L’Œil du chaos – Jean-Marc Dhainaut

Note : ★★★★★ (5/5)
Extrait : « Les gens… Je pense qu’il en reste assez de bons pour un jour redresser la face du monde, pourvu qu’on les laisse faire. » – « L’avenir n’est prometteur qu’à ceux qui y croient. »

couv56373038

Titre : L’Œil du chaos
Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Genre : Fantastique, Science-Fiction
Langue : Française
Pages : 256
Note : 5/5

En bref : Un excellent roman d’anticipation avec une touche de paranormal. De cette histoire, je retiendrai surtout la facilité que j’ai eu à m’identifier aux protagonistes et à transposer l’univers de l’auteur au notre. Tout ce qu’il nous propose est réaliste et plausible. Cela rend notre lecture prenante mais aussi effrayante. Je recommande chaudement !

Résumé :

Tandis qu’une canicule sans précédent frappe l’Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s’écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d’imaginer l’incroyable mission de survie et d’espoir que le destin lui réserve.

Avis :

Ce livre est un SP proposé par les Editions Taurnada et je remercie Joël pour sa confiance. C’est toujours un plaisir de découvrir les romans de cette maison d’édition.

Théo et Denis sont deux amis, fan de photographies. Un jour Théo décide de trafiquer son appareil afin de donner à ces photos des effets de lumières particuliers. Son bricolage va aller au-delà de ses espérances. En effet, en plus de donner les résultats désirés sur ses clichés, le jeune homme va se rendre compte que ces dernières lui dévoilent ce qu’il va se passer dans un futur proche. Après plusieurs tentatives pour vérifier sa théorie, Théo prend conscience que le chaos va s’abattre sur Terre dans 21 jours et que la canicule et les difficultés à transmettre les ondes de ces derniers jours, ne sont que les prémices de ce qui se prépare.

J’ai connu Jean-Marc Dhainaut avec sa quadrilogie sur Alan Lambin, un chasseur de fantômes utilisant les moyens scientifiques à sa disposition pour découvrir les raisons qui se cachent derrière une hantise. J’avais beaucoup aimé sa plume et le mélange entre la science et le paranormal. J’étais donc très curieuse de le lire dans un genre complètement différent.  Je dis « complètement différent » mais ce n’est pas tout à fait le cas. L’auteur semble avoir une passion pour le paranormal car nous aurons le droit ici aussi, à quelques apparitions étranges. Bien que j’ai aimé ces clins d’œil et l’aspect fantastique que ça ajoute, ce n’est pas là qu’est le cœur de l’histoire.

L’Œil du Chaos est un roman d’anticipation. Il nous raconte ce qu’il pourrait arriver si l’être humain continuait à vivre avec excès, s’il s’évertuait à ne pas prendre soin de son environnement et de la nature. Nous avons donc le thème du dérèglement climatique avec la température qui monte inexorablement au point de brûler les gens, ou les orages qui déclenchent des incendies. Cela amène le chaos et la chute du monde moderne tel qu’on le connait. Viens alors l’adaptation à un nouveau cadre de vie plus rude qui entraîne d’autres réflexions et d’autres comportements. Que faire quand le gouvernement n’agit pas face aux événements ? Quand tout ce qui était facile et à porter de main (boire, manger, se laver,…) devient une lutte de chaque instant ? Doit-on se battre pour sa survie ? Se serrer les coudes et partager en attendant des jours meilleurs ? Ce sont des questionnements que nous proposent l’auteur dans ce livre et dont on verra les réponses et les conséquences à travers le regard de Théo et de Drazic.

J’ai beaucoup aimé l’approche que l’auteur a eu. Tout d’abord, il nous fait basculer lentement mais sûrement de l’avant à l’après Chaos. Il nous met dans des situations que nous connaissons et que nous subissons pour petit à petit les accentuer avant de nous faire basculer entièrement dans le chaos. C’est très bien pensé et un poil effrayant quand on regarde l’actualité… Même si la Science-Fiction est un genre qui propose une alternative à notre univers, monde parallèle ou futuriste, j’ai toujours réussi à me détacher de ce qui est conté et à me dire que ça n’arrivera jamais ou que ce n’est certainement pas pour tout de suite. Hors, durant tout ce roman, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que ça pourrait très bien arrivé demain si nous ne faisons rien. Je ne suis pas allée voir si ce qui est dit est scientifiquement concevable mais la cohérence du récit et les faits qui nous sont déjà connus, rendent le tout, en tout cas, parfaitement crédible.

En ce qui concerne les personnages, j’ai adoré la relation qui nait entre Théo et Drazic. Drazic est un homme qui vit depuis plusieurs années, tel un loup solitaire et qui va aider le jeune garçon a retrouvé sa famille avec qui il a été séparé durant la catastrophe. C’est un duo que j’ai aimé suivre dans leur périple à travers les Pyrénées-Orientale. Ils se soutiennent et s’engueulent comme le ferait un père et son fils, c’était touchant à voir. Leur évolution est maîtrisée, leurs comportements cohérents avec leur âge et la région dans laquelle ils naviguent. Quant au dénouement, je la trouve belle et en adéquation avec tout ce qui a été dit et montré auparavant. Après l’avoir lu, je n’en aurais pas voulu une autre.

En bref, « L’Œil du chaos » est un excellent roman d’anticipation. L’auteur a réussi à créer un univers cohérent et crédible en nous faisant basculer d’un monde que nous connaissons parfaitement à un autre tout à fait plausible au vu de ce que nous traversons aujourd’hui. C’est prenant et effrayant à la fois. Les personnages m’ont aussi beaucoup plu, ils sont réalistes dans leurs réflexions et dans leurs gestes. Ils nous permettent de voir et comprendre les différentes réactions qu’il pourrait y avoir autour de nous si une telle situation venait à se produire. De cette histoire, je retiendrai surtout la facilité que j’ai eu à m’identifier aux protagonistes et à transposer l’univers de l’auteur au notre. Enfin, j’approuve totalement la touche de paranormal ! Elle est bien ancrée dans le récit, j’ai l’impression de retrouver la signature de l’auteur et ça me plaît !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s