Les anges déchus, tome 1 : Hush, Hush – Becca Fitzpatrick

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Vas-y, dit-il calmement. Mais rappelle-toi : les gens changent, pas le passé. »- « Tu ne sais pas faire confiance. Pardon, je reformule : tu fais confiance, mais toujours qu’aux mauvaises personnes. »

6339664

Titre : Les anges déchus, tomes 1 : Hush, Hush
Auteur : Becca Fitzpatrick
Genre : Fantastique, Jeunesse
Langue : Française
Pages : 391
Note : 4.5/5

En bref : Très bon premier tome. Nora et Patch sont bien développés, tout comme les personnages secondaires. On passe son temps à essayer de comprendre les objectifs de chacun et à douter d’eux, ce qui rend l’histoire complexe mais captivante ! Il y a aussi un bon mélange entre mystère, séduction et frissons, on ne s’ennuie pas une seconde.

Résumé :

L’amour ne faisait pas partie des plans de Nora Grey. Elle n’avait jamais été particulièrement attirée par les garçons de son école, même si sa meilleure amie, Vee, faisait tout pour ça. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Patch.

Avec son sourire et ses yeux qui semblent voir à l’intérieur d’elle-même, Nora est attirée vers lui malgré elle. Mais après une série de rencontres effrayantes, Nora ne sait plus en qui avoir confiance. Patch apparaît partout où elle est et semble en savoir plus sur elle que ses meilleurs amis. Elle ne sait trop si elle doit lui tomber dans les bras ou s’enfuir. Et quand elle décide de chercher des réponses, elle entrevoit une vérité plus troublante encore.

Avis :

Le professeur de Biologie de Nora a décidé de changer tous les binômes, c’est ainsi qu’elle se retrouve aux côtés du nouveau venu, Patch. Son premier devoir est de découvrir un maximum de choses sur son partenaire, mais la tâche s’annonce plus compliquée que prévu car Patch a décidé de jouer de ses charmes pour esquiver les questions, ce qui a le don d’énerver la jeune fille. Nora, ne voulant pas avoir une mauvaise note, se met en quête d’informations par elle-même, quitte à braver les interdit. Elle découvre alors que sous ses airs détendus et séduisants, se cache un passé qu’il ne vaudrait mieux pas déterrer.
En parallèle, des événements étranges commencent à se dérouler autour de Nora, à commencer par la présence d’un individu cagoulé qui la suit partout et qui ne semble pas lui vouloir que du bien.

Voilà une saga que je voulais lire depuis longtemps mais entre une chose et une autre, je n’ai fait que retarder ma lecture. Je n’aurais pas du car j’ai été captivée par ce premier tome !

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé les protagonistes. Nora vit avec sa mère qui est constamment ailleurs à cause du travail. Elle est donc seule dans leur grande maison en périphérie de la ville. Elle est indépendante, sérieuse et responsable. Enfin ça, c’est jusqu’à l’arrivée de Patch qui va complètement changer son quotidien. De ce moment là, elle va prendre plus de risques afin de percer le mystère qui entoure le jeune homme. J’ai aimé son évolution et le self-control qu’elle garde malgré les événements étranges qui s’enchaînent et qui pourrait facilement la faire passer pour une folle ou une menteuse. La seule chose que je regrette, c’est qu’elle ne se soit pas plus confiée à Patch. Malgré le fait qu’il la fasse tourner en bourrique, elle sent qu’il a un bon fond alors, sous le coup de la colère ou non, j’aurais apprécié qu’elle lui raconte tout ce qui lui arrive afin qu’il prenne des dispositions (ou non).

Quant à Patch, on met beaucoup de temps à en savoir plus sur lui (même si la couverture nous donne la réponse…) et même quand les révélations sont faites à son sujet, on continue à douter. Est-ce qu’il veut protéger Nora et l’aime sincèrement ou est-ce qu’il s’amuse avec elle pour pouvoir plus facilement la manipuler le moment venu ? Est-ce que c’est lui l’individu cagoulé ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi il ne semble pas plus s’inquiéter que ça de ce qui arrive à Nora ? Patch n’a pas un comportement incohérent mais il a une attitude étrange et nonchalant qui donne l’impression qu’il se moque du sort de Nora alors qu’à d’autres moments, il semble s’inquiéter pour son bien-être. Pratiquement jusqu’au bout on se demande quels sont ses desseins. Comme Nora, on sent qu’il est dangereux mais on n’arrive pas à le détester pour autant. Quand ils sont ensemble, ils se dégagent quelque chose de fort et une alchimie bouillonnante nait entre eux. Les passages où Patch fait la cour à Nora et où celle-ci est partagée entre la peur de l’inconnu, la dangerosité qui émane de lui et l’attirance qu’elle ne peut cacher, m’ont donné des papillons dans le ventre tellement la tension était palpable. Ce sont des personnages vraiment bien écrits.

En ce qui concerne les personnages secondaires, il y en a plusieurs comme Elliot et Jules, que Nora et Vee, sa meilleure amie rencontrent dans un café et Miss Green et Dorothea, respectivement la psychologue et la femme de ménage de Nora. Hormis Dorothea et Vee, ils débarquent tous dans la vie de Nora après sa rencontre avec Patch et tout comme elle, on se met à douter d’eux et de leurs intentions. Ce que j’ai aimé dans ce premier tome, c’est que les méchants ne sont pas forcément ceux qu’on soupçonne. Becca Fitzpatrick nous donne suffisamment d’indices pour qu’on se fasse notre propre opinion sur les personnages et en même temps, elle nous distille d’autres informations qui nous rendent méfiant sur ces mêmes personnes. Elle a une bonne maîtrise de son histoire et nous la développe avec brio.

La seule chose qui m’a dérangé, c’est Dorothea qui disparait de la circulation assez rapidement, probablement parce qu’un chaperon était gênant pour la suite des aventures de Nora et Patch. Je trouve un peu dommage que l’auteur ne se soit pas donnée la peine de l’insérer dans la deuxième moitié du livre.
A part ça, je n’ai pas grand-chose à redire sur l’histoire, elle nous donne à la fois des papillons dans le ventre et la chair de poule. On se pose beaucoup de questions mais on finit par avoir toutes nos réponses dans un final à couper le souffle !

Bref, « Les anges déchus, tome 1 : Hush, Hush » est un très bon premier tome. Les personnages principaux sont très bien décrits et développés, tout comme les personnages secondaires. Nous passons notre temps à essayer de comprendre les objectifs de chacun et à douter d’eux, ce qui rend l’histoire complexe mais captivante ! Il y a aussi un bon mélange entre mystère, séduction et frissons, on ne s’ennuie pas une seconde. Enfin, l’auteur termine son tome avec un dénouement sans cliffhander et je me questionne donc sur ce qu’elle nous réserve pour la suite parce qu’au bout du compte, ce tome ne suffit plutôt bien à lui-même.

Découvrez mes chroniques de la saga complète : Tome 2 / Tome 3 / Tome 4

7 réflexions sur “Les anges déchus, tome 1 : Hush, Hush – Becca Fitzpatrick

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s