Mars – Fuyumi Soryo

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « Des choses qui m’obsédaient avant me sont devenues totalement indifférentes. Et des choses que je trouvais triviales me semblent si précieuses. Je n’ai pas changé et pourtant tout autour de moi change de forme et de couleur. »

couv5498789Titre : Mars
Auteur : Fuyumi Soryo
Genre : Shojo
Langue : Française
Tomes : 15 + 1 tomes (terminé)
Note : 4.5/5

En bref : Rei et Kira ont été marqué par la vie et nous ne pouvons que les aimer un peu plus à chaque rebondissement et à chaque épreuve surmontée. Il y a une profondeur et une complexité dans les sentiments des personnages ainsi qu’une justesse dans le développement des thèmes tels que le viol ou les maladies mentales qu’on voit peu ailleurs. Lisez-le !

Résumé :

Kira Asou est une jeune fille réservée et solitaire, Rei Kashino lui est la coqueluche des filles du lycée et vit au jour le jour. Mais lorsque ces deux âmes se rencontrent, elle allument un brasier dans les ténèbres de la solitude. Ainsi commence l’histoire d’un amour absolu.

Avis :

Parce que Tampopo a relu cette saga il n’y a pas longtemps et qu’elle en parlait avec moultes compliments, ma curiosité a été éveillée et je n’ai pas tardé à me lancer, moi aussi, dans cette romance.

Nous suivons Kira, une lycéenne effacée en classe, souvent incomprise et qui a une passion pour l’art. Son quotidien n’est guère palpitant mais cela va radicalement changer le jour où elle aide Rei Kashino à trouver le chemin de l’hôpital. Ce dernier est dans sa classe mais à une personnalité à l’opposé de Kira. Dragueur, bagarreur, amoureux de sa moto, il va pourtant remarquer la jeune fille grâce à ses dessins et ses peintures. A force de se côtoyer les préjugés qu’ils avaient vont s’estomper et un réel attachement va finir par naître entre les deux élèves, ce qui ne sera pas au goût de tout le monde.

J’ai confiance dans les avis que donne Tampopo sur les mangas, nous avons souvent les mêmes goûts donc quand j’ai vu l’enthousiasme avec lequel elle lisait Mars, je me suis dit que ça devait être une très bonne série. Malgré tout, je ne m’attendais pas à ce que cette romance lycéenne soit si approfondie et complexe. 
Le début démarre de manière plutôt classique avec une rencontre fortuite en dehors du lycée qui finit par une rencontre « officielle » dans la classe. Puis lorsqu’un rapprochement survient, des jalousies se créent et nous avons les brimades qui commencent… Jusque là rien de neuf, enfin un petit peu quand même car dès les premiers tomes, la mangaka met l’accent sur l’amitié qui se développe entre les deux personnages et non pas sur des sentiments amoureux. Même si ça ne dure pas forcément longtemps, j’ai apprécié qu’il n’y ait pas de coup de foudre et qu’on voit le rapprochement entre Kira et Rei avant que l’amour naisse chez l’un des deux. C’est peut-être qu’un détail mais ça rend leur relation plus crédible et forte.

Mais ce qui m’a surtout marqué dans ce mangas, c’est la justesse avec laquelle Fuyumi Soryo traite les différents sujets qu’elle mentionne (je pense notamment aux réflexions sur les victimes de viol ou sur les maladies mentales). Viol, suicide, violence, maladie mentale, relation toxique,… l’auteur nous parle de beaucoup de choses et autant dans un mangas récent, ça ne me choquerait pas, autant voir tous ses sujets développés dans une histoire qui date d’il y a vingt ans, j’en suis agréablement surprise. Je n’ai pas l’impression que c’était la tendance dans les shojos de l’époque !

Tout ça pour dire que nos personnages principaux n’ont pas eu une vie facile et qu’ils sont, de ce fait, pas si différents que ce qu’on nous laisse supposer au départ. J’ai aimé Kira car bien qu’elle paraisse réservée et docile à première vue, elle se révèle avoir du caractère, de l’humour et est une personne chaleureuse. De son côté Rei nous montre, au fil des tomes, une fragilité qu’on ne soupçonnait pas et j’ai vraiment adoré la relation qu’il tisse avec Kira (ou même Kida). Ensemble, ils se soutiennent, se motivent, se protègent et surmontent tous les obstacles. Ils étaient choupi à suivre. Par contre, même si je les ai adoré 99% du temps, je dois avouer qu’il y a des moments où je n’étais pas sereine et où je trouvais leur relation limite toxique. Pas toxique dans le sens où l’un profite ou tape l’autre, mais plutôt dans le sens où, si leur chemin finissait par se séparer, je ne suis pas sûre que l’autre personne s’en remettrait. Ils ont un côté tellement fusionnel, Kira et Rei ont tant besoin l’un de l’autre que ça devient dangereux pour eux. Ils sont sur la voie de la guérison sur plein de points mais certains passages m’ont donné la sensation qu’ils remplaçaient une drogue par une autre, notamment Kira dans le dernier tiers.

Cela n’a cependant en rien entaché mon engouement pour cette saga et j’ai dévoré les 15 tomes sans même m’en rendre compte ! Les dessins sont un peu vieillot bien entendu mais on les oublie vite devant la profondeur des sentiments et des sujets explorés.  

Bref, « Mars » est à lire absolument ! Je m’attendais à tomber sur une romance lycéenne tout ce qu’il y a de plus mignon et classique et je me suis prise une grosse claque. Rei et Kira ont été marqué par la vie, nous le découvrons au fil des tomes et nous ne pouvons que les aimer un peu plus à chaque rebondissement et à chaque épreuve surmontée. Il y a une profondeur et une complexité dans les sentiments des personnages ainsi qu’une justesse dans le développement des thèmes tels que le viol ou les maladies mentales qu’on voit peu dans les mangas ou même ailleurs. Si vous avez l’occasion de le lire, n’hésitez pas, ça vaut le détour. J’aurais aimé m’étaler et entrer plus dans les détails mais au final, j’en reviendrai toujours au même point : c’est super bien écrit !

3 réflexions sur “Mars – Fuyumi Soryo

  1. D’abord, je suis hyper flattée par la confiance que tu places en moi.
    Ensuite merci pour ce bel avis et quel joli choix de citation.
    Je te rejoins sur la surprise de trouver de tels thèmes aussi bien développés dans un titre aussi ancien.
    J’ai aussi trouvé la romance toxique au bout d’un moment notamment parce que Kira était un peu trop soumise et passive donc je comprends que tu parles de l’addiction, de drogue remplaçant une autre.
    Mais pour le reste, c’était fantastique tout le côté viol, suicide, maladie mentale a été traité comme rarement j’ai pu le lire. énorme coup de cœur ❤️

    J'aime

    • La plupart des titres que j’ai découvert grâce à toi, je les ai apprécié donc forcément, à force, je me fis pas mal à ton avis 😊

      J’aimais bien cette citation, je trouve qu’elle représente bien l’évolution des personnages !

      Ce n’est pas le côté soumis de Kira qui m’a le plus perturbé mais plutôt son envie presque maladif de se marier avec Rei au plus vite et de fonder une famille. Rei est complètement mis au pied du mur à ce moment là je trouve 😕
      Et j’en ai pas parlé mais j’ai aussi aimé le fait qu’ils sont encore que des ados et que pour certaines choses ils finissent par être obligé de demander l’aide d’adultes. Ça rend le tout plein de réalisme ^^
      Je comprends tout à fait ton coup de cœur !

      Aimé par 1 personne

      • Merci pour le compliment, ravie de bien te vendre les titres que j’adore alors ><
        Oui, c'est pour cela que la citation est bien choisie 😉
        Ah effectivement, on ne parlait pas de la même chose mais ce que tu dis sur Rei et le mariage est très juste.
        J'ai aussi aimé qu'ils finissent pas demander de l'aide, comme toi, j'ai trouvé que c'était nécessaire et que ça montrait bien que l'autrice avait voulu écrire un titre crédible.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s