’à son adaptation.
Je trouve le style de l’auteur différent de son roman Les mille visages de notre histoire. Je ne sais pas si c’est parce que les personnages sont plus complexes mais sa plume m’a paru moins fluide, plus imagée et les protagonistes plus difficiles à appréhender. Ce qui fait que je n’ai pas réussi à le dévorer aussi vite que je l’aurais voulu. 

Les personnages ne m’ont pas emballé plus que ça. J’ai vraiment mis du temps à m’attacher à eux. Nous avons, d’un côté, Finch qui est un peu l’ovni du lycée. Il est souvent moqué et critiqué parce qu’il n’agit pas « normalement », mais cela ne semble pas l’atteindre. Il est passionné de musique et de littérature. Ce qui m’a dérangé avec ce personnage, c’est qu’on a beau avoir des chapitres où il narre l’histoire, on a du mal à saisir son mal-être. Pourquoi il a envie de mourir ? Qu’est-ce qui le rend malheureux ? De quoi parle t-il exactement quand il dit qu’il veut rester « éveillé » ? Tout est beaucoup trop flou et métaphorique alors que Finch est un personnage qui va normalement droit au but. Cette esquive constante des véritables termes de sa maladie m’a empêché de m’attacher au personnage et de ressentir ses émotions, ses hauts et ses bas. J’aurais aimé entrer davantage dans sa tête et comprendre ce qu’il traverse, hors là, j’ai eu l’impression de l’avoir eu constamment à l’écart et de ne pas avoir réussi à le toucher une seule fois. C’est dommage parce que c’est un personnage complexe et torturé qui aurait pu me plaire !

De l’autre, nous avons Violet, c’est la fille populaire qui a subi un drame et qui se reconstruit petit à petit en changeant de cercle d’amis et de comportement. C’est un personnage à la trame classique mais auquel on s’attache du coup plus facilement. Je n’ai pas grand-chose à dire de plus, seule, elle est plutôt fade en vrai… C’est lorsqu’elle est avec Finch qu’elle retrouve tout son intérêt.
J’ai d’ailleurs bien aimé leur duo, leurs conversations et leurs escapades dans l’Indiana. C’était vivant et rafraichissant. J’ai aimé la franchise de Finch et son envie de montrer à Violet que la vie vaut le coup d’être vécu, même si pour sa part, il n’arrive pas échapper à ses envies suicidaires. 

En ce qui concerne les personnages secondaires, je suis déçue. A part les sœurs de Finch, Kate et Decca qui semblent avoir une réelle affection pour ce dernier, les autres sont plutôt transparents. Charlie et Brenda sont décrits comme étant les amis de Finch mais il y a trop peu d’interactions entre eux et je n’ai pas ressenti de liens. Ce qui fait que lorsque notre protagoniste disparait quelques jours, ils ne s’en formalisent pas une seconde. A ce moment là, au lieu d’avoir l’impression qu’ils le laissent juste vivre sa vie, j’ai eu une sensation de je-m’en-foutisme que je n’ai pas apprécié. Sur ce point en particulier, j’ai un souvenir bien plus positif du film !

La fin, quant à elle, m’a touché. J’ai tout de même fini par m’attacher aux personnages (même si cela a mis du temps) et du coup le dénouement a fait son effet et je me suis laissée porter par les événements. 

Bref, « Tous nos jours parfaits » ne fût pas la lecture passionnante que je pensais trouver. Quand on a une histoire assez ordinaire dans son déroulement, l’important est d’avoir des personnages qui marquent les esprits et qui nous font vibrer. Cela n’a pas été le cas de Finch et Violet. Finch avait du potentiel mais à trop tourner autour du pot sur son mal-être et à ne pas utiliser des termes concrets, l’auteur est restée en surface. Quant à Violet, elle ne sort tout simplement pas du lot. Résultat, j’ai bien aimé l’histoire mais j’ai préféré le film où j’ai plus ressenti les liens entre les personnages et l’alchimie entre nos protagonistes et où je me suis sentie bien plus proche de Finch.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s