Transaction – Christian Guillerme

Note : ★★★★☆ (3.5/5)
Extrait : « Je suis à tes trousses. Tu es devenu mon gibier. Tu as réveillé la bête en moi, je ne te lâcherai pas. Je suis là, quelque part. Tu dois sentir ma présence, mon souffle chaud dans ton cou. »

couv56556639

Titre : Transaction
Auteur : Christian Guillerme
Genre : Policier, Thriller
Langue : Française
Pages : 256
Note : 3.5/5

En bref : Un bon pitch de départ et deux chapitres qui nous mettent l’eau à la bouche. Malheureusement, il faut attendre un quart du roman pour découvrir réellement les personnages. Même si la suite est captivante et nous offre des scènes effroyables, ça ne compense pas ce long préambule ainsi que la fin brutale qui ne recoupe pas avec ce qu’on lit au départ.

Résumé :

Un site de petites annonces en ligne comme il en existe des dizaines.
L’arnaque de trois amis, noyée parmi des milliers de bonnes affaires.
Un individu dangereux qui sommeille au milieu des acheteurs potentiels.
Quelle était la probabilité qu’ils se croisent ?
Transaction… l’engrenage fatal est enclenché !

Avis :

Ce livre est un SP proposé par les Editions Taurnada et je remercie Joël pour sa confiance.

L’histoire commence avec Alphonse, un homme qui a voulu acheter une caméra sur un site de petites annonces et qui s’est rendu compte qu’il s’était fait avoir. En effet, l’appareil ne fonctionne pas correctement et il lui est impossible de le retourner. Pour ne pas perdre l’argent dépensé, Alphonse suit les conseils de ses amis Manal et Johan, et décident de revendre l’objet à quelqu’un d’autre. Cependant, cette nouvelle transaction ne se passera pas aussi bien que prévu.

Je ressors mitigée de ma lecture, je n’ai pas aimé la façon dont l’histoire a été coupée… Je m’explique, le prologue et le premier chapitre nous montrent, d’un côté un personnage très en colère et à l’esprit vengeur, et de l’autre un personnage désespéré, prêt à sauter sous un train. Nous comprenons qu’une sorte de course-poursuite, une chasse à l’homme a eu lieu entre ces deux individus et que le poursuivi préfère mettre fin à ses jours plutôt que de finir dans les mains du « chasseur ». Tout cela se passe dans les deux premiers chapitres et c’était largement suffisant pour nous mettre en haleine et nous donner envie de savoir comment ils en étaient arrivés là.

Malheureusement, l’auteur ne s’est pas arrêté ici et nous avons ensuite une succession de chapitres décrivant des scènes dont la plupart nous serons compréhensibles qu’à la fin du livre et encore, si on s’en souvient, ce qui n’était pas mon cas (poisson rouge). Il m’a fallu attendre le chapitre 10 (soit plus de 20% du bouquin) pour avoir le début de l’histoire. Le temps fût long…

Je ne suis pas contre titiller la curiosité du lecteur en racontant le dénouement de l’histoire, ça se fait de plus en plus souvent mais là, je n’ai pas trouvé ça particulièrement bien dosé. Les 10 premiers chapitres nous parlent aussi bien du dénouement que du passé de personnages qu’on ne connaît pas encore ou du présent de personnages qu’on ne reverra jamais par la suite. C’est déstabilisant, je les ai lu en y cherchant l’intérêt et tout en essayant de savoir qui était qui, quels personnages étaient importants et quel était l’ordre chronologique des scènes qui m’était décrites. Je n’ai pas aimé rester dans le flou et devoir attendre si longtemps pour que les personnages me soient officiellement présentés et qu’on comprenne pourquoi le protagoniste s’est retrouvé dans une si fâcheuse posture.

C’est pour moi, le gros point noir de ce roman. Passé ce début peu avenant, j’ai plutôt apprécié l’histoire. Nous faisons la connaissance d’Alphonse, un grand gaillard timide et de ses deux amis d’enfance : Manal une femme à fort caractère et Johan le bon vivant du groupe. Ils forment un trio sympathique et chaleureux. On sent, à travers la plume de l’auteur, l’amour et l’amitié qui les lie. J’ai aimé leurs interactions et leurs inquiétudes. Je n’ai pas toujours été d’accord avec leurs dires et leurs actions, qui manquaient clairement de précaution mais ça reste des humains et de ce fait, portés par les émotions, l’erreur est courante.

Pour ce qui est de l’antagoniste, je l’ai trouvé extrême dans son comportement mais ne maîtrisant pas le sujet en ce qui le concerne, je peux difficilement juger… Puis, je me dis que les gens pètent un plomb pour moins que ça désormais donc pourquoi pas. Il ajoute une touche de noirceur au récit et j’aurais d’ailleurs aimé que l’auteur accentue cette pression constante qu’il met aux protagonistes, comme dans les tout premiers chapitres.

Enfin, le dénouement du livre est trop brutal à mon goût. Malgré le fait que la fin nous soit racontée au début, j’ai trouvé qu’il manquait une partie de l’histoire pour raccrocher complètement les wagons entre ces deux parties. Cela me laisse un sentiment d’inachevé qui n’est pas très agréable…

Bref, « Transaction » proposait un bon pitch de départ et les deux premiers chapitres nous mettent vraiment l’eau à la bouche. Malheureusement, l’auteur m’a vite perdu dans les chapitres suivants à cause de scènes dont il est impossible d’en déterminer le sens avant la fin du livre. Il faut attendre presque un quart du roman pour découvrir réellement les personnages. Même si la suite est captivante et que l’auteur nous offre des scènes effroyables grâce à sa plume, ça ne compense pas pour moi ce long préambule ainsi que la fin brutale qui ne recoupe pas avec ce qu’on lit au départ.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s