Les anges déchus, tome 4 : Finale – Becca Fitzpatrick

 Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Je ne sens pas ton contact, Nora, mais ton amour, si. Il est en moi et représente tout pour moi. J’aimerais pouvoir éprouver les mêmes sensations que toi, Nora, mais je dois me contenter des sentiments. Et rien n’est plus puissant. »

couv27227675

Titre : Les anges déchus, tomes 4 : Finale
Auteur : Becca Fitzpatrick
Genre : Fantastique, Jeunesse
Langue : Anglaise
Pages : 448
Note : 4/5

En bref : Un tome en-dessous des autres mais la série reste sympa. J’ai eu un réel coup de cœur pour Patch. Les autres personnages ont eux, tous leur place et sont bien développés. Côté histoire, je suis un peu déçue par la première partie où il ne se passe pas grand-chose mais aussi par les facilités scénaristiques qui clôturent cette saga.

Résumé :

En tombant amoureuse de Patch, un ange déchu, Nora a dit adieu à une vie ordinaire. Pourtant, elle ne s’attendait pas à se retrouver à la tête d’une armée de néphilims, les ennemis jurés de celui qu’elle aime. Alors que leur histoire d’amour est plus dangereuse que jamais, Nora se retrouve face à un choix impossible : prendre le commandement des néphilims et déclarer la guerre à Patch ou refuser le combat et condamner à mort sa famille et ses amis.

Avis :

A la fin du tome 3, pour sauver sa mère, Nora a juré de diriger l’armée de Nephilims de Hank Millar, son père biologique. Si elle échoue dans sa mission, sa mère et elle mourront. De l’autre côté, Patch et Nora ont fait la promesse aux archanges, de restaurer la paix sur Terre. Coincée entre sa parole et ses responsabilités, Nora va devoir trouver une solution pour que tout le monde s’en sorte indemne.

Voici le dernier tome de cette saga et ce ne fût pas le meilleur. Jusqu’ici, j’avais beaucoup apprécié l’univers, les personnages et leur évolution mais sur ce dernier tome, j’ai eu l’impression qu’on régressait. Je pense notamment à Nora dont j’avais apprécié la maturité dans le tome 3 ainsi que la confiance qu’elle a dans son couple. Et bien là, la jalousie reprend le dessus et je l’ai trouvé particulièrement stupide et insupportable par moment. Elle n’arrête pas de dire qu’elle fait confiance à Patch, qu’il l’aime, etc mais dès qu’elle le voit avec Dabria, elle pète un plomb et perd tous ces neurones. Sa jalousie obscurcit son jugement au point de tirer des conclusions complètement incohérentes. Je pensais qu’on avait passé ce stade mais non, Nora est retombée dans ses travers…
Du côté de Patch, rien à dire. Franchement, c’est un personnage qui ne cesse d’évoluer dans le bon sens du terme et qui m’a beaucoup touché. Lui qui était si peu expressif dans le premier tome, sort désormais des phrases à faire succomber n’importe quelle fille ! J’ai aussi apprécié le fait qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur son amour pour Nora. Il l’aime, il le montre, il le dit et quand des soupçons naissent, ils viennent seulement de Nora et Patch ne les alimente jamais avec ses paroles ou ses gestes. Top !

Dans les personnages secondaires il y a pas mal de bons personnages. J’ai aimé Scott, Vee, Dante et même Marcy. J’ai été d’ailleurs un peu déçue de la façon dont Nora et Vee parlent de Marcy à la toute fin. Je ne les trouve pas très agréables avec elle. Marcy ne prend pas toujours de bonnes décisions mais ces erreurs viennent surtout du fait qu’elle cherche absolument à savoir qui a tué son père et Nora et Vee sont sans pitié à son sujet. Ce n’est pas très sympa. Concernant Vee, elle a un secret bien gardé dans ce dernier volume et pour ma part, j’ai trouvé cette touche complètement inutile.  C’était même contre productif…

Mais, ce qui m’a surtout embêté dans ce livre, c’est qu’il ne se passe pas grand-chose pendant une bonne moitié de l’histoire. Enfin si, il se passe des choses mais pas du tout celles qu’on aurait pu attendre. Par exemple, maintenant que Nora est à la tête d’une armée, on devrait avoir des meetings avec les hauts gradés pour parler stratégie, des allocutions à toute la population Nephilims pour parler protection, entrainement au combat,… ou encore des événements pour booster les troupes. Avec tous les gens que Hank Millar a réuni dans le tome précédent, je m’attendais vraiment à passer en mode guerre avec de multiples confrontations entre Nephilims et Anges déchus mais pas du tout. Nora rencontre bien quelques personnalités importantes juste après son intronisation mais ensuite, elle ne côtoie que son meilleur ami Scott et son bras droit Dante et on n’entend plus parler des centaines de Nephilims qui dormaient dans les hangars de Millar. De plus, elle ose sortir à la fin, que c’est son peuple et qu’elle va tout faire pour les protéger. J’ai du mal à concevoir qu’elle ait envie de sauver des gens qu’elle ne connait pas, dont certains l’ont agressé dans les tomes précédents et qui était dirigé par un père qui voulait la tuer, juste sous prétexte qu’elle est aussi une Nephilim… Ce n’est pas cohérent.

Ce dernier tome contient pas mal de problèmes de ce genre. Il y a de bonnes idées mais certaines sortent un peu de nul part à mon goût (je pense à Vee et le Détective Basso par exemple) et d’autres auraient peut-être dû être amené plus tôt afin qu’on ait pas l’impression que l’auteur vient juste d’y penser. Et là, je pense surtout aux armes démoniaques, au personnage de Pepper ou au système de possession des corps. Sur ce dernier point surtout, j’ai l’impression que Becca FItzpatrick a fini par ne plus respecter les règles qu’elle avait dicté et qu’elle a fini par faire un peu ce qui l’arrange pour arriver au dénouement souhaité. C’est la sensation que les différentes révélations faites m’ont donné en tout cas.

Bref, « Finale » est un tome un peu en-dessous des trois précédents mais la série reste globalement satisfaisante. C’est une saga jeunesse que je ne pensais pas autant apprécié. J’ai eu un réel coup de cœur pour Patch qui évolue graduellement d’un ange déchu dépourvu d’émotions à un ange fou amoureux. Nora, quant à elle, même si elle m’a fait criser sur la fin, reste un personnage agréable à suivre et moins nunuche que ce qu’on peut voir ailleurs. Les personnages secondaires ont eux, tous leur place dans le récit et sont plutôt bien développés. Côté histoire, je suis un peu déçue par la première partie où il ne se passe au final pas grand-chose mais aussi par les facilités scénaristiques qui clôturent cette saga. Il aurait été peut-être plus judicieux d’enlever certains passages un peu mou et d’écrire trois tomes ou lieu de quatre.

Découvrez mes chroniques de la saga complète : Tome 1 / Tome 2 / Tome 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s